Atteindre les objectifs de la politique énergétique grâce au gaz naturel

Publié le 22/09/2016 à 04:56

Par Gaz Métro

Le gaz naturel constitue une énergie de transition de choix qui, à terme, aidera à atteindre les objectifs de la politique énergétique du Québec. Voici comment il y contribue en luttant sur trois fronts.


Les cibles de la politique énergétique du Québec sont ambitieuses. D’ici 2030, on vise en effet à améliorer de 15 % l’efficacité avec laquelle l’énergie est utilisée et à réduire de 40 % la quantité de produits pétroliers consommés, tout en éliminant l’utilisation du charbon thermique. Il faudra aussi augmenter de 25 % la production totale d’énergie renouvelable et accroître de 50 % la production de bioénergie.


Une source d’énergie puissante et moins émissive


Pour atteindre ces objectifs, le gaz naturel constitue un allié de poids et contribue à réduire notre dépendance aux produits pétroliers. « Il est beaucoup moins émissif que d’autres énergies. Dans le domaine du chauffage et des procédés industriels par exemple, il émet 32 % moins de gaz à effet de serre (GES) que le mazout. Lorsqu’il est utilisé dans le transport, la réduction de GES peut atteindre 25 %, et très peu de polluants atmosphériques sont générés », explique Caroline Duphily, chef de service, ingénierie spécialisée, chez Gaz Métro.


Par ailleurs, il constitue une source d’énergie puissante qui répond aux besoins du secteur industriel. « Les énergies renouvelables n’offrent pas toujours un tel niveau de puissance, et lorsque l’offre technique est présente, les coûts sont exorbitants. Même le recours à l’électricité serait trop coûteux. Le gaz naturel constitue donc une bonne alternative aux produits pétroliers et permet de faire la transition », souligne Mme Houde.


Consommer mieux


En offrant des programmes d’efficacité énergétique, Gaz Métro aide ses clients, aussi bien résidentiels et commerciaux qu’industriels, à consommer de façon responsable. Ainsi, depuis 2001, plus de 112 000 projets ont été mis en œuvre, allant de l’aide financière pour la conversion du mazout vers le gaz naturel à l’achat d’équipement ou de thermostats intelligents. Au total, cela représente des investissements de 15 M$ qui ont permis de réduire de 725 000 tonnes les émissions de GES. Un chiffre appréciable qui témoigne des efforts réalisés en faveur de l’environnement.


La décarbonisation est en marche


La décarbonisation est un principe qui fait de plus en plus parler de lui. Il consiste à réduire progressivement l’empreinte de carbone d’un secteur d’activité. Dans cette perspective, Gaz Métro a entrepris de verdir son réseau en y introduisant progressivement du gaz naturel issu de sources renouvelables. « Le biométhane fabriqué à partir des déchets organiques constituera ainsi la première génération de gaz naturel renouvelable. Il peut être injecté dans notre réseau ou utilisé directement pour chauffer des bâtiments ou alimenter des parcs de véhicules », indique Caroline Duphily.


Gaz Métro a aussi mis sur pied un projet de démonstration de production de gaz naturel renouvelable à partir de la biomasse forestière, une ressource dont nous ne manquons pas au Québec ! L’hydrogène, une source d’énergie qui peut aussi être produite de façon propre, est une autre piste explorée. « Nous restons à l’affût de toutes les possibilités et nous tenons au courant des recherches effectuées à travers le monde », affirme Caroline Duphily.

Le savoir d'entreprise c'est quoi ?

Par l'intermédiaire du Savoir d'entreprise, Les Affaires souhaite offrir à ses lecteurs des connaissances de pointe provenant d'organisations désireuses de partager leur expertise.

Les contenus sont produits par le Service de contenu Les Affaires en collaboration avec l'organisation. Notez qu'à aucun moment, les journalistes de Les Affaires ne participent à la rédaction de ces articles. Pour plus d'information sur ce produit, veuillez communiquer avec

À la une

Les pros prévoient un dernier élan de 12% pour le S&P 500

BLOGUE. Le sondage de Bank of America Merrill Lynch révèle que les pros ont acheté pendant la dernière correction.

Bourse: Apple fait flancher Wall Street

Mis à jour le 14/11/2018 | lesaffaires.com

REVUE DES MARCHÉS. L'exercice avait pourtant commencé dans le vert, les investisseurs étant encouragés par l'inflation.

Titres en action: Canada Goose,Canopy, Premium Brands, Alstom, Tencent, Samsung...

14/11/2018 | LesAffaires.com et AFP

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.