Amazon en mode embauche : 30 000 postes à temps partiel à combler

Publié le 06/04/2017 à 09:26

Amazon en mode embauche : 30 000 postes à temps partiel à combler

Publié le 06/04/2017 à 09:26

Par Alain McKenna

Répartis entre ses entrepôts et son service à la clientèle, ces futurs employés profiteront de bénéfices comme des bourses d’étude.


Connaissant une croissance accélérée, le géant de la vente en ligne Amazon(NASDAQ, AMZN) a annoncé ce matin avoir besoin de 25 000 nouveaux employés dans ses entrepôts, et d’un autre 5000 du côté de son service à la clientèle. Les postes à combler sont à temps partiel, mais s’ils font au moins 20 heures par semaine, ils ont accès à des bénéfices non négligeables comme des bourses pour des programmes d’études «à forte demande».


Ces 30 000 nouveaux employés s’ajouteront aux 40 000 autres salariés à temps partiel qu’Amazon compte aux États-Unis. Cette annonce s’ajoute à l’ambition déjà annoncée par la société de Jeff Bezos d’ajouter 100 000 travailleurs à temps plein à sa main-d’œuvre, au courant des 18 prochains mois, dans le pays de Donald Trump.


À la fin de tout ce processus. Amazon emploiera plus de 280 000 personnes en sol américain, la plupart dans ses entrepôts. Cette nouvelle vague d’embauches survient alors qu’Amazon robotise de plus en plus ses opérations. De quoi contredire ceux qui craignent que l’automatisation vole les emplois des jeunes qui tentent de se tailler une place sur le marché du travail.


image

Femmes Leaders

Mercredi 16 mai


image

Forum TI DevOps

Mercredi 12 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 18 septembre


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 19 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché de l'habitation

Mardi 04 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 05 décembre

Sur le même sujet

Amazon et Google suspendues à Wall Street

25/04/2018 | AFP

L'opérateur de la Bourse de New York a suspendu quelques titres, et non des moindres, pour des raisons techniques.

10 choses à savoir mardi

24/04/2018 | Alain McKenna

Le PDG canadien qui va électrifier Ferrari. Vers un iPhone X à moitié prix? Salles de cinéma et Oscars pour Netflix.

À la une

Financement du terrorisme: Paul Desmarais Jr face à la police

26/04/2018 | lesaffaires.com

La justice s’interroge sur le rôle des actionnaires de Lafarge dans l’enquête sur les activités syriennes.

Rebaptiser la CSeries? Évident mais pas simple

26/04/2018 | Stéphanie Kennan

BLOGUE INVITÉ. Le branding d’Airbus est plus rassurant. Mais changer le nom d'un produit n'est pas mince affaire.

Airbus veut rapidement renommer la CSeries de Bombardier

Lorsqu'il aura pris les commandes de la CSeries plus tard cette année, le géant européen veut la rebaptiser à son nom.