À surveiller: Exfo, Rogers et Nemaska

Publié le 10/01/2018 à 09:43

À surveiller: Exfo, Rogers et Nemaska

Publié le 10/01/2018 à 09:43

Par François Pouliot

Que faire avec les titres d'Exfo, Rogers et Nemaska Lithium? Voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement. Note: l'auteur peut avoir une opinion différente de celle des analystes.


Exfo (EXFO, 4,45$ US): bons résultats, mais perspectives difficiles à lire


Financière Banque Nationale renouvelle une recommandation "performance de secteur".


Au premier trimestre, la société rapporte un bénéfice ajusté de 0,05$ US par action, comparativement à une attente maison et un consensus également à 0,05$ US.


Richard Tse indique que les résultats sont conformes aux attentes, mais que l'aperçu de la direction pour le deuxième trimestre est inférieur à celles-ci. Le consensus s'attendait à un bénéfice de 0,06$ US, mais la direction prévient qu'il se situera plutôt entre 0,02$ et 0,06$ US.


SUIVRE SUR TWITTER: F_POULIOT


L'analyste attribue la situation à des délais d'approbation d'investissements en capital chez les sociétés de télécommunication, clientes d'Exfo.


Il estime que l'exercice démarre bien pour la société, mais étant donné l'incertitude qui continue de prévaloir sur les budgets des sociétés de télécommunication, M. Tse continue de voir un marché léger pour leurs fournisseurs de services.


La cible est maintenue à 4,75$ US.



image

Forum TI DevOps

Mercredi 12 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 18 septembre


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 19 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre

À la une

Le rouge s'impose sur les Bourses de Toronto et New York

17:25 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

L'activité industrielle américaine et son secteur de l'automobile commencent à pâtir des sanctions de la Chine.

«La Fed va tuer le marché haussier»

David Rosenberg, économiste en chef de Gluskin Sheff + Associates, croit qu'on a déjà atteint le sommet du cycle.

Hydropothecary gradue au S&P/TSX demain, son action gagne 6%

Le producteur de pot de Gatineau qui multiplie par 30 sa capacité de production ambitionne de se hisser parmi les grands