Crédit d’impôt à l’investissement prolongé

Publié le 20/11/2012 à 16:57, mis à jour le 20/11/2012 à 18:04

Crédit d’impôt à l’investissement prolongé

Publié le 20/11/2012 à 16:57, mis à jour le 20/11/2012 à 18:04

Par Marie-Eve Fournier

BUDGET QUÉBEC 2013 - Mis en place en 2008, le crédit d’impôt à l’investissement ne disparaitra pas en 2015 comme prévu. Québec le maintiendra jusqu’au 31 décembre 2017.


Ce crédit d’impôt vise à favoriser les achats de machineries et de matériel dans les secteurs de la fabrication et de la transformation.


« Ce crédit d’impôt permettra à 3 000 entreprises de toutes les régions du Québec, dont plus de 2 500 PME, d’investir en machines et matériel à la fine pointe de la technologie. Elles pourront ainsi accroître leur productivité et se démarquer sur les marchés », a mentionné le ministre des Finances.


Le taux du crédit sera par ailleurs bonifié pour les entreprises situées « en zone intermédiaire », c’est-à-dire dans le Bas-Saint-Laurent, au Saguenay-Lac-Saint-Jean et en Mauricie, entre autres. Il passera de 20 % ou 30 % à 25 % ou 35 %.


« Cette bonification s’appliquera pour les entreprises qui ne bénéficient pas de l’un des crédits d’impôt pour la transformation dans les régions ressources. »


À la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI), la vice-présidente pour le Québec, Martine Hébert, se réjouit de cette mesure et du crédit d’impôt pour les gros investissements (C2I). Mais elle aurait préféré un meilleur équilibre entre les mesures ciblées (visant une région ou une industrie précise) et celles qui touchent toutes les entreprises, a-t-elle dit à Les Affaires. « Des mesures très ciblées, il en faut. Mais il en faut aussi qui donnent un coup de pouce à l’ensemble des PME du Québec. »


À suivre dans cette section

Sur le même sujet

Un mini-budget pourrait être présenté à l'automne, confirme le ministre Leitao

05/09/2014

Le ministre des Finances, Carlos Leitao, n'écarte pas la possibilité de présenter un mini-budget ...

Le frein sur les dépenses

04/06/2014 | Valérie Lesage

Pour faire passer le déficit budgétaire de 3,1 G$ cette année à zéro en 2015-2016, ...

OPINION Le plan de relance se dégonfle
04/06/2014 | Stéphane Rolland
Condamnés à dépérir ?
Édition du 24 Mai 2014 | Paul St-Pierre Plamondon
Encourager la médiocrité
23/02/2014 | Bernard Mooney
Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Soprema: Drummondville défriche la Chine

Il y a 12 minutes | Suzanne Dansereau

La filiale québécoise de la société française Soprema a la mission de s'implanter en Chine.

Le co-fondateur d'Android quitte Google

Il y a 40 minutes | AFP

Andy Rubin avait intégré Google en 2005, quand le groupe internet avait racheté Android, alors une petite startup.

La correction évitée, comment terminerons-nous l'année?

10:49 | Jean Gagnon

À l’échelle mondiale, la correction boursière a été évitée de peu en octobre. Que nous réserve le reste de l'année?