Des vols gratuits, à trois vitesses

Publié le 01/10/2010 à 00:00

Des vols gratuits, à trois vitesses

Publié le 01/10/2010 à 00:00

Par Aude Marie Marcoux

Prendre l'avion gratuitement pour Paris, qui dirait non ? C'est ce que font miroiter les divers program mes de fidélisation. Toutefois, dans certains cas, votre espérance de vie n'est peut-être pas assez longue pour que vous puissiez en profiter. Comment partir le plus loin et le plus rapidement possible

1. Adhérez à un programme " grand voyageur "

Vous venez d'apprendre que vous héritez des comptes-clients de la côte Ouest. C'est sans compter les six congrès auxquels vous devez assister un peu partout dans le monde. Conséquence : votre pré-ado croit à tort qu'il est un enfant mono-parental.

Pour vous consoler, vous aurez l'avantage d'accumuler les milles à vitesse grand V. Vous devez pour ça adhérer à un programme " grand voyageur " (frequent flyer) offert par la plupart des compagnies aériennes. Vous accumulerez ainsi des milles que vous pourrez échanger pour des vols de la même compagnie. Si vous vous procurez une carte de crédit affiliée au programme choisi, vous obtiendrez d'autres milles à l'achat des fleurs et des jouets que vous ramènerez pour vous faire pardonner votre absence.

Par exemple, dans le cadre du Programme " invité fréquent " de WestJet, en achetant pour 3 000 dollars de vols chez ce transporteur, vous obtenez 105 dollars WestJet, l'équivalent d'un aller simple Montréal-Toronto. Et si vous payez avec la carte affiliée WestJet MasterCard RBC, vous bénéficiez d'une remise de 1,5 % supplémentaire pour ce même vol. Sans compter que 1 % de la valeur des achats portés sur votre carte vous sera remis en dollars WestJet.

L'astuce, c'est de toujours voyager avec le même transporteur, comme dans tous les programmes de fidéli- sation. Cette fidélité vous permettra peut-être d'aspi- rer au statut " Élite ", accordé en général lorsque vous at- teignez le plateau symbo- lique de 50 000 milles. Les avantages ? Vols gratuits, accès aux douillets salons aéroportuaires et possibilité d'être surclassé.

Mais aurez-vous envie de reprendre l'avion pendant vos vacances ?

2. Choisissez la bonne carte de crédit

Malheureusement, les dix heures que vous perdez dans le trafic chaque semaine pour vous rendre au travail ne vous donnent pas accès à un programme " grand voyageur. " Considérez alors une des quelque 60 cartes de crédit avec récom-penses offertes au Canada.

La Visa Infinite Voyages (ou Platine) de RBC, l'Aspire World Mastercard de Capital One ou la Visa Or Odyssée de Desjardins (ou Platine) figurent parmi les plus avantageuses, selon Patrick Sojka, fondateur du site spécialisé sur les programmes de fidélisation des cartes de crédit, rewards-canada.ca.

Outre les points bonis attribués à la signature, ces cartes permettent de voyager sans restriction quant aux destinations, au nombre de sièges à rabais, aux dates ou aux transporteurs.

Certaines cartes, comme la Visa Infinite TD Classe ultime Voyages (ou Platine), vous permettent de compenser en argent le nombre de points qu'il vous manque pour un vol, une croisière, un séjour à l'hôtel ou la location d'une voiture.

Vous planifiez l'a-chat d'une voiture au comptant ou vous voulez investir 50 000 dollars dans les rénovations de votre cui-sine ? Payez avec l'une de ces cartes.

3. Lentement mais...

La caissière de la pharmacie connaît votre petit nom, vos bobos et la marque de votre déodorant ? En entrevue, lorsqu'on vous demande de nommer votre qualité principale, vous répondez : " La patience " ? Alors, optez pour l'un des deux principaux programmes de fidélisation au Canada : Air Miles ou Aéroplan.

" C'est facile d'accumuler les points, mais plus diffi-cile de les utiliser pour des vols ", prévient Patrick Sojka. Seuls quelque 500 000 des 10 millions d'adhérents au programme d'Air Miles ont échangé leurs milles pour des vols en 2009, soit 0,05 %.

Comment font-ils ? Ils sautent sur les offres bonis, ils multiplient les achats dans les entreprises partenaires et ils paient avec une carte de crédit affiliée.

Par exemple, en faisant un plein d'essence d'une valeur de 60 dollars chez Esso, le partenaire d'Aéroplan, vous récoltez 20 milles en présentant votre carte Aéroplan. Et si vous réglez la note avec votre carte Aéro Or CIBC Visa Infinite, affiliée à Aéroplan, vous gagnez 90 milles supplémentaires.

Air Miles compte près de 120 commanditaires, tels que Shell, IGA ou Jean Coutu. Pour sa part, la carte Aéroplan est acceptée par une centaine de marques, dont Esso, Uniprix ou Dumoulin.

Mais s'envoler grâce Aéroplan, et plus particulièrement Air Miles, n'est pas une mince affaire. " Les deux programmes sont restrictifs en matière de lignes aériennes, de disponibilités des sièges et de dates ", affirme Patrick Sojka.

Vous n'êtes pas patient ? Optez pour le grille-pain !

17 000 000 000 000

C'est le nombre de milles qui n'avaient pas été échangés à la fin de 2007.

Source : airlineinformation.org

Embouteillage

L'attribution de milles augmente dix fois plus rapidement que le nombre de sièges alloués aux programmes de récompenses. Bonne chance !

À la une

Bourse: la techno a plombé Wall Street

Mis à jour le 10/05/2021 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Il s'agit de la plus lourde chute du Nasdaq sur une séance depuis la mi-mars.

À surveiller: Cascades, Lion et Telus

10/05/2021 | Catherine Charron et Stéphane Rolland

Que faire avec les titres de Cascades, Lion et Telus? Voici quelques recommandations d’analystes.

Titres en action: Panasonic, TC Énergie, Enbridge

Mis à jour le 10/05/2021 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.