10 choses à savoir vendredi

Publié le 08/12/2017 à 08:00

10 choses à savoir vendredi

Publié le 08/12/2017 à 08:00

Par Alain McKenna

Point 1: Des emballages neutres pour les boissons gazeuses comme pour les cigarettes vont faire mal à Coca-Cola. (Photo: Brand Finance)

Ces emballages neutres vont ruiner Coca-Cola, Wal-Mart change de nom, vers une nouvelle pharmacie en ligne canadienne et d'autres nouvelles à lire en ce vendredi 8 décembre.


1- Des emballages neutres pour les boissons gazeuses comme pour les cigarettes vont faire mal à Coca-Cola. L'enjeu en est un de taille : selon une analyse de la firme Brand Finance, les géants de l'alimentation que sont PepsiCo et Coca-Cola pourraient perdre jusqu'à 300 milliards $US en valeur si cette recommandation se rend jusqu'à une application généralisée. En 2015, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) affirmait qu'il serait bon de considérer de banaliser l'étiquetage des boissons alcoolisées, sucrées et gazeuses jugées néfastes pour la santé. L'an dernier, l'organisation de la Santé publique d'Angleterre a proposé d'en faire autant sur son territoire. Le mois dernier, le Yukon est devenu le premier territoire au Canada à obliger les fabricants à mentionner les effets néfastes de ces boissons sur les étiquettes. «Banaliser l'étiquetage rendra certaines des marques les plus reconnues dans le monde impossibles à identifier», résume David Haigh, PDG de Brand Finance, dans son rapport. Dans la foulée, la valeur de ces marques pourrait chuter radicalement, perdant entre 24 et 27% de leur capitalisation boursière actuelle, estime l'analyste.


2- Une première grande Bourse adopte le blockchain pour régler ses transactions. La Bourse d'Australie, plus importante place boursière en Australie, a anoncé qu'elle replacement son système de gestion des transactions par un nouveau système électronique développé autour d'une chaîne de blocs qui réduira les frais et les délais encourus par ses utilisateurs, dès le mois de mars prochain. Cette nouvelle plateforme est en développement depuis 2016, grâce à un partenariat conclu avec la société américaine Digital Asset Holdings. «Depuis le temps qu'on en parle, cette annonce est une première véritable preuve du potentiel concret de cette technologie», résume Blythe Masters, directeur général de Digital Asset, à Quartz. Ce n'est que le début : le Nasdaq, ainsi que les Bourses de Londres et de Tokyo jonglent avec l'idée d'adopter une technologie similaire.


3- Signe des temps : Wal-Mart change de nom. La mesure serait révélatrice d'une nouvelle stratégie du détaillant américain visant à mettre en avant-plan sa plateforme de magasinage en ligne, explique Business Insider. Wal-Mart Stores Inc., deviendra donc Walmart Inc. à partir du 1er février prochain, a-t-elle annoncé officiellement mercredi. «Nos clients nous connaissent sous le nom de Walmart tant en magasin qu'en ligne ou sur leur téléphone. On sentait que c'était une bonne idée d'avoir une certaine cohérence», a expliqué le PDG de Wal-Mart, Doug McMillon. Alors, à quand les dépanneurs Couchetard?


walmart


4- En Chine, cette marque maison de Wal-Mart est une marque de luxe. Pas toujours facile pour une marque étrangère de percer le marché chinois. Mais pour Wal-Mart, et sa marque de vêtements Sam's Club, c'est une toute autre histoire. Perçue comme étant bon marché aux États-Unis, elle a une aura d'exotisme et de prestige en Chine, où ses boutiques sont situées dans les centres urbains les plus achalandés. En fait, un boutique de Sam's Club située à Shenzhen est celle qui génère le plus de ventes pour Wal-Mart dans le monde. «Ici, la qualité est garantie. Je ne peux pas en dire autant de la plupart des produits chinois», explique Yu Yufang, une cliente fidèle à la marque américaine, au Wall Street Journal. L'enseigne Sam's Club a quitté le Canada en 2009.


5- Le chiffre du jour : 50000 (produits). C'est le catalogue complet de la boutique en ligne Well.ca, qui vient d'être acquise par McKesson Canada, pour une somme non divulguée. Le site est déjà rentable, assure sa PDG, Rebecca McKillican à Betakit, mais risque de le devenir bien davantage si McKesson, dont le siège social canadien est à Ville Saint-Laurent, en fait une pharmacie en ligne associée aux marques Proxim, Uniprix et Rexall qu'elle possède déjà.


well


6- Wall Street évolue en territoire positif vendredi matin. Mais les chiffres cruciaux sur l'emploi attendus en matinée pourraient modifier le portrait. De bonnes données économiques en Chine et un dénouement positif des négociations portant sur le Brexit en Europe alimentent par ailleurs l'optimisme des investisseurs. L'agenda est fort important aux États-Unis. On attend les données cruciales sur le marché de l'emploi de novembre, ainsi que l'indice de confiance du Michigan de décembre. Au Canada, les mises en chantier de novembre et le taux d'utilisation de la capacité industrielle du troisième trimestre sont au programme. Ne manquez pas notre revue boursière complète, où il est aussi question de Quincaillerie Richelieu, de la Canadian Western Bank et de David's Tea.


