L'art de laisser aller certains profits

Publié le 24/09/2012 à 15:09, mis à jour le 24/09/2012 à 15:09

L'art de laisser aller certains profits

Publié le 24/09/2012 à 15:09, mis à jour le 24/09/2012 à 15:09

© Kateryna Khyzhniak | Dreamstime.com

BLOGUE. 


Alors qu'un de vos titres grimpe, vous le suivez de près. Vous constatez qu'il a atteint la valeur cible que vous vous étiez fixé. Vous vendez, pour ensuite réaliser qu'il continue de s'apprécier de 20% ou 30%. Éprouvez-vous des regrets?


Ce scénario nous arrive régulièrement. Dans de tels cas, il peut s'avérer ardu de ne pas en arriver à la conclusion que nous avons vendu trop tôt. Personne n'aime laisser de l'argent sur la table. Après tout, faire fructifier ses avoirs ne constitue pas une mince affaire. Lorsque l'on risque son capital, on souhaite rafler tout le profit potentiel. 


Comme vous vous en doutez, nous ne détenons aucune recette magique pour déterminer jusqu'où un titre poursuivra sa montée. Toutefois, nous pouvons déterminer approximativement la valeur intrinsèque d'une société, à l'intérieur d'une fourchette de valeurs. Lorsque le titre entre dans cette fourchette, nous évaluons nos options. Si nous pouvons facilement le remplacer par un titre plus prometteur, nous n'hésitons point à le vendre. Dans le cas contraire, il arrive que nous patientions un peu. 

À propos de ce blogue

Patrick Thénière et Rémy Morel sont propriétaires de Barrage investissement privé, une firme montréalaise de gestion d'actifs.

Les investigateurs financiers
Sujets liés

Bourse

Sur le même sujet

À surveiller : CAE, Aimia et Harley-Davidson

05/09/2014 | Stéphane Rolland

Que faire avec les titres de CAE, d’Aimia et de Harley-Davidson? Voici quelques recommandations d’analystes.

12 titres pour donner une nouvelle impulsion à votre portefeuille

Édition du 30 Août 2014 | Stéphane Rolland

Même si la Bourse canadienne surclasse la Bourse américaine depuis le début de l'année, les quatre experts réunis ...

Réagissez à cet article
 commentaires

Blogues similaires

Munger: Ben Graham n'était pas un bon investisseur!

16/09/2014 | Bernard Mooney

BLOGUE. En tant qu'investisseur, Benjamin Graham avait beaucoup à apprendre selon Charles Munger.

Sans-fil: Wind vient-elle de sortir Québecor?

16/09/2014 | François Pouliot

BLOGUE. L'arrivée de nouveaux actionnaires chez Wind semble sonner le glas de l'expansion sans-fil. Vraiment?

La baisse des ressources : pas un mauvais présage

Les cours des matières premières sont à leur plus bas en 5 ans. Mauvais signe pour l’économie mondiale?