Apprendre d'Alain Bouchard, 5 qualités qui ont fait le succès de Couche-Tard

Publié le 20/03/2014 à 14:27

Apprendre d'Alain Bouchard, 5 qualités qui ont fait le succès de Couche-Tard

Publié le 20/03/2014 à 14:27

Alain Bouchard [Photo : Les Affaires]

BLOGUE. Le titre d’Alimentation Couche-Tard est à mon avis le plus grand succès boursier québécois, sinon canadien, des vingt dernières années. À preuve, depuis 2000, sa valeur a été multipliée par 35! C’est un rendement annuel composé de 31 % (sans les dividendes). Si le grand succès boursier québécois des années 1980 et 1990 a été Bombardier, celui des années 2000 est Couche-Tard. En passant, Couche-Tard a été une des premières entreprises à profiter du programme RÉA, dans les années 1980.

Or, ce succès repose en bonne partie sur les épaules de son président et fondateur, M. Alain Bouchard, qui annonçait cette semaine qu’il renonçait au poste de président pour devenir président exécutif du conseil d’administration, poste qui lui permettra de se concentrer davantage sur la stratégie et sur les acquisitions de la société.

Quelles sont les qualités de M. Bouchard qui peuvent expliquer le grand succès de Couche-Tard?

La vision

M. Bouchard a bâti le réseau de Couche-Tard à partir de deux dépanneurs Provi-Soir à la fin des années 1980. Aujourd’hui, la chaîne compte plus de 6 200 dépanneurs en Amérique du Nord et plus de 2 200 en Europe. La vision de Couche-Tard est simple mais efficace : la société est le spécialiste du commerce de détail de petites surfaces. Elle a fait du commerce de proximité son métier et développé une expertise et un réseau nord-américain très flexible pour s’adapter aux besoins des consommateurs.

La diligence et la rigueur de la gestion

M. Bouchard est connu pour son implication dans tous les aspects de l’exploitation de l’entreprise. Il est reconnu comme un « opérateur » qui connaît par cœur tous les rouages de son entreprise, en partant du simple dépanneur. C’est cette attention portée à la gestion, aux petits détails et à l’offre de marchandises en magasin, qui a permis à Couche-Tard de se démarquer des autres dépanneurs. D’ailleurs, de nombreux dépanneurs concurrents étaient et sont toujours exploités par des sociétés pétrolières dont le principal objectif est de vendre de l’essence et dont la vente de chips et de canettes de boissons gazeuses n’est pas le véritable métier.

L’opportunisme

M. Bouchard a su sauter sur de nombreuses occasions d’acquisitions au cours des 20 dernières années. Sa première acquisition d’envergure a été celle de Silcorp en 1999 qui en a fait un joueur important au Canada. Une autre acquisition majeure a été celle de Circle K en 2003, des mains de ConocoPhillips, grâce à laquelle la société est devenue un joueur d’envergure sur le marché nord-américain. Sa plus récente acquisition, celle de Statoil Fuel & Retail, l’a propulsée sur le marché européen et fait d’elle un joueur de calibre mondial du secteur des dépanneurs.

La discipline

Blogues similaires

Derrière le chaos des marchés, le retour à la normale?

Mis à jour le 30/06/2022 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Le stratège James Paulsen observe un lent retour à la normale que les investisseurs ne perçoivent pas encore.

Shopify: prochaine victime de la malédiction boursière canadienne?

BLOGUE INVITE. Shopify est-elle différente des Nortel, Research in Motion, Valeant, Barrick Gold et autres?