La pénurie a-t-elle du bon?

Publié le 03/08/2012 à 09:12, mis à jour le 06/08/2012 à 14:07

La pénurie a-t-elle du bon?

Publié le 03/08/2012 à 09:12, mis à jour le 06/08/2012 à 14:07

Faire le vide permet parfois de retrouver l'essentiel. Photo : Bloomberg.

BLOGUE. Imaginez, une minute, que vous manquiez tout à coup de ce qui vous est nécessaire pour travailler. Par exemple, que votre ordinateur tombe en panne, que votre téléphone ne fonctionne plus, ou encore que la cafetière explose. Que se passerait-il? Et si la situation perdurait des jours durant, voire pendant des semaines?

Découvrez mes précédents posts

Suivez-moi sur Facebook et sur Twitter

C'est très simple, vous trouveriez une solution "temporaire" pour pallier le manque. Vous contourneriez la difficulté, en faisant preuve de créativité. Comme à chaque fois qu'un pépin vous arrive. La question est : seriez-vous alors moins efficace? Voire – pourquoi pas? –, plus efficace?

Ces interrogations ont fait l'objet d'une étude fort intéressante, intitulée Are recessions good for health behaviors? Impacts of the economic crisis in Iceland. Celle-ci est signée par deux professeures d'économie de l'Université Rider (États-Unis), Hope Corman et Kelly Noonan, par une professeure d'économie de l'Université d'Islande et son étudiante, respectivement Tinna Laufey Asgeirdottir et Torhildur Olafsdottir, et par une professeure de pédiatrie de l'École médicale Robert-Wood-Johnson (États-Unis), Nancy Reichman. Elle montre que les récessions économiques n'ont pas que du mauvais, loin de là…

Ainsi, les cinq chercheuses ont voulu savoir quel avait l'impact réel sur les Islandais de la récession foudroyante qui a frappé leur pays en octobre 2008. Plus précisément, sur leurs habitudes de vie, les bonnes comme les mauvaises. Par exemple, s'étaient-ils alors mis à plus fumer, ou moins? À manger plus de fruits, ou moins? À faire plus de sport, ou moins? Etc.

À propos de ce blogue

EN TÊTE est le blogue management d'Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir dans son travail. Olivier Schmouker est chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier et auteur du bestseller «Le Cheval et l'Äne au bureau» (Éd. Transcontinental), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail. Il a été le rédacteur en chef du magazine Premium, la référence au management au Québec.

Olivier Schmouker

Blogues similaires

Les mises en chantier de logements seront inférieures aux cibles de 2030, dit la SCHL

L’Ontario, le Québec et la Colombie-Britannique devront doubler le nombre de mises en chantier.

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...