La Laurentienne profitera-t-elle des déboires de Home Capital?

Publié le 18/05/2017 à 11:43

La Laurentienne profitera-t-elle des déboires de Home Capital?

Publié le 18/05/2017 à 11:43

Par lesaffaires.com

Les malheurs du prêteur Home Capital Group(HCG, 8,69$) pourraient faire le bonheur de ses rivales Banque Laurentienne(LB, 54,02$) et Canadian Western Bank(CWB, 25,60$).


Ces deux institutions régionales pourraient en effet profiter des problèmes de liquidités que connaît le principal prêteur hypothécaire indépendant du pays pour acheter une partie de son portefeuille de prêts, avance Lemar Persaud, analyste chez Valeurs mobilières TD.


Home Capital a subi une crise de liquidités dans la foulée des accusations de la Commission des valeurs mobilières de l'Ontario (OSC). Le chien de garde boursier a accusé l’entreprise torontoise d’avoir diffusé des informations trompeuses en 2015 concernant l'extension de prêts, contrevenant aux lois ontariennes de régulation des marchés financiers et causant ainsi des «dommages significatifs pour les investisseurs». Cela aurait précipité la perte cette année-là de 600M$ de valeur boursière.


M. Persaud estime plus élevées les probabilités d’une transaction entre Home Capital et la Canadian Western Bank que la Laurentienne parce que l'institution albertaine a davantage besoin de fouetter sa croissance et qu’elle jouit d’un bilan solide.


L’analyste tempère toutefois l’hypothèse d’une acquisition en indiquant que ces deux institutions vont déjà profiter des déboires de Home Capital en affrontant une concurrence moindre de cette institution financière.


La Banque Laurentienne va dévoiler ses résultats du deuxième trimestre le 30 mai et la Canadian Western Bank, le 1er juin.


À lire, la chronique de François Pouliot Les paris Home Capital et Equitable Group


En ce qui concerne la Laurentienne, l’analyste va surveiller la progression des initiatives de restructuration du réseau(fermeture de 40 succursales d’ici juin et transformation de 23 autres) et des initiatives visant à fouetter les marges bénéficiaires.


L’analyste prévoit que le bénéfice de la Laurentienne va reculer de 8% pour s’établir à 1,34$ par action, contre 1,46$ par action au deuxième trimestre de 2016.


Des titres bon marché, mais...


Le titre de la Laurentienne a perdu près de 10% depuis l’éclosion des problèmes de liquidités de Home Capital le 26 avril, note M. Persaud. En dépit des valorisations attrayantes des deux banques régionales, l’analyste préfère maintenir sa recommandation à neutre en attendant plus de clarté sur les problèmes de financement de Home Capital. Sa cible pour la Laurentienne est à 62$.


Enfin, notons que la banque montréalaise devrait faire passer son dividende de 0,61$ à 0,62$ par action.


Lisez maintenant le blogue de Philippe Le Blanc Home Capital, comme un poisson hors de son bocal.

À suivre dans cette section


image

Usine 4.0

Mercredi 14 mars


image

Objectif Nord

Mardi 24 avril


image

Rémunération globale

Mercredi 25 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 16 mai

Sur le même sujet

La Banque Royale dépasse les attentes, hausse son dividende

08:43 | LesAffaires.com et AFP

La première banque du pays profite notamment de la vigueur des activités de gestion de patrimoine.

« Une institution financière doit permettre à tous les citoyens d'avoir accès à une vie meilleure »

Édition du 24 Février 2018 | Diane Bérard

PERSONNALITÉ INTERNATIONALE. En 2016, la National Bank of Australia fut la première institution financière incluse ...

À la une

Le Port de Sept-Îles, bientôt dans la cour des grands

BLOGUE. Surveillez bien Sept-Îles dans les mois à venir. Et plus particulièrement son port qui aspire ...

La quintessence du cliché français fête ses 30 ans

Pour l'occasion, l'édition parisienne du Dîner en Blanc accueillera 10 000 convives de partout dans le monde

Sortez votre entreprise de sa zone confort, osez le leadership féminin

BLOGUE. Instaurer un leadership au féminin dans l’environnement traditionnel qui règne au sein des ...