Crew, l'une des pires start-ups de FounderFuel, obtient un financement de 8,5 millions

Publié le 15/07/2015 à 07:00

Crew, l'une des pires start-ups de FounderFuel, obtient un financement de 8,5 millions

Publié le 15/07/2015 à 07:00

[Photo : courtoisie]

La start-up montréalaise Crew, qui a développé une plateforme pour confier des projets de design et de développement à des travailleurs autonomes, vient de compléter une ronde de financement de 8,5 millions de dollars US. Dirigée par le fonds de Boston Accomplice (anciennement Atlas Ventures) avec la participation d’iNovia et de Real Ventures, la ronde de financement dévoilée aujourd’hui porte le financement total de Crew à 11 millions US. Mikael Cho, pdg de Crew, se retrouve ainsi à la tête d’une des start-ups les mieux en vue issue de l’accélérateur FounderFuel, où il en a pourtant arraché.

« Nous nous sommes joints à FounderFuel avec deux ou trois idées, mais les mentors les ont démoli une après l’autre, si bien qu’on est reparti de zéro quatre semaines avant la fin du programme », relate Mikael Cho. Lors du Demo Day de FounderFuel, Mikael Cho n’avait qu’une idée et une présentation PowerPoint à offrir aux investisseurs.

L’idée, c’était une plateforme de pré-lancement d’application mobile inspirée de Kickstarter. Baptisée Ooomf, elle permettait aux développeurs de jauger l’intérêt des consommateurs pour leurs projets d’Application et de récolter leur courriel.

À l’époque, la présentation de la start-up ne m’avait pas plus impressionné que son nom contenant trois «o». Mikael Cho, pourtant, a réussi à convaincre des anges investisseurs d’investir 500 000 $ dans son projet en sortant de FounderFuel en 2012. Il a donc bâti sa plateforme et convaincu quelque 20 000 aspirants développeurs mobiles à l’utiliser.

Une dernière tentative

Malgré tout, la croissance des revenus n’était pas au rendez-vous et en février 2013, il ne restait que six mois à Ooomf avant de manquer d’argent. Mikael Cho, ne s’avouant pas vaincu, a alors décidé de tenter quelque chose de nouveau avant de fermer.

À propos de ce blogue

DE ZÉRO À UN MILLION est le blogue de Julien Brault, qui a fondé la start-up Hardbacon en juin 2016. L’ancien journaliste de Les Affaires relate ici chaque semaine comment il transforme une idée en entreprise. Dans ce blogue, Julien Brault dévoile notamment chaque semaine ses revenus. Une démarche sans précédent qui est cohérente avec les aspirations de Hardbacon, qui vise à aider les gens à investir intelligemment en faisant voler en éclat le tabou de l’argent. Ce blogue sera ainsi alimenté jusqu’à ce que Hardbacon, qui n’avait aucun revenu lors de la publication du premier billet, génère un million de dollars en revenu annuel.

Julien Brault

Sur le même sujet

Dans la techno, les femmes ont levé davantage de fonds en 2018

08/03/2019 | AFP

«La proportion du montant global levé par des femmes en 2018 progresse.»

Les petites minières ont survécu aux turbulences financières

BLOGUE INVITÉ. Des prix aux bilans, tous les indicateurs sont positifs après des années de vaches maigres.

Blogues similaires

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...

Agriculture urbaine: des melons d'Oka à l'ancien hippodrome

BLOGUE. Urbanisme transitoire: cet été, il poussera des melons d'Oka sur le terrain vacant de l'Hippodrome Blue Bonnets.

Le conseil oublié d'Einstein pour être heureux au travail!

17/06/2019 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Il a été déniché dans des notes rédigées au Japon en 1922 et dévoilées seulement en 2017...