Retraite: quatre erreurs à éviter si la longévité vous inquiète

Publié le 03/10/2014 à 13:28

Retraite: quatre erreurs à éviter si la longévité vous inquiète

Publié le 03/10/2014 à 13:28

Il y a quelques années, j'ai assisté au centième anniversaire d'une amie de la famille. Après avoir porté quelques toasts à sa santé et lui avoir rendu hommage, cette centenaire jamais mariée et d'une forme olympique a honoré ses invités en chantant et en dansant sur la musique de Yankee Doodle Dandy. Et elle n'était pas la seule sur la scène : sa sœur ainée, une ancienne membre du Service féminin de l'Armée, l'a accompagnée.


Ces deux femmes sont les deux seules centenaires que je connais, mais elles sont loin d'être uniques. Effectivement, le nombre de centenaires dans les pays développés augmente à un taux de plus de 5 % par an. À ce rythme, la population des personnes âgées de cent ans et plus doublera tous les 13 ans, d'après un Rapport des Nations Unies sur le vieillissement de la population mondiale.


Il s'agit toujours, bien entendu, d'une infime portion de la population, malgré les messages alarmistes des assureurs et autres fournisseurs de services financiers. À peine 9,5 % des femmes de 50 ans et 2,7 % des hommes de 50 ans atteindront l'âge de 100 ans au Canada d'après le Bureau de l'actuaire en chef. Mais un pourcentage plus important, soit 37,5 % des hommes de 50 ans et 48,8 % des femmes de 50 ans, devraient vivre jusqu'à 90 ans, d'après les statistiques du gouvernement fédéral.


On salue souvent une telle longévité comme un accomplissement, un hommage au patrimoine génétique des individus concernés, à leur décision de mener une vie saine et aux progrès de la médecine. Et à juste titre. Mais l'inconvénient de vivre bien au-delà de son espérance de vie est que cela peut grever, voire complètement épuiser les ressources financières d'un individu. De plus en plus de baby-boomers prennent leur retraite sans pension, c'est-à-dire que les régimes de pension du gouvernement seront vraisemblablement leur seule source de revenu garanti à vie, et l'augmentation de la longévité accroît le risque que de plus en plus d'individus vivront plus longtemps que leurs placements.


La première étape pour faire face au risque de longévité est d'évaluer la probabilité que vous ou votre conjoint(e) ayez une durée de vie bien plus longue que la moyenne. Les considérations liées à la santé, la longévité dans la famille, les activités professionnelles et le niveau de revenu peuvent tous être des facteurs.


Si vous avez évalué ces considérations et que le risque de longévité vous préoccupe, ou si vous avez déterminé tout simplement que mieux vaut prévenir que guérir, voici quatre erreurs à éviter.


Première erreur : Détenir un portefeuille trop prudent


À suivre dans cette section

L'assurance vie en 10 questions
Édition du 22 Septembre 2018 | Daniel Germain

image

Gestion de l'innovation

Mercredi 19 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

ROI Marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

Sur le même sujet

De bonnes intentions, mais...

Édition du 15 Septembre 2018 | Stéphane Rolland

EXPERTE CONSULTÉE. Les meilleures intentions du monde ne donneront pas toujours les résultats souhaités. Ce jeune ...

Tout va bien, j'ai un« fonds de pension»…

Mais sera-t-il suffisant pour répondre à vos besoin de retraite?

À la une

Entreprises québécoises: comment se conformer au RGPD?

Édition du 22 Septembre 2018 | Jean-François Venne

L’entrée en vigueur, en mai 2018, du Règlement général sur la protection des données (RGPD) dans l’Union européenne...

America inc. exhorte Trump à garder le Canada dans l'ALÉNA

Les poids lourds d’America Inc. demandent aussi trois choses aux négociateurs.

ALÉNA: encore du travail avant de parvenir à un accord entre Washington et Ottawa

13:38 | AFP

Beaucoup de travail reste à faire au cours des discussions de haut niveau qui ont repris mercredi à Washington.