«On manque de neveux» chez Marquis Imprimeur

Offert par Les Affaires


Édition du 04 Octobre 2014

«On manque de neveux» chez Marquis Imprimeur

Offert par Les Affaires


Édition du 04 Octobre 2014

« Le secteur de l’imprimerie n’est pas très sexy pour les jeunes. Pourtant, le marché est bien là et il ne va pas disparaître », affirme Serge Loubier, de Marquis Imprimeur. [Photo: Jérôme Lavallée]

«On manque de neveux. Il va falloir sortir du cercle de la famille !» À la blague, Serge Loubier, président de Marquis Imprimeur, résume par cette image le défi que représente le recrutement de main-d'oeuvre pour l'entreprise de Montmagny, dans Chaudière-Appalaches. Le personnel a fortement augmenté (+ 124 %) de 2011 à 2012, à la suite de l'acquisition de deux imprimeries de Transcontinental, l'une à Sherbrooke (aujourd'hui fermée), l'autre à Louiseville, en Mauricie, qui compte 80 employés.


Cliquez ici pour consulter le dossier PME: Forces d'attraction


Jusqu'à présent, les connaissances et le bouche à oreille permettaient de pourvoir un bon nombre de postes vacants. La formation faisait le reste. L'écrasante majorité du personnel professionnel a en effet été formée en interne sans que les individus soient qualifiés dans ce secteur d'activité initialement. Mais «on trouve ça de plus en plus difficile de recruter, surtout à Montmagny», reconnaît Serge Loubier. La petite municipalité compte quelque 12 000 habitants, près de la moitié des résidents de la MRC.


Marquis Imprimeur embauche principalement des conducteurs de presse, des plieurs, des coupeurs, des relieurs, des assembleurs. Le défi est particulièrement criant pour les superviseurs. Outre le personnel administratif, elle a aussi dans son giron une firme de mise en page et graphisme à Québec, Marquis Interscript, qui emploie une trentaine de personnes (surtout des graphistes).


Si le recrutement est encore possible à Louiseville, il devient difficile à Montmagny. L'entreprise est allée jusqu'à offrir des aides au déménagement, et elle avait obtenu des conditions avantageuses sur les hypothèques pour inciter des employés de l'imprimerie de Sherbrooke que Marquis Imprimeur a fermée à venir travailler à Montmagny. Peu de personnes ont fait le déplacement.


Cliquez ici pour consulter le dossier PME: Forces d'attraction


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

À la une: quand la finance investit dans la finance

Édition du 22 Septembre 2018 | Les Affaires

Le dernier numéro de Les Affaires est là! En manchette, quand la finance investit dans la finance.

La Fromagerie de l’Île-aux-Grues riposte à l'offensive européenne

13/09/2018 | Annie Bourque

PME DE LA SEMAINE. Elle mise sur l’authenticité de ses six nouveaux fromages et le côté haut de gamme de ses produits.

OPINION À la une: le nouveau Cirque au travail
Édition du 08 Septembre 2018 | Les Affaires
La tournée des start-up et PME
11/09/2018 | lesaffaires.com
À la une: Avril, une stratégie qui porte fruit
Édition du 08 Septembre 2018 | Les Affaires

À la une

Les Affaires anime et diffuse le débat sur les enjeux environnementaux montréalais

24/09/2018 | lesaffaires.com

Le débat pré-électoral sur les enjeux environnementaux sera diffusé en direct sur LesAffaires.com dès 19h30.

Nos déchets, ce nouvel or brun

Édition du 28 Juillet 2018 | Alain McKenna

L’économie de marché ­peut-elle sauver la planète?  ­Oui, répond d’emblée l’Alliance canadienne pour l’innovation.

«Le véritable enjeu de la SAQ»... de 2005 à aujourd'hui

#90ansenaffaires | On parle beaucoup de la Société des alcools du Québec (SAQ) du Québec ces derniers jours...