Le bitcoin n'est pas un investissement judicieux. Voici pourquoi

Publié le 01/09/2017 à 14:09

Le bitcoin n'est pas un investissement judicieux. Voici pourquoi

Publié le 01/09/2017 à 14:09

Un portefeuille diversifié d'actifs générant des rendements positifs à long terme est plus intéressant que le bitcoin.


Suite à mon récent billet annonçant l’arrivée possible d’un fonds négocié en bourse (FNB) de bitcoin, j’ai reçu plusieurs commentaires. Certains d’entre eux m’ont incité à préciser certains points, car l’appât du gain semble aveugler certains investisseurs et c’est souvent une bonne façon de perdre beaucoup d’argent, d’autant plus que le bitcoin continue sur sa lancée.


Le bitcoin a franchi la barre des 4850$ US aujourd’hui et la valeur de tous les bitcoins en circulation est maintenant d’environ 80G$ US. Ça peut paraitre beaucoup, mais c’est très peu par rapport à la valeur totale de l’or (8 000G$) ou la capitalisation du S&P 500 (22 000G$).


Actuellement, environ 80% des bitcoins qui peuvent être créés l’ont été, c’est donc dire qu’au prix actuel, la valeur totale une fois qu’ils auront tous été créés dans quelques années sera d’environ 100G$. Pour que le bitcoin se taille une place importante dans l’univers des monnaies, avec une valeur totale de, par exemple, 1000 G$, il faudrait littéralement que son prix explose d’un facteur de 10, à 50000$ du bitcoin. C’est possible, mais c’est de la pure spéculation.


Étant un actif qui ne produit rien et qui n’a pas de valeur intrinsèque (comme toutes les monnaies d’ailleurs), la valeur d’un bitcoin peut continuer à monter, rester stable ou s’effondrer. C’est difficile à prédire, car ça dépendra essentiellement du niveau d’adoption et de confiance envers cette technologie.


L’augmentation de valeur d’un Bitcoin peut-elle se poursuivre au même rythme?


Si l’augmentation du bitcoin à venir est la même que celle des 5 dernières années (+47500%), la valeur totale des bitcoins dépassera alors largement la capitalisation du S&P500 et de l’or combinée. Mais c’est peu probable.


Quelle serait une bonne alternative au bitcoin?


Avez-vous déjà pensé investir à long terme dans une monnaie? C'est-à-dire placer toutes vos économies pour la retraite ou votre succession dans des billets de banque, que ce soit le dollar canadien, le billet vert américain ou l’euro, ou dans un compte chèque ne versant aucun intérêt. C’est essentiellement ce qu’offre le bitcoin et ce n’est clairement pas un investissement judicieux. Il sera probablement beaucoup plus avantageux d’investir dans des actions d’entreprises ou des obligations, soit des actifs qui devraient générer des rendements positifs à long terme, ce qui n’est pas le cas avec les monnaies.


 


N’hésitez pas à m’écrire si vous souhaitez que j’aborde un sujet particulier dans ce blogue.


 

À propos de ce blogue

Ian Gascon est président de Placements Idema (www.idema.ca), un gestionnaire de portefeuille qui propose des solutions de placements personnalisées, à faible coût et utilisant des fonds négociés en bourse (FNB). «Les FNB démystifiés» est le premier blogue francophone dédié aux fonds négociés en bourse au Canada et Placements Idema est la première société au Canada à avoir lancé un service en ligne de gestion de portefeuille, maintenant mieux connu sous le terme «robot-conseiller».

Ian Gascon

Sur le même sujet

Le marché du Bitcoin s'essouffle

30/10/2018 | AFP

Les échanges de bitcoins ont représenté 27,2 milliards de dollars ce mois-ci contre 34 milliards pour octobre 2017.

Un géant de la finance avance ses pions dans les cryptomonnaies

15/10/2018 | AFP

Fidelity Investment est l’une des premières grandes sociétés américaines à s’être penchée sur le bitcoin, il y a 5 ans.

Blogues similaires

Le secret de la réussite en Bourse

Édition du 20 Juin 2015 | Bernard Mooney

BLOGUE. Il y a deux semaines, j'ai annoncé aux dirigeants de Les Affaires que cette chronique serait ma dernière. Il ...

Sortir du bois ou entrer dedans ?

Édition du 13 Octobre 2018 | François Pouliot

CHRONIQUE. Il y a de l'action en forêt. Depuis la mi-septembre, plusieurs titres forestiers sont sous pression.

Chute du pétrole: il ne faut pas crier au loup

Mis à jour le 09/11/2018 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Aux dires de deux experts, le déclin record du pétrole n'envoie pas de signal économique.