La plateforme de commerce en ligne Flipkart lève 1,4 milliard $US

Publié le 10/04/2017 à 13:51

La plateforme de commerce en ligne Flipkart lève 1,4 milliard $US

Publié le 10/04/2017 à 13:51

Par AFP

(Getty)

Flipkart, la plus grosse plateforme d'e-commerce indienne, a annoncé lundi avoir levé 1,4 milliard de dollars auprès de géants de l'internet et de l'informatique comme Microsoft, eBay et Tencent dans un tour de table. 


Cet afflux d'argent frais valorise Flipkart à 11,6 milliards de dollars, a déclaré la compagnie dans un communiqué, et la renforce dans sa lutte acharnée face à Amazon pour le contrôle du marché du e-commerce indien en pleine expansion.


«Cet accord réaffirme notre volonté d'accélérer la transformation du commerce en Inde à travers la technologie», ont déclaré les fondateurs de Flikpart Sachin Bansal et Binny Bansal cités par le texte.


Selon les termes du marché, la branche indienne d'eBay passera sous le contrôle de Flipkart en échange d'un investissement de 500 millions de dollars de l'entreprise américaine dans Flipkart.


Fondé en 2007 par deux ex-employés d'Amazon, Flipkart et son concurrent plus petit Snapdeal ont attiré des milliards de dollars d'investissements étrangers depuis leur naissance.


Ils sont engagés dans une lutte sans merci avec le géant américain Amazon, arrivé en Inde en 2013 et qui grignote des parts de marché depuis.


Le marché du e-commerce indien était estimé à 23 milliards de dollars en 2015 et devrait peser 32 milliards d'ici la fin de la décennie, selon l'organisation Assocham.


 

À la une

Gare aux profiteurs

Édition de Novembre 2017 | Kathy Noël

Jalousie, attentes, rejet... Un gain d'argent soudain peut susciter la convoitise et le mécontentement.

«Chaque jour de gens nous contactent pour investir dans la crypto»

11:48 | LesAffaires.com et AFP

Les investisseurs institutionnels rechignent encore à s'impliquer. Mais la demande reste «hallucinante».

Entrepreneurs, il est temps de vous mettre au mandarin...

Grâce à un accord de libre-échange avec la Chine, nos entreprises pourraient vendre facilement. Analyse des impacts.