Diane Bérard: Target suivra-t-elle l'exemple Walmart avec son programme Achat Québec?

Publié le 13/01/2011 à 14:11, mis à jour le 13/01/2011 à 15:01

Diane Bérard: Target suivra-t-elle l'exemple Walmart avec son programme Achat Québec?

Publié le 13/01/2011 à 14:11, mis à jour le 13/01/2011 à 15:01

Les détaillants québécois connaissent la formule Target depuis longtemps. Mais ils n’ont pas réagi. Pourquoi Marie Saint-Pierre n’a jamais signé une ligne pour Tristan, Jacob ou Le Château ? La stratégie aurait été gagnant/gagnant, j’en suis convaincue.

 Je ne connais que deux expériences québécoises et elles sont récentes :  Philippe Dubuc pour Simons et Denis Gagnon pour Bedo. Si vous en connaissez, dites-le moi.

Deux c’est bien peu. C’est ce que j’appelle ne pas écouter le marché.

Nous avons parlé des consommateurs, considérons maintenant l’économie en général : est-ce une bonne nouvelle?

 Premier observation : Target va créer des emplois.

 Réponse : faudra voir s’il ne s’agit que de transfert. Target ne créera-t-elle que les emplois qu’elle enlèvera aux détaillants québécois? Nous savons que ceux-ci sont déjà fragiles; qu’il suffise de rappeler que l’un des vétérans du secteur, Jacob, est en restructuration profonde.

À propos de ce blogue

Diane Bérard est chroniqueur et journaliste de solutions pour la marque Les Affaires. Elle contribue à l’édition papier, au contenu web et à l’animation des événements. Elle pratique le journalisme de solutions qui consiste à présenter, avec un regard critique, des initiatives qui tentent de résoudre des problèmes sociétaux. Ses champs d’intérêt sont le nouveau capitalisme, l’innovation sociale, l’éthique, la gouvernance et la finance socialement responsable. Elle est régulièrement invitée à commenter ces enjeux dans les médias. Elle a coécrit quatre best-sellers (Deux filles le mercredi soir, Les fous du roi, J’ai perdu ma montre au fond du lac, La chaise rouge devant le fleuve). Son blogue, «Le fil de Diane» aide le lecteur à trouver le chemin vers une économie à impact sociétal positif.

Diane Bérard

Blogues similaires

Et si vous impliquiez davantage vos employés...

06/12/2019 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Le simple fait de les laisser vraiment prendre part aux décisions a impact fou. Complètement fou.