7- Malgré le règlement du CRTC, des fournisseurs refusent de déverrouiller les sans-fils. Le Centre pour la défense de l'intérêt public a fait une demande au CRTC mercredi dernier de clarifier sa position par rapport au déverrouillage des sans-fil par les fournisseurs canadiens. L'organisme dit avoir reçu un nombre élevé de plaintes de consommateurs s'étant présentés chez un fournisseur afin de déverrouiller leur appareil gratuitement, en vain. Pourtant, c'est chose légale et même obligatoire depuis le 1er décembre dernier au pays. Même si le sans-fil est lié à leur réseau, des fournisseurs refuseraient de respecter cette directive quand le propriétaire de l'appareil n'est plus abonné à leurs services, explique Mobile Syrup. «Nous demandons au CRTC d'ordonner le déverrouillage de tous les téléphones» par les fournisseurs, peut-on lire dans la demande du CDIP.


8- Ne blâmez pas Apple ou Microsoft pour l'obsolescence programmée, blâmez plutôt… Amazon! Le détaillant de Seattle est derrière une vague d'appareils électroniques bon marché pour la plupart fabriqués en Chine, et vendus à des prix imbattables sur le site même d'Amazon. C'est le cas de la WyzeCam, une caméra de surveillance pour la maison vendue seulement 20$US, alors que les produits du genre se vendent généralement dix fois ce prix, au bas mot. En s'inspirant de la stratégie de volume d'Amazon, puis en ouvrant une boutique en ligne directement sur le site, les fabricants de la WyzeCam éliminent tous les intermédiaires, ce qui réduit la marge nécessaire pour être rentable. Ça réduit aussi la qualité des produits, peut-on imaginer, et donc leur durée de vie, mais comme l'a constaté le New York Times, la tendance est là pour rester : des dizaines de fabricants ont adopté la même approche centrée sur Amazon pour tenter de se faire un nom.


WyzeCam


9- L'urinoir du futur n'aura pas d'eau… mais aura de la pub. C'est ce que croit la société néerlandaise Mr.Friendly, qui ne voit pas de publicité trop intrusive dans ce concept d'urinoir qui lance une pub sur son petit affichage encastré une fois qu'elle détecte la présence d'un, euh, utilisateur. Parce que c'est 2017 (et bientôt, 2018), ces urinoirs sont évidemment connectés à un service infonuagique permettant au propriétaire de l'établissement où elles se trouvent de gérer lui-même la provenance et la nature de ces publicités, comme l'explique The Next Web. Les affichages numériques dans les toilettes publiques n'ont qu'à bien se tenir…


Mr Friendly


10- Cette fenêtre qui se transforme en terrasse ajoutera de la valeur à votre propriété. En tout cas, cette création de la société Velux pourrait redonner un peu de lustre à une mezzanine qui manque d'espace. Avec son garde-fou intégré, cette longue fenêtre pour toits en pente s'ouvre de façon pour le moins originale.




Sources: Betakit, Business Insider, Les Affaires, Mobile Syrup, New York Times, Quartz, The Next Web, Wall Street Journal, Youtube.


Suivez-moi sur Twitter:





Suivez-moi sur Facebook:



NDLR: L'article des «10 Choses à savoir» reste un exercice de revue de presse. Les avis et opinions qui y sont rapportés ne reflètent pas nécessairement ceux et celles de la rédaction de Les Affaires.



 

À suivre dans cette section


image

Sommet sur l'énergie

Mardi 23 janvier


image

eCommerce

Mardi 30 janvier


image

Financement PME

Mercredi 31 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mardi 06 février


image

Usine 4.0

Mercredi 14 mars


image

Objectif Nord

Mardi 24 avril


image

Rémunération globale

Mercredi 25 avril


image

Femmes leaders

Mercredi 16 mai

Sur le même sujet

10 choses à savoir mercredi

Déjà la fin pour l'Airbus A380? L'IA (enfin) à la rescousse des agriculteurs québécois, le bitcoin à 100000$US en 2018?

10 choses à savoir mardi

16/01/2018 | Alain McKenna

Airbnb vous fera aimer les «pays de merde» de Trump, 100 000$/an pour faire pousser du pot, RIP, Siri

À la une

Bitcoin: «les spéculateurs quittent le navire»

11:20 | LesAffaires.com et AFP

La cryptomonnaie dégringole ce mercredi et passe sous les 10000 $US pour la 1ère fois depuis début décembre.

Taux: 5 choses à retenir de la stratégie de la Banque du Canada

Il y a 45 minutes | lesaffaires.com

Les jeux ne sont pas encore faits comme certains le pensent pour les futures hausses de taux.

La Banque du Canada hausse son taux directeur à 1,25%

L’incertitude entourant l’avenir de l’ALÉNA brouille les perspectives économiques.