À quoi bon résister aux tentations?

Publié le 27/02/2013 à 09:12, mis à jour le 01/03/2013 à 07:08

À quoi bon résister aux tentations?

Publié le 27/02/2013 à 09:12, mis à jour le 01/03/2013 à 07:08

Les tentations peuvent être vraiment tannantes... Photo: DR

BLOGUE. Soyons honnêtes, les tentations sont innombrables au bureau. La tentation de naviguer sur eBay ou sur Amazon, à ses "moments perdus". La tentation de passer "quelques minutes" sur sa page Facebook, histoire de partager un vidéo rigolo avec ses amis. La tentation même de faire discrètement la sieste dans un coin reculé, après la pause de midi. Bref, la tentation de prendre de petits breaks, par-ci par-là, au lieu de travailler. Pas vrai?


Découvrez mes précédents billets


Suivez-moi sur Facebook et sur Twitter


Certains managers laissent faire, tant que cela ne devient pas une mauvaise habitude. D'autres partent systématiquement à la chasse aux tire-au-flanc, dans le secret espoir de trouver le motif qui leur permettra de les radier de leur équipe. La question saute aux yeux : quelle est la meilleure attitude à adopter face aux tentations et à ceux qui leur cèdent? Vaut-il mieux les combattre, ou en faire des alliés?


La réponse se trouve dans une étude intitulée Temptation at work. Cette dernière est signée par trois professeurs d'économie : Alessandro Bucciol, de l'Université de Vérone (Italie); Daniel Houser, de l'Université George-Mason de Fairfax (États-Unis); et Marco Piovesan, de l'Université de Copenhague (Danemark). Elle montre combien résister à une tentation peut avoir de graves conséquences…


Les trois chercheurs ont procédé à une expérience très simple. Ils ont demandé à 60 étudiants, dans un premier temps, de regarder trois vidéos dans lesquels huit personnes s'échangeaient des balles de différentes couleurs, en ayant à chaque fois pour mission de compter le nombre de fois où une balle d'une certaine couleur (la verte, par exemple) changeait de mains. La tâche était complexe, car un grand nombre de balles circulaient à l'écran.

À propos de ce blogue

EN TÊTE est le blogue d’Olivier Schmouker. Sa mission : aider chacun à s'épanouir au travail. Olivier Schmouker est aussi chroniqueur pour le journal Les affaires, conférencier ainsi qu'auteur du bestseller «Le Cheval et l'Âne au bureau» (Éd. TC Média, 2013), qui montre comment combiner plaisir et performance au travail.

Olivier Schmouker

Sur le même sujet

6 questions d'autocoaching à se poser au moins une fois par jour

BLOGUE. Nous avons entre 60 000 et 80 000 pensées par jour. Comment orienter nos pensées vers ce qui compte vraiment?

Deux trucs ultrasimples pour redoubler d'efficacité au travail

26/03/2015 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Qui dit efficacité dit véritable travail d'équipe. Et donc, faire en sorte que 1+1=3. Une équation ici expliquée

Réagissez à cet article
 commentaires

Blogues similaires

Les Québécois, de grands parleurs mais de petits faiseurs par rapport aux Canadiens

26/03/2015 | Diane Bérard

BLOGUE. Les Canadiens punissent et récompensent les entreprises plus spontanément que les Québécois.

Erudite Science, une start-up co-fondée par un décrocheur, lancera son tuteur virtuel cet été

26/03/2015 | Julien Brault

BLOGUE. La start-up montréalaise de cinq employés vient d’obtenir une bourse de 394 756$ du Fonds des médias du Canada.

Budget Leitao : de rares gagnants

26/03/2015 | René Vézina

BLOGUE. Multimédia, livres, affaires électroniques, des secteurs vont applaudir à un budget qui repousse tout à 2016.