Conversion des REER en FERR : le dilemme

Publié le 07/10/2014 à 14:27

Conversion des REER en FERR : le dilemme

Publié le 07/10/2014 à 14:27

« La plupart des gens ne comprennent pas comment fonctionnent les tranches d'imposition, mais il est essentiel de le comprendre pour prendre les bonnes décisions dans ce domaine », dit Lorn Kutner, comptable agréé et associé chez Deloitte. « Cette analyse pourrait vous conduire à ne convertir qu'une portion de votre REER à un FERR, dit-il. « Il faut planifier les choses à l'avance pour déterminer de combien on pourrait avoir besoin dans un FERR pour générer un revenu supplémentaire et profiter de son taux d'imposition plus faible. »


 


Vous avez peut-être besoin d'un revenu dès maintenant


L'ouverture précoce d'un FERR peut s'imposer si vous avez besoin de revenu supplémentaire parce que vous êtes en semi-retraite et travaillez à temps partiel, ou si vous vous êtes orienté vers un travail de consultant. Le revenu que vous tirez d'un FERR devrait être soigneusement évalué à la lumière de l'impact qu'il peut avoir sur votre tranche d'imposition. De toute évidence, si vous optez de retirer de votre FERR un gros montant, il y a toutes les chances que cela vous propulsera dans une tranche d'imposition plus élevée.


« Si vous êtes convaincu que vous ne piochez pas trop profond dans votre épargne-retraite, il peut être logique de retirer de l'argent de votre FERR au cours des années de revenu plus faible, même si vous n'êtes pas encore à la retraite, dit Howard Kabot, vice-président, Planification financière, à RBC Gestion de patrimoine. Ce faisant, vous appliqueriez la théorie de l'imposition différée dans l'esprit où elle a été créée : en retirant votre épargne-retraite au moment où vous êtes dans une tranche d'imposition plus basse que lorsque vous étiez dans vos années de revenu plus élevé.


 


Payer dans l'immédiat moins d'impôt sur le produit de son placement


Une autre raison courante de puiser tôt dans son revenu-retraite est si l'on croit que l'on va atteindre une tranche d'imposition plus élevée dans l'avenir. Par exemple, si vous avez un revenu moyen, que vous approchez des 60 ans (ou même si vous êtes plus jeune) et que vous prévoyez de toucher un gros héritage dans un avenir plus ou moins proche, il pourrait être logique de commencer à retirer un revenu de votre FERR dès maintenant. Le produit en serait sans doute imposé à un taux inférieur à celui qui serait le vôtre si vous attendiez d'avoir 71 ans pour commencer à toucher des revenus de votre FERR, période où ils se pourrait que vous soyez déjà en train ou presque de recevoir un héritage, donc que vous vous trouviez dans une tranche fiscale plus élevée en raison du revenu que vous procurent les actifs dont vous avez hérité. Comme nous l'indiquons ci-dessus, il faudrait que vous calculiez à quel niveau d'une tranche d'imposition plus élevée vous placerait ce revenu supplémentaire, rendant ainsi les retraits inopérants.


 


Le crédit pour revenu de pension


À l'âge de 65 ans, il y a une autre raison d'envisager le versement d'un revenu d'un FERR : le crédit fédéral pour revenu de pension. Cela procure une économie fiscale pouvant aller jusqu'à 300 $ par an, sur la base du montant maximum admissible de 2 000 $ de revenu de pension. Si vous avez un conjoint ou une conjointe et que vous avez tous deux au moins 65 ans, ce crédit de pension pourrait procurer, entre vous deux, une économie fiscale annuelle de 600 $ maximum (15 % de 4 000 $), à supposer que vous ayez tous deux reçu un revenu de pension admissible. Un revenu de pension admissible est celui qui provient d'une source privée comme un FERR, une rente ou un régime enregistré de pension (le Régime de pension du Canada ou du Québec, la Sécurité de la vieillesse et le Supplément de revenu garanti ne sont pas admissibles).


Si demander le crédit de pension est la seule raison d'ouvrir un FERR, il faudrait y détenir juste assez d'argent pour produire 2 000 $ de revenu de pension annuel. Par exemple, à l'âge de 65 ans, vous pourriez transférer 12 000 $ de votre REER à un FERR pour pouvoir déclarer au fisc 2 000 $ de revenu de pension par an pendant 6 ans, et obtenir ainsi le crédit. Ou bien alors, vous pourriez vous assurer qu'un montant suffisant est transféré au FERR, puis en est retiré chaque année pour répondre aux exigences relatives au revenu de pension.


Toutefois, M. Kabot suggère que le crédit de pension à lui seul ne suffit probablement pas pour ouvrir un FERR. « Bien qu'en principe il soit logique de tirer profit du crédit pour revenu de pension aussitôt que possible (s'il y a de l'argent à en tirer, autant le prendre), je ne pense pas qu'il faille pour autant bâtir toute une philosophie autour. »


 


Attention au recouvrement


Une considération plus importante à l'âge de 65 ans est le début du versement de la SV et le recouvrement qui en découle pour les individus au revenu plus élevé.


« Si vous avez 65 ans et plus, vous devez songer à l'impact de ce revenu supplémentaire sur le recouvrement de la Sécurité de la vieillesse, dit M. Kabot. Si votre revenu net dépasse environ 70 000 $, il vous faudra rembourser votre SV en totalité ou en partie lorsque vous ferez votre déclaration d'impôt. » (Le revenu net est un montant calculé sur votre déclaration qui comprend diverses déductions comme les cotisations au REER, les cotisations syndicales et professionnelles, les frais de garde d'enfant, les pensions alimentaires et les frais financiers associés aux placements.)


Placer son revenu dans un CELI



image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

Sur le même sujet

Combien épargner pour la retraite?

S'il y a moins de régimes de retraite d'employeurs, il faut qu'il y ait davantage d'épargne personnelle.

Elle devra payer pour la retraite de son conjoint

Édition du 05 Mai 2018 | Daniel Germain

CLINIQUE RETRAITE. tous deux âgés de 38 ans, ont toujours mené leurs finances avec rigueur. Sauf que...

À la une

Voir les choses sous un autre angle pour réussir en Bourse

BLOGUE INVITÉ. Cela ne veut pas dire qu’il faut adopter l’opinion contraire à celle du plus grand nombre.

Les taux grimpent, que faire avec les obligations à court terme?

16:11 | Ian Gascon

Les FNB d’obligations ne s’écroulent pas malgré la hausse des taux. Voici pourquoi:

MTY et Richelieu graduent au S&P/TSX

Le 24 septembre avant l'ouverture, MTY et Richelieu feront enfin leur entrée au grand indice de la Bourse de Toronto.