Taxer les « vices »

Publié le 20/11/2012 à 17:13, mis à jour le 20/11/2012 à 20:30

Taxer les « vices »

Publié le 20/11/2012 à 17:13, mis à jour le 20/11/2012 à 20:30

Par Valérie Lesage

BUDGET QUÉBEC 2013 - Si le gouvernement a choisi de limiter ses hausses d’impôt aux citoyens mieux nantis, il ira tout de même chercher davantage dans les poches de plusieurs autres contribuables en augmentant les taxes sur les cigarettes et l’alcool.


La taxe sur le tabac passera de 10,9 cents à 12,9 par cigarette, une hausse qui représente 50 cents par paquet et 4 $ par cartouche. Cela rapportera 130 M$ par an au fisc québécois.


La taxe spécifique sur les boissons alcooliques augmente elle aussi. La bouteille de bière coûtera 3 cents de plus, la bouteille de vin sera vendue 17 cents de plus, tandis que la bouteille de spiritueux subira une inflation de 26 cents. Le gouvernement ira ainsi chercher 100 M$ de plus dans les poches des buveurs. De façon générale, à la suite de l’augmentation, le litre de bière sera taxé à 82 cents tandis que les autres boissons seront taxées à 2,47$ le litre.


«La hausse est raisonnable et les prix se compareront toujours avantageusement à ceux des provinces voisines», a soutenu le ministre de l’Économie et des Finances Nicolas Marceau.


La mesure prendra effet à 3 heures le 21 novembre.


À partir de 2014-2015, les 100 M$ de revenus supplémentaires tirés de la taxe sur les boissons alcooliques serviront à garnir le Fonds des générations, mis en place pour réduire la dette de la province.


PLUS :


Budget: Marceau atteint les cibles et annonce « une action coup de poing »


Congé fiscal pour les projets majeurs


Les hausses d'impôt commenceront dès le 1er janvier


Loto-Québec, Hydro-Québec et la SAQ feront leur part


La règle des 15 ans tombe: les pharmaceutiques compensées


La Banque de développement économique du Québec au secours des régions


Québec n'interviendra pas dans les affaires de la Caisse


Les redevances minières sur la glace


200 M$ pour le transport vert


Infrastructures: des milliards en moins


Crédit d’impôt à l’investissement prolongé


RVER: un projet de loi d’ici le printemps 2013


Fardeau plus lourd aux institutions financières


Budget : trois politiques économiques à venir


Travailleurs âgés: des allègements annulés


 

Sur le même sujet

La baisse du prix du pétrole n'effraie pas Carlos Leitao

Édition du 18 Avril 2015 | Stéphane Rolland

La situation financière du Québec ne devrait pas subir les contrecoups de la baisse importante du prix du baril de ...

Le souhait de M. Leitao et la solidarité de la fédération

Édition du 18 Avril 2015 | François Pouliot

CHRONIQUE. La campagne fédérale est à nos portes. Si vous aviez un souhait à formuler en vue de celle-ci, quel ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Bombardier Transport prépare toujours son entrée en Bourse

Il y a 15 minutes

Bombardier se prépare toujours à introduire en Bourse une part minoritaire de sa division ferroviaire.

Mais qui sont les 280 000 chômeurs oubliés du Québec?!

BLOGUE. Le Québec compte officiellement 354 000 chômeurs. Mais ce chiffre ne correspond pas à la réalité. Loin de là!

Bombardier réfute les rumeurs de discussions avec Siemens

Il y a 48 minutes

Bombardier nie être en pourparlers avec Siemens pour regrouper leurs activités du rail et Siemens refuse de commenter.