Les années électorales américaines sont habituellement bonnes pour la Bourse

Publié le 24/01/2020 à 07:00

Les années électorales américaines sont habituellement bonnes pour la Bourse

Publié le 24/01/2020 à 07:00

Un macaron aux couleurs du drapeau américain qui porte l'inscription Élection 2020.

(Photo: 123RF)

BALADO. Les Américains iront aux urnes pour élire leur président cet automne. Or, les années électorales aux États-Unis sont habituellement bonnes pour les indices boursiers. Depuis 1928, l’indice S&P 500 a généré un rendement moyen annuel de 9,5%, mais ce chiffre grimpe à 11,3% en année électorale.

Cela n'empêche pas certains secteurs de l'économie de craindre l'élection d'un candidat démocrate qui serait plus «populiste» que Donald Trump, raconte Steve Bélisle, gestionnaire de portefeuille chez Gestion de placements Manuvie. Ce dernier parle de quatre secteurs à surveiller d’ici les élections, soit ceux des soins de santé, de l’énergie, des banques et des GAFA (Google, Apple, Facebook et Amazon).

 

 

Sur le même sujet

Jeff Bezos lance un fonds pour la terre de 10 G$

Mis à jour le 18/02/2020 | AFP

Les premières subventions à des chercheurs, militants et ONG seront attribuées cet été.

Un peu d'argent de poche pour Jeff Bezos

11/02/2020 | Denis Lalonde

Le PDG d’Amazon, Jeff Bezos, a récemment vendu 2 millions d’actions de l’entreprise, ce qui lui a rapporté 4,1G$US.

Blogues similaires

La diversification, antidote au hasard

Édition du 12 Février 2020 | Dominique Beauchamp

ANALYSE. Lorsque les documents de placement indiquent que « les rendements passés ne sont pas garants de ceux...

Coronavirus: lavez-vous les mains!

BLOGUE INVITÉ. Dans des moments comme celui-ci, il est plus important que jamais de séparer les faits de l'hystérie.

Le monde est une jungle

14/02/2020 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Bien peu d’entreprises sont capables de survivre à long terme.