À surveiller: Expedia, Caterpillar et Chorus

Publié le 14/03/2018 à 09:37

À surveiller: Expedia, Caterpillar et Chorus

Publié le 14/03/2018 à 09:37

Par François Pouliot

Que faire avec les titres d'Expedia , Caterpillar et Chorus? Voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement. Note: l'auteur peut avoir une opinion différente de celle des analystes.

Expedia (EXPE, 109,53$ US): les résultats seront plus faibles au premier trimestre

RBC Marchés des capitaux renouvelle une recommandation "surperformance".

Mark Mahaney indique qu'au cours d'une conférence avec des investisseurs, le chef de la direction de la société a réaffirmé que le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA) devrait connaître une croissance se situant entre 6% et 11% en 2018, mais que le BAIIA du premier trimestre se situerait davantage entre 50 et 100 M$. Le consensus du marché est plutôt pour un BAIIA à 174 M$ pour le trimestre.

SUIVRE SUR TWITTER: F_POULIOT

L'analyste souligne que la direction avait noté lors de sa conférence du quatrième trimestre que son bénéfice serait plus faible au premier trimestre en raison notamment d'investissements en marketing et dans le cloud. Il estime que la direction est seulement plus précise cette fois.

M. Mahaney prend donc des dépenses qu'il prévoyait plus tard cette année et les devance au premier trimestre. Il maintient cependant ses anticipations BAIIA 2018 et 2019.

L'analyste souligne que le titre se négocie à 8 fois son anticipation de bénéfice (BAIIA) 2019, ce qui est un bas de trois ans quelques fois testé. En appliquant un multiple moyen trois ans de 10, il obtient une cible à 141$.


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Hydro-Québec dépense 8,5 M$ en publicité au Maine depuis janvier 2020

Il y a 47 minutes | La Presse Canadienne

Hydro-Québec veut relier le poste des Appalaches au réseau du Maine.

L'INSPQ approuve la manipulation de l'argent comptant

Le mode de transmission principal du coronavirus reste l’émission de microgouttelettes contagieuses.

Le DPB se penche sur le revenu de base canadien garanti

Il y a 18 minutes | La Presse Canadienne

Ce programme pourrait couter jusqu'à 98 milliards au gouvernement fédéral s'il est remis pendant six mois à l'automne.