Le bon mix « Ma grosse tête dans le journal ? Hell yeah ! » Quand notre directeur artistique, Charles Desgroseillers, a invité ...
Les petites mains Il faut parfois fouiller longtemps avant de comprendre où le bât blesse. Puis, d'autres fois, ça vous saute au ...
Dans la tête et dans le coeur de la tribu des milléniaux Ce ne sont plus des termes comme «performance» ou «rentabilité» qui donnent un sens à leur engagement professionnel.
Attention, fragile Le Plan économique 2018-2019 du gouvernement du Québec prévoit 103 millions de dollars pour les proches aidants et ...
Entrer dans la danse Si, comme moi, il vous arrive encore de parler de « disruption », ravisez-vous. Le terme est paraît-il rendu ...
Capteurs de désirs Il fallait y penser : des chips faites de yogourt. Quatre saveurs dignes de vos pires péchés mignons, mais seulement ...
Des lys plantés ici qui fleurissent dans la Valley Si on se fie au plus récent palmarès d'Ubi Global, un organisme suédois qui compare les incubateurs universitaires, ...
C'est trop long... Comme « 10 199 » autres personnes, j'ai respiré le même air que Michelle Obama au Palais des congrès de Montréal, ...
Contrat social Le transport routier vous a coûté 5 271 $ en 2015. Que vous ayez une auto ou pas, que vous conduisiez ou non, c'est ...
Du début à la suite Que ferez-vous, pendant la semaine du 19 mars 2018 ? Si vous caressez timidement le rêve de vous lancer en affaires, ...

À propos de ce blogue

Julie Cailliau est éditrice adjointe et rédactrice en chef du Groupe Les Affaires, dont l’équipe de journalistes chevronnés publie le journal Les Affaires, le site lesaffaires.com et le magazine Les Affaires Plus. Elle est également présidente du conseil d’administration de la Fondation des prix pour les médias canadiens. Diplômée de l’École supérieure de journalisme de Lille, en France, Julie a pratiqué le métier de journaliste au sein de plusieurs publications françaises et québécoises. Dans une vie précédente, elle a œuvré à titre d’ingénieure en biotechnologies. Son « why », c’est d’apprendre et d’informer afin de nous permettre de faire les bons choix. La prise de conscience de l’urgence environnementale et l’émergence de l’entrepreneuriat social comptent pour elle parmi les tendances les plus réjouissantes actuellement.

Julie Cailliau