Les années électorales américaines sont habituellement bonnes pour la Bourse

Publié le 24/01/2020 à 07:00

Les années électorales américaines sont habituellement bonnes pour la Bourse

Publié le 24/01/2020 à 07:00

Un macaron aux couleurs du drapeau américain qui porte l'inscription Élection 2020.

(Photo: 123RF)

BALADO. Les Américains iront aux urnes pour élire leur président cet automne. Or, les années électorales aux États-Unis sont habituellement bonnes pour les indices boursiers. Depuis 1928, l’indice S&P 500 a généré un rendement moyen annuel de 9,5%, mais ce chiffre grimpe à 11,3% en année électorale.

Cela n'empêche pas certains secteurs de l'économie de craindre l'élection d'un candidat démocrate qui serait plus «populiste» que Donald Trump, raconte Steve Bélisle, gestionnaire de portefeuille chez Gestion de placements Manuvie. Ce dernier parle de quatre secteurs à surveiller d’ici les élections, soit ceux des soins de santé, de l’énergie, des banques et des GAFA (Google, Apple, Facebook et Amazon).

 

 

À propos de ce blogue

Le blogue des Gestionnaires en action permet à des gestionnaires de portefeuille de commenter divers éléments de l'actualité boursière et financière qui retiennent l'attention.

Denis Lalonde
Sujets liés

Bourse

Sur le même sujet

À surveiller: CGI, BCE et Amazon

Que faire avec les titres de CGI, BCE et Amazon? Voici quelques recommandations d'analystes.

Amazon pulvérise les attentes en triplant ses profits au 1er trimestre

29/04/2021 | AFP

Les investisseurs guettent les signes d’un ralentissement, mais ils ne les trouveront pas chez Amazon.

Blogues similaires

Le casse-tête pandémique de Stella-Jones

Édition du 12 Mai 2021 | Dominique Beauchamp

ANALYSE. Il n’y a pas que les bénéfi-ciaires du confinement et des restrictions sanitaires, tels ...

Shopify: prochaine victime de la malédiction boursière canadienne?

BLOGUE INVITE. Shopify est-elle différente des Nortel, Research in Motion, Valeant, Barrick Gold et autres?

Bourse: se préparer au pire

14/05/2021 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Un investisseur avisé se prépare à toute correction pour mieux réagir.