Protection des sièges sociaux: Geoff Molson en désaccord avec le ministre

Publié le 27/11/2012 à 09:20, mis à jour le 03/12/2012 à 15:39

Protection des sièges sociaux: Geoff Molson en désaccord avec le ministre

Publié le 27/11/2012 à 09:20, mis à jour le 03/12/2012 à 15:39

BLOGUE. Si le ministre Nicolas Marceau espérait être appuyé dans son initiative de réformer les intérêts que doivent concilier les conseils d'administration en cas d'OPA étrangère, il sera aujourd'hui déçu. Geoff Molson, qui siège au conseil de Rona, estime que les administrateurs ne doivent prendre en compte que le seul intérêt des actionnaires.


Vendredi, le ministre des finances a confié qu'il songeait à amender la Loi sur les sociétés par action et élargir le mandat des conseils d'administration « de manière à ce qu'ils tiennent compte des intérêts des actionnaires, mais aussi des employés, des retraités, des fournisseurs, de la communauté d'accueil et de toutes les parties prenantes. »


SUIVRE SUR TWITTER: F_POULIOT


Nicolas Marceau a ajouté que les conseils pourraient devenir libres, à la lumière de ces critères, de ne pas transmettre l'offre à leurs actionnaires. Une situation apparemment déjà en application dans certains États américains.


Le ministre a cependant précisé qu'il entendait consulter avant d'aller plus loin, reconnaissant qu'il s'agissait d'un gros amendement à la législation.


L'entrée en scène de Geoff Molson


Geoff Molson a beaucoup parlé d'engagement dans la communauté, lundi midi, devant la Chambre de commerce de Laval. Il a longuement souligné l'engagement de Molson, du Canadien et d'evenko dans les communautés locales.


En marge de sa conférence, il nous est venu à l'idée de le sonder sur le projet du ministre.


« Moi, comme membre du conseil d'une compagnie publique, ce sont les actionnaires qui comptent et c'est tout », a répondu monsieur Molson.


Il a plus tard réitéré que l'engagement social d'une société était important, mais que sur une base décisionnelle, un administrateur ne devait prendre en compte que l'intérêt des actionnaires.


La déclaration est d'autant dommageable pour les intentions du gouvernement que monsieur Molson est administrateur de Rona, la société qui est en grande partie à l'origine de tout le débat.


Il y a quelques semaines le conseil de l'entreprise a refusé une offre d'achat de Lowe's en estimant que le prix n'était pas satisfaisant pour les actionnaires. Depuis, plusieurs redoutent que Lowe's ne revienne avec une proposition majorée.


À l'époque, l'ex-ministre des finances, Raymond Bachand, s'était opposé au projet de transaction en indiquant qu'il n'était pas dans l'intérêt du Québec. Il allait notamment faire disparaître un siège social et mettait à risque les contrats d'un certain nombre de fournisseurs locaux.


Que penser de la proposition Marceau?


À propos de ce blogue

Diplômé en droit de l'Université Laval, François Pouliot est avocat et commente depuis plusieurs années l'actualité économique et financière. Il a été chroniqueur au Journal Le Soleil, a collaboré au Globe and Mail et dirigé les sections économiques des différentes unités de Quebecor Media, notamment la chaîne Argent. Au cours de sa carrière, il a aussi fait du journalisme d'enquête ce qui lui a valu quelques distinctions, dont le prix Judith Jasmin. La Bourse Southam lui a notamment permis de parfaire son savoir économique à l'Université de Toronto. François a de même été administrateur de quelques organismes et fondation. Il est un mordu des marchés financiers et nous livre son analyse et son point de vue sur diverses sociétés cotées en bourse. Québec inc. sera particulièrement dans sa mire.

François Pouliot
Sujets liés

Bourse

Sur le même sujet

8 questions à se poser pour faire progresser son entreprise

Mis à jour le 07/11/2013

BLOGUE. Lorsque vous décidez de garder le focus afin de faire croître votre entreprise, vous avez une ...

Savez-vous pourquoi on vous dit «NON»?

Mis à jour le 31/10/2013

BLOGUE. Comme toute personne désirant réaliser un projet qui lui tient à coeur, vous devez, en ...

Réagissez à cet article
 commentaires

Blogues similaires

Devenir un meilleur investisseur en trois étapes

Édition du 21 Juin 2014 | Bernard Mooney

Je lance aux investisseurs le «défi métamorphose»: consacrer votre été pour vous transformer comme investisseur.

Les 2 meilleures stratégies pour surpasser le S&P 500 à long terme

Les 2 meilleures stratégies pour surpasser le S&P 500 à long terme ont encore un rendement à donner, selon Pavilion

Fraude chez Herbalife? Oups...

        Au sujet des auteurs du blogue : Patrick Thénière et Rémy Morel ...