Un discours un peu contradictoire

Publié le 16/11/2012 à 18:38, mis à jour le 19/11/2012 à 14:24

Un discours un peu contradictoire

Publié le 16/11/2012 à 18:38, mis à jour le 19/11/2012 à 14:24

© Margaret Ross | Dreamstime.com

BLOGUE. 


Nous sommes à l'heure des éternels débats entre la gauche et la droite. Les pays développés vivent une ère dans laquelle leurs populations penchent vers des mesures frôlant le communisme afin de régler le fameux problème de l'érosion de la classe moyenne. C'est le cas de la France, qui taxe ses riches à la hauteur de 75% sur les revenus dépassant le premier million d'euros. Lorsque l'on ajoute les différentes autres taxes, on obtient environ 80%. 


Or, ce pays fait face à un problème d'exil fiscal. Les gens fortunés ne restent pas les bras croisés à attendre que le fisc rafle presque tous leurs revenus. Beaucoup d'entre eux partent vers des cieux plus cléments. Et une question d'ordre éthique est soulevée à leur endroit. Est-ce qu'agir ainsi constitue une trahison envers la France?


Cet article fournit l'opinion de trois personnalités sur la question. Les commentaires de l'un d'eux, M. Sapir, ne devraient surprendre personne pour ceux qui le connaissent puisqu'il appuie les idéaux de la gauche. D'après lui, de toute évidence, fuir la France afin d'échapper au système fiscal constitue une trahison envers son pays, puisque ce dernier aurait permis à ces personnes de s'épanouir, notamment par le biais des services publics. 

À propos de ce blogue

Patrick Thénière et Rémy Morel sont analystes financiers et propriétaires de Barrage Capital, une firme montréalaise de gestion d'actifs. www.barragecapital.com

Les investigateurs financiers
Sujets liés

Bourse

Sur le même sujet

10 choses Ă  savoir jeudi

05/03/2015 | Gaële Fontaine et Yannick Clérouin

L'emploi n'a jamais été d'aussi faible qualité, Lehman n'existe plus mais verse des primes, Branson partage sa richesse.

Déficit zéro: il faut le reporter, disent 3 économistes

BLOGUE. Le déficit zéro pourrait être reporté de trois ans, avance même un économiste. Est-ce la bonne solution?

Réagissez à cet article
 commentaires

Blogues similaires

Le mythe des titres Ă  petite capitalisation

Édition du 28 Mars 2015 | Bernard Mooney

BLOGUE. En théorie, cette idée a du sens. Les titres des sociétés à petite capitalisation (small caps), plus risqués ...

Budget Québec 2015: l'année des craquements et des bonbons prématurés

BLOGUE. Ce n'est pas un mauvais budget, mais les bonbons arrivent nettement trop tĂ´t.

Une tempête parmi tant d'autres. Espérons-le

BLOGUE. Les investisseurs réalisent que le dividende du pétrole prendra du temps à agir sur les consommateurs.