À surveiller : Canadian Western Bank, Cominar et Freshii

Publié le 08/03/2019 à 09:26

À surveiller : Canadian Western Bank, Cominar et Freshii

Publié le 08/03/2019 à 09:26

Par Stéphane Rolland
Cominar (CUF.UN., 11,69$): Quand on se compare, on se console

Matt Kornack, de Financière Banque Nationale, trouve curieux de voir à quel point le marché est pessimiste au sujet de Cominar, même si la société de Québec a dévoilé des résultats «un brin» décevants.

«Il est clair que le marché n’est pas prêt à donner le bénéfice du doute à Cominar, commente l’analyste. Pourtant, d’autres fonds immobiliers ayant dévoilé des résultats similaires se sont appréciés. Ce qui est le plus curieux, c’est que ces entreprises ont déjà des multiples élevés qui laissaient entendre que la croissance serait beaucoup plus forte. Dans le cas de Cominar, les multiples ne laissent entrevoir que peu de croissance.»

Au quatrième trimestre, les flux de trésorerie liés à l’exploitation par action s’établissent à 0,28$, comparativement à 0,34$ à la même période l’an dernier. Le consensus des analystes anticipait 0,30$ avant la publication des résultats.

Dans l’ensemble, le taux d’occupation est supérieur à ce à quoi M. Kormack se serait attendu. Par contre, la croissance des revenus nets d’exploitation par propriété comparable était sous ses prévisions, à un rythme de 1,1% tandis qu’il anticipait une progression d’entre 2% et 3%.

Il souligne que la bonne performance des revenus nets comparables dans les immeubles de bureaux (4,1%) et les bâtiments industriels (1,2%) a été contrebalancée par la location dans le secteur du commerce de détail (-2,2%).

M. Kornack réitère sa recommandation «surperformance». «Nous sommes toujours acheteurs du titre en raison de l’amélioration des fondamentaux et de la vigueur de l’économie au Québec», ajoute-t-il.

La cible est à 15$.

Sur le même sujet

Comment peut-on amadouer le crédit?

Édition du 23 Septembre 2020 | Catherine Charron

BALADO. La crise de la COVID-19 crée un stress financier important sur les entreprises.

Les banques flanchent en Bourse après une enquête

Mis à jour le 21/09/2020 | AFP

Un consortium de journalistes accusent ces géants d’avoir permis le blanchiment d’argent sale à grande échelle.

À la une

L'investissement de Québec dans l'A220 pique encore du nez

Il y a 18 minutes | La Presse Canadienne

L’investissement effectué par Québec dans l'A220 vaut environ cinq fois moins que ce qui a été allongé.

À surveiller: Drone Delivery Canada, Bombardier, Palantir

Que faire avec Drone Delivery Canada, Bombardier et Palantir? Voici quelques recommandations d’analystes.

Comment croître grâce à la dette?

Édition du 23 Septembre 2020 | Catherine Charron

BALADO. Toutes les dettes ne sont pas néfastes pour votre entreprise. Voici comment séparer le bon grain du mauvais: