Les pays se ferment à l'investissement étranger

Publié le 03/10/2009 à 00:00

Les pays se ferment à l'investissement étranger

Publié le 03/10/2009 à 00:00

Après des décennies de libéralisation des échanges commerciaux, la mondialisation est-elle en train de faire marche arrière ?

La Banque mondiale vient de publier une étude sur l'investissement direct étranger intitulée FDI Protectionism is on the Rise montrant que les États sont devenus moins accueillants à l'égard des investissements étrangers.

Par exemple, les États interviennent de plus en plus lorsque des groupes étrangers tentent d'acquérir des entreprises locales, et ce, au nom de l'intérêt national. Il s'agit d'une tendance de fond qui dure depuis plusieurs années. Ainsi, de 1992 à 1996, 6 % des changements législatifs relatifs à l'investissement direct étranger ont rendu le climat d'investissement moins favorable. Cette proportion est passée à 12 % entre 2003 et 2004, pour bondir à 21 % de 2005 à 2007.

Dans le cas de l'Amérique latine, 60 % des changements législatifs étaient défavorables aux investissements étrangers pour la seule année 2007.

À suivre dans cette section

À la une

Comment croître grâce à la dette?

Édition du 23 Septembre 2020 | Catherine Charron

BALADO. Toutes les dettes ne sont pas néfastes pour votre entreprise. Voici comment séparer le bon grain du mauvais:

Comment peut-on amadouer le crédit?

Édition du 23 Septembre 2020 | Catherine Charron

BALADO. La crise de la COVID-19 crée un stress financier important sur les entreprises.

Le plan d'affaires est-il essentiel au démarrage d'une entreprise?

Édition du 23 Septembre 2020 | Catherine Charron

BALADO. On ne «construit pas les pyramides sans avoir déjà construit un château de sable».