«On manque de neveux» chez Marquis Imprimeur

Offert par Les Affaires


Édition du 04 Octobre 2014

«On manque de neveux» chez Marquis Imprimeur

Offert par Les Affaires


Édition du 04 Octobre 2014

« Le secteur de l’imprimerie n’est pas très sexy pour les jeunes. Pourtant, le marché est bien là et il ne va pas disparaître », affirme Serge Loubier, de Marquis Imprimeur. [Photo: Jérôme Lavallée]

«On manque de neveux. Il va falloir sortir du cercle de la famille !» À la blague, Serge Loubier, président de Marquis Imprimeur, résume par cette image le défi que représente le recrutement de main-d'oeuvre pour l'entreprise de Montmagny, dans Chaudière-Appalaches. Le personnel a fortement augmenté (+ 124 %) de 2011 à 2012, à la suite de l'acquisition de deux imprimeries de Transcontinental, l'une à Sherbrooke (aujourd'hui fermée), l'autre à Louiseville, en Mauricie, qui compte 80 employés.


Cliquez ici pour consulter le dossier PME: Forces d'attraction


Jusqu'à présent, les connaissances et le bouche à oreille permettaient de pourvoir un bon nombre de postes vacants. La formation faisait le reste. L'écrasante majorité du personnel professionnel a en effet été formée en interne sans que les individus soient qualifiés dans ce secteur d'activité initialement. Mais «on trouve ça de plus en plus difficile de recruter, surtout à Montmagny», reconnaît Serge Loubier. La petite municipalité compte quelque 12 000 habitants, près de la moitié des résidents de la MRC.


Marquis Imprimeur embauche principalement des conducteurs de presse, des plieurs, des coupeurs, des relieurs, des assembleurs. Le défi est particulièrement criant pour les superviseurs. Outre le personnel administratif, elle a aussi dans son giron une firme de mise en page et graphisme à Québec, Marquis Interscript, qui emploie une trentaine de personnes (surtout des graphistes).


Si le recrutement est encore possible à Louiseville, il devient difficile à Montmagny. L'entreprise est allée jusqu'à offrir des aides au déménagement, et elle avait obtenu des conditions avantageuses sur les hypothèques pour inciter des employés de l'imprimerie de Sherbrooke que Marquis Imprimeur a fermée à venir travailler à Montmagny. Peu de personnes ont fait le déplacement.


Cliquez ici pour consulter le dossier PME: Forces d'attraction


image

Blockchain

Jeudi 28 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

À la une: à quoi sert votre entreprise?

Édition du 23 Février 2019 | Les Affaires

En manchette cette semaine, faites croître votre... mission!

Comment financer une acquisition majeure ?

BALADO. Solmax, de Varennes, est devenu un leader mondial de son industrie en faisant l’acquisition, en décembre ...

À la une

Politique commerciale de Trump : et si le pire était à venir?

22/02/2019 | François Normand

ANALYSE - Trois enjeux pourraient avoir un impact majeur sur les entreprises et les investisseurs canadiens.

À surveiller: les titres qui ont attiré votre attention

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

22/02/2019 | Martin Jolicoeur

BILAN. Quels sont les titres qui ont le plus marqué l'actualité boursière de la dernière semaine?