Loto-Québec, Hydro-Québec et la SAQ feront leur part

Publié le 20/11/2012 à 17:04, mis à jour le 20/11/2012 à 17:49

Loto-Québec, Hydro-Québec et la SAQ feront leur part

Publié le 20/11/2012 à 17:04, mis à jour le 20/11/2012 à 17:49

Par Marie-Eve Fournier

BUDGET QUÉBEC 2013 - Québec demande à ses trois plus importantes sociétés d’État de se serrer la ceinture.


Hydro-Québec devra abolir 2000 postes d’ici la fin de l’année prochaine, ce qui se soldera par des effectifs totaux de 20 500 personnes. La réduction s’effectuera par attrition. 


Ce «gain d’efficience», se traduira par une économie de 225 M$ dans chacun des deux prochains exercices.


Le ministre Marceau justifie cet «effort additionnel» par le fait que le bénéfice net d’Hydro-Québec sera inférieur aux prévisions de 225 M$ pour l’exercice 2013-2014, étant donné les bas prix obtenus à l’exportation.


Pour compenser, on n’a pas voulu augmenter les tarifs. Au contraire, la hausse du prix de l’électricité patrimoniale annoncée par le gouvernement Charest est abolie. En revanche, Québec annonce que les tarifs suivront désormais le rythme de l’inflation.


La CAC a dénoncé le fait que les Québécois «se retrouvent avec une double augmentation, car les tarifs seront indexés et la Régie de l’énergie pourra augmenter les tarifs si ses coûts augmentent».


Par contre, François Legault s’est dit «très heureux» que Pauline Marois ait utilisé son idée de sabrer dans le nombre d’emplois à Hydro-Québec. «J’espère qu’elle va m’envoyer une carte de remerciements!», a-t-il lancé.


Publicité pour les casinos


Du côté de Loto-Québec, on souhaite que les investissements dans les casinos rapportent. À Montréal, les rénovations en cours coûteront 306 M$ (dont 57 M$ la dernière année, soit 2013-2014) Au Lac-Leamy, 50 M$ seront investis. Pour attirer davantage de clients, Québec leur permettra de faire de la publicité, a indiqué le ministre des Finances sans donner plus de détails.


À suivre dans cette section

Sur le même sujet

Un mini-budget pourrait être présenté à l'automne, confirme le ministre Leitao

05/09/2014

Le ministre des Finances, Carlos Leitao, n'écarte pas la possibilité de présenter un mini-budget ...

Le frein sur les dépenses

04/06/2014 | Valérie Lesage

Pour faire passer le déficit budgétaire de 3,1 G$ cette année à zéro en 2015-2016, ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Procter & Gamble, ou ce qu'il faut éviter de faire de son portefeuille

24/10/2014 | Philippe Leblanc

BLOGUE. Hier matin, le géant Procter & Gamble a annoncé qu’il comptait se séparer de sa ...

Les marchés doivent-ils craindre l'Ebola?

24/10/2014 | Pierre Czyzowicz

BLOGUE. L'épidémie actuelle d'Ebola est la plus importante depuis la découverte du virus en 1976. Au-delà de la tragédie humaine, quels sont les impacts financiers et économiques?

La marche est haute pour les Québécoises BRP et Uni-Sélect

Face à leurs rivales Polaris et O'Reilly, la marche est vraiment haute pour BRP et Uni-Sélect.