Des boîtes gratuites aux déménageurs, le coup de pub original de Ikea

Publié le 26/06/2012 à 15:34, mis à jour le 26/06/2012 à 16:04

Des boîtes gratuites aux déménageurs, le coup de pub original de Ikea

Publié le 26/06/2012 à 15:34, mis à jour le 26/06/2012 à 16:04

Par lesaffaires.com

[Photo : Bloomberg]

Ikea mènera une offensive publicitaire auprès des déménageurs montréalais, profitant de ce que plusieurs appellent la « fête nationale du déménagement ».


Le détaillant suédois distribuera 18 000 boîtes vides cette semaine dans les rues de la métropole.


La tentative de séduction aura lieu entre mercredi et samedi. Un camion circulera dans les rues de la ville et distribuera 16 000 boîtes. Le camion pourra être repéré par géolocalisation sur les comptes Facebook et Twitter de l’entreprise.


Environ 2 000 boîtes seront également distribuées près d’affiches publicitaires, qui seront situées à une vingtaine d’endroits différents sur l’île. Sur les boîtes est imprimée une offre promotionnelle, qui vise justement un public fortement susceptible d’avoir le désir d’acheter des meubles.


 

Sur le même sujet

Le Château ferme son vaisseau amiral de la rue Sainte-Catherine

26/05/2015 | Martin Jolicoeur

En difficulté, Le Château a mis la clef sous la porte de sa boutique phare du centre-ville de Montréal.

La consommation n'a pas fini de rebondir

Édition du 23 Mai 2015 | Dominique Beauchamp

Les ventes au détail décevantes et le recul de la confiance des consommateurs américains en avril font craindre un ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

10 choses à savoir jeudi

07:33 | Gaële Fontaine et Yannick Clérouin

Les entrepreneurs québécois déprimés, le Japon force ses salariés à moins travailler, se réveiller à l'odeur de l'argent

Banque TD dépasse les attentes

Il y a 42 minutes | Stéphane Rolland

Comme la BMO, la TD enregistre une diminution de son bénéfice en raison des coûts d’une restructuration.

Banque Royale: bénéfice record et supérieur aux prévisions

La banque a profité de la forte croissance de la division des marchés financiers au deuxième trimestre.