L'art de laisser aller certains profits

Publié le 24/09/2012 à 15:09, mis à jour le 24/09/2012 à 15:09

L'art de laisser aller certains profits

Publié le 24/09/2012 à 15:09, mis à jour le 24/09/2012 à 15:09

© Kateryna Khyzhniak | Dreamstime.com

BLOGUE. 


Alors qu'un de vos titres grimpe, vous le suivez de près. Vous constatez qu'il a atteint la valeur cible que vous vous étiez fixé. Vous vendez, pour ensuite réaliser qu'il continue de s'apprécier de 20% ou 30%. Éprouvez-vous des regrets?


Ce scénario nous arrive régulièrement. Dans de tels cas, il peut s'avérer ardu de ne pas en arriver à la conclusion que nous avons vendu trop tôt. Personne n'aime laisser de l'argent sur la table. Après tout, faire fructifier ses avoirs ne constitue pas une mince affaire. Lorsque l'on risque son capital, on souhaite rafler tout le profit potentiel. 


Comme vous vous en doutez, nous ne détenons aucune recette magique pour déterminer jusqu'où un titre poursuivra sa montée. Toutefois, nous pouvons déterminer approximativement la valeur intrinsèque d'une société, à l'intérieur d'une fourchette de valeurs. Lorsque le titre entre dans cette fourchette, nous évaluons nos options. Si nous pouvons facilement le remplacer par un titre plus prometteur, nous n'hésitons point à le vendre. Dans le cas contraire, il arrive que nous patientions un peu. 

À propos de ce blogue

Patrick Thénière et Rémy Morel sont analystes financiers et propriétaires de Barrage Capital, une firme montréalaise de gestion d'actifs. www.barragecapital.com

Les investigateurs financiers
Sujets liés

Bourse

Sur le même sujet

Portez attention aux détails dans le calcul du retour sur l'équité

La direction d'une entreprise jouit d'une certaine lattitude pour calculer son rendement sur l'équité!

Poursuivre ses lectures en pleine tourmente

Lorsque la Bourse chute, ce n'est pas le temps de cesser les recherches ou le suivi de nos titres.

Réagissez à cet article
 commentaires

Blogues similaires

Et si les humains n'étaient pas faits pour la Bourse...

Édition du 25 Octobre 2014 | Bernard Mooney

BLOGUE. La plupart de mes lecteurs savent que j'ai écrit deux livres sur la Bourse. Peu savent que le manuscrit du ...

Ces québécoises se relèveront-elles?

Édition du 25 Octobre 2014 | François Pouliot

On l'avait oublié, mais la voilà qui revient : la crainte. Les marchés boursiers hésitent au moment où les ...

Pourquoi PH&N rouvre son fonds d’obligations de sociétés?

Les obligations de sociétés sont redevenues attrayantes après leur repli récent, selon le réputé gestionnaire PH&N.