Amazon en mode embauche : 30 000 postes à temps partiel à combler

Publié le 06/04/2017 à 09:26

Amazon en mode embauche : 30 000 postes à temps partiel à combler

Publié le 06/04/2017 à 09:26

Par Alain McKenna

Répartis entre ses entrepôts et son service à la clientèle, ces futurs employés profiteront de bénéfices comme des bourses d’étude.


Connaissant une croissance accélérée, le géant de la vente en ligne Amazon(NASDAQ, AMZN) a annoncé ce matin avoir besoin de 25 000 nouveaux employés dans ses entrepôts, et d’un autre 5000 du côté de son service à la clientèle. Les postes à combler sont à temps partiel, mais s’ils font au moins 20 heures par semaine, ils ont accès à des bénéfices non négligeables comme des bourses pour des programmes d’études «à forte demande».


Ces 30 000 nouveaux employés s’ajouteront aux 40 000 autres salariés à temps partiel qu’Amazon compte aux États-Unis. Cette annonce s’ajoute à l’ambition déjà annoncée par la société de Jeff Bezos d’ajouter 100 000 travailleurs à temps plein à sa main-d’œuvre, au courant des 18 prochains mois, dans le pays de Donald Trump.


À la fin de tout ce processus. Amazon emploiera plus de 280 000 personnes en sol américain, la plupart dans ses entrepôts. Cette nouvelle vague d’embauches survient alors qu’Amazon robotise de plus en plus ses opérations. De quoi contredire ceux qui craignent que l’automatisation vole les emplois des jeunes qui tentent de se tailler une place sur le marché du travail.

À suivre dans cette section


image

Usine 4.0

Mercredi 14 mars


image

Objectif Nord

Mardi 24 avril


image

Rémunération globale

Mercredi 25 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 16 mai

Sur le même sujet

10 choses à savoir vendredi

16/02/2018 | Alain McKenna

Les boulots de 2030 illustrés, Home Depot veut faire jouer ses employés, des maisons closes en silicone seulement.

10 choses à savoir mercredi

14/02/2018 | Alain McKenna

Le prochain sport olympique se jouera devant un PC, comment éviter la concurrence d'Amazon, ce robot peut fuir son labo!

À la une

Restructurer le Québec en quatre mois, de la magie?

Pas si sorcier selon le président du groupe de travail sur l'économie collaborative, Guillaume Lavoie.

Comment investir en Russie

Il y a 21 minutes | François Normand

La situation politique de Moscou et sa politique étrangère «préoccupent» les investisseurs depuis un certain temps.

Les actionnaires d'Imvescor disent «oui» à MTY

Malgré la déception de certains quant au prix offert, les actionnaires d’Imvescor ont voté à 92,7% en faveur.