Pour en finir avec l'argent!

Publié le 12/07/2016 à 14:53

Pour en finir avec l'argent!

Publié le 12/07/2016 à 14:53

Un des plus grands freins à l’entrepreneuriat au Québec est selon moi notre relation malsaine avec l’argent. Sujet encore tabou, l’argent fait pourtant partie intégrante de notre vie. On travaille tous pour recevoir un salaire. Il n’y pas une seule journée qui passe sans que l’on ait à dépenser pour une raison ou une autre. Alors quel est le problème?

L’argent nous fascine, son cousin le luxe nous passionne. Le numéro le plus vendu de la célèbre revue Forbes, année après année, est celui dans lequel paraît le palmarès des gens les plus riches du monde. On rêve de conduire une Ferrari, de se balader avec sac Channel sous le bras ou de voyager en première classe dans les plus beaux hôtels. On ne compte plus les émissions et revues spécialisées sur les plus belles maisons, les voitures les plus rares ou les destinations les plus exotiques.

Cela ne nous empêche d’entretenir une relation amour-haine avec l’argent. Pourquoi sommes-nous en même temps si critiques, voir réfractaires aux personnes et aux institutions qui ont de grands moyens financiers ?

Rappelez-vous de la réaction de certaines personnes quand P.K Subban à signer le plus gros contrat de l’histoire des Canadiens de Montréal ou des réactions lors du second mariage de Céline Dion. Et que dire du traitement que l’on réserve chaque année au monde de la Formule 1, sport de «riches» par excellence.

Étonnamment, le contraire est tout aussi sujet de critique. Combien de personnes jugent les assistés sociaux sans connaître les raisons de leur situation ou encore les itinérants en croyant qu’un simple emploi les remettrait sur le droit chemin.

Finalement, ce que je comprends de notre relation avec l’argent est qu’il ne faut pas en avoir trop ou pas assez, le juste milieu est notre paradis !

Pour l’entrepreneur, l’argent prend plus de place encore. Que ce soit lors de la recherche de financement pour démarrer son projet, pour accélérer sa croissance ou pour éviter la catastrophe, l’argent reste au centre de ses proccupations. Que l’on accepte ou pas, oui, on va se le dire, l’argent en affaires est un atout considérable.

Préférez-vous vous lancer en affaires avec un million ou 100 dollars en banque ? Poser la question c’est d’y répondre. Avoir de l’argent est un avantage, mais ironiquement ça peu aussi devenir un désavantage. Ce n’est pas Google ou Apple avec leurs centaines de milliards de liquidités qui ont inventés Facebook, Instagram ou Snapchat. Ce n’est pas General Motors ou Mercedez, avec leurs moyens considérables e leurs d’années expérience à concevoir des voitures, qui ont inventé Tesla. Cependant, c’est avec leur argent qu’ils rendront de jeunes entrepreneurs très riches en rachetant leur compagnie à des prix exorbitants !

Oui l’argent est important en affaires, mais ce n’est pas tout. L’innovation nécessite une certaine folie qui cohabite mal avec les conseils d’administration, les comités de surveillance et les bureaux de 100 000 pieds carrés ! Aujourd’hui, ce n’est pas les compagnies les plus fortunées au monde qui font que notre société avance, mais bien des jeunes et moins jeunes qui rêvent dans un sous-sol de réinventer le monde.

Je le sais, c’est enrageant. Certains naissent avec des millions en banque et ne font rien, d’autres travaillent d’arrache pied toute leur vie pour un maigre salaire. Et bien ça, ça s’appelle la vie. Certains on plus de chance que d’autres mais ne font rien avec, point final.

Cependant, sachant que l’on ne peut vivre personnellement ou professionnellement sans argent, l’important est de ne pas se laisser prendre au piège de la victime. Soyez rassurés, vous n’êtes pas les seuls avec une idée d’entreprise mais sans argent, vous n’êtes pas les seuls à vous lancer en affaires avec 20 dollars en banque, ça aussi ça s’appelle la vie, la vie d’un entrepreneur à ses débuts !

 

À propos de ce blogue

Je me suis lancé en affaires quelques jours après avoir gradué de l’Université de Montréal en science politique. Un peu par hasard, beaucoup par folie, je suis devenu entrepreneur sans trop savoir ce qui m’attendait. Bien que ma première expérience en affaires fut catastrophique, je suis tombé en amour avec l’entrepreneuriat. Aujourd’hui, je suis à la tête d’un des plus grand producteurs de spiritueux et prêt-à-boire en Amérique du Nord et ce ne sont pas les projets qui manquent! Depuis novembre 2015, je partage chaque semaine ici mes idées, mes opinions et ma vision sur le monde des affaires et les sujets de société qui m’interpellent. Bienvenu dans mon monde!

Nicolas Duvernois

Blogues similaires

Tenir avec de la broche

03/03/2021 | Anne Marcotte

BLOGUE INVITÉ. Chose certaine, la broche est maintenant un service devenu essentiel pour tout le monde.

Cachez ce déchet que je ne saurais voir

BLOGUE INVITÉ. Plusieurs obstacles empêchent de réduire nos déchets et de valoriser ceux que nous produisons.

Marc Dutil, l'entrepreneur philosophe

25/03/2021 | Valérie Lesage

BLOGUE INVITÉ. Le leader appelle à l’affirmation et à la responsabilisation, car il a foi en son prochain.