Huit stratégies originales pour recruter le candidat parfait

Offert par Les Affaires


Édition du 04 Octobre 2014

Huit stratégies originales pour recruter le candidat parfait

Offert par Les Affaires


Édition du 04 Octobre 2014

Par Claudine Hébert

[Photo: iStock]

Pas évident de trouver la bonne recrue dans un monde où on s'arrache les meilleurs. Des conseils pour maximiser ses chances.


Cliquez ici pour consulter le dossier PME: Forces d'attraction


Le recrutement et la rétention d'employés sont loin d'être une sinécure pour les PME au Québec. En particulier dans les petites entreprises de moins de 100 employés, où le taux de roulement dépasse les 35 %. Les principales causes : les conditions de travail et la rémunération qui peuvent difficilement concurrencer celles des grandes entreprises. Mais l'une des plus grandes faiblesses constitue l'absence de stratégies pour bien recruter.


«Il faut savoir que les petites PME de moins de 80 employés ont rarement une personne désignée aux ressources humaines», souligne Laurent Vorelli, président du Groupe Propulsion RH. Cette réalité incite plusieurs PME à recourir aux services d'agences de recrutement ou à des consultants en ressources humaines afin d'être mieux outillées et plus attrayantes. Des exemples de solutions originales.


Aide-toi et le ciel t'aidera


L'aide des agences de recrutement et de placement ne suffit pas si l'employeur ne fait rien pour améliorer l'environnement de travail de ses employés, insiste Laurent Vorelli, du Groupe Propulsion RH. Il cite en exemple le cas de Percy Miller, une société de conseils pour entreprises à la recherche de solutions informatiques. Fondée en 2004, l'entreprise montréalaise peinait à conserver ses bons employés. Une réalité coûteuse puisque cinq semaines étaient nécessaires pour former chaque candidat. Il y a deux ans, l'entreprise a déménagé ses locaux au centre-ville dans un espace équipé d'une cafétéria et d'une aire de détente (babyfoot, table de ping-pong, jeux vidéo...). Percy Miller s'est également mise à investir jusqu'à 4 % de la masse salariale de ses employés dans des activités de consolidation (tournoi de quilles, de golf, régate sur le Saint-Laurent), des sorties (party pizza) et des concours à l'interne. Résultat : non seulement le taux de roulement a diminué de moitié, mais Percy Miller est passée de 30 à 60 employés.


Cliquez ici pour consulter le dossier PME: Forces d'attraction


À suivre dans cette section

Le Québec en bref
Édition du 13 Janvier 2018 | Les Affaires

image

Sommet sur l'énergie

Mardi 23 janvier


image

eCommerce

Mardi 30 janvier


image

Financement PME

Mercredi 31 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mardi 06 février


image

Usine 4.0

Mercredi 14 mars


image

Objectif Nord

Mardi 24 avril


image

Rémunération globale

Mercredi 25 avril


image

Femmes leaders

Mercredi 16 mai

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

La blockchain au profit de l'humanité

17/01/2018 | François Remy

BLOGUE. Non, ce n’est pas le sermon du nouveau messie de la tech mais le critère d'un financement pour start-up.

La Hacienda Creative s'installe dans l'ancien studio Victor

11/01/2018 | Marie Lyan

PME DE LA SEMAINE. Après avoir accueilli des jazzmans renommés, l'ancien studio Victor sert aujourd'hui le jeu vidéo.

À la une

La blockchain au profit de l'humanité

17/01/2018 | François Remy

BLOGUE. Non, ce n’est pas le sermon du nouveau messie de la tech mais le critère d'un financement pour start-up.

Attachez vos ceintures, les cryptos nous emmènent vers le futur

15/01/2018 | François Remy

BLOGUE. Il serait bon d’embarquer dans l’industrie des cryptos tout comme il l’était avec l’auto… en 1920.

Apple va investir 350 milliards US aux États-Unis

17/01/2018 | LesAffaires.com et AFP

Le géant annonce aussi une facture fiscale salée de 38G$US après la nouvelle réforme et un bonus de 2500$US par employé.