10 choses à savoir vendredi

Publié le 06/04/2018 à 08:00

10 choses à savoir vendredi

Publié le 06/04/2018 à 08:00

Par Alain McKenna

Point 1: Climat: Montréal va y goûter...

Climat: Montréal va y goûter, pourquoi Yoshua Bengio boycotte cette université, ces millionnaires canadiens du pot et d'autres nouvelles à lire en ce vendredi 6 avril.


1- Cette carte interactive du Canada indique à quel point Montréal va goûter aux changements climatiques. La moyenne annuelle de huit jours au-dessus de la barre des 30 degrés Celsius qu’a connue la métropole québécoise au courant de la décennie passée grimpera à plus de 50 jours, soit près de deux mois par an, d’ici 2080, si on se fie à l’Atlas climatique du Canada, mis en ligne mercredi par le Centre sur le climat des Prairies, situé à Winnipeg. L’atlas regroupant les données tirées de 12 modèles climatiques différents dresse un portrait sombre (chaud?) de l’impact qu’aura la hausse moyenne de climat sur le Canada. «Ça peut être épeurant, mais c’est aussi une occasion d’essayer de trouver des solutions», souhaite Ian Mauro, co-directeur du centre manitobain, sur le site de la CBC.


climat


2- Yoshua Bengio boycotte cette université car elle aide à développer des robots meurtriers. Le chercheur montréalais ainsi qu’une douzaine de ses pairs spécialistes en intelligence artificielle boycottent une université coréenne qui développe, conjointement avec l’important fabricant d’armes Hanwha Systems, des algorithmes visant à contrôler des drones militaires, des missiles automatisés et d’autres véhicules autonomes, dont des sous-marins. «Tandis que l’ONU cherche à contenir la menace posée par l’armement autonome, il est regrettable qu’une institution de recherche essaie de développer de telles armes», déplorent les chercheurs dissidents, dans une lettre ouverte également signée par Geoffrey Hinton, de l’Université de Toronto.


robot


3- Préparez-vous à voir émerger une nouvelle vague de millionnaires canadiens de la marijuana. Ça n’aura pas pris beaucoup de temps : avec la légalisation du cannabis au Canada et dans certains États américains, les premiers investisseurs dans les jeunes pousses (au propre comme au figuré) ont de quoi se réjouir : le marché canadien a une valeur estimée à 25 milliards $, tandis que le marché américain devrait atteindre 95G$ (75G$US) d’ici 2030. Un phénomène qui rappelle le début du millénaire à certains investisseurs. «Les initiés ont créé une valeur énorme pour eux-mêmes et pour les spéculateurs, ça rappelle les premiers jours de la bulle des point-com», dit Jason Zandberg, analyste pour PI Financial, à Bloomgerg.


4- Ce panneau publicitaire vous applaudit si vous passez devant à pied plutôt qu’en voiture. Un grand panneau d’affichage, en ville, est généralement synonyme de publicité. Rarement vise-t-il à encourager les bons comportements, comme celui de troquer la voiture pour la marche ou la course pour circuler sur de courtes distances. C’est pourtant ce que propose le prototype de panneau publicitaire développé par Sarah Weigold, une publicitaire américaine qui a imaginé le concept en courant elle-même. «Je m’imaginais courir devant une foule qui m’encourageait, et j’ai simplement concrétisé cette idée», dit-elle, à Fast Company. Le résultat est encore théorique, mais serait réalisable, selon elle. À vous de juger :




5- Le chiffre du jour : 2160$US (l’économie possible en bossant de la maison). Cette somme représente l’économie réalisée en lunchs achetés à l’extérieur, et baisse à 600$ si vous préparez tous vos lunchs à la maison avant de quitter pour le bureau, mais peu importe : elle illustre le bénéfice économique tangible du télétravail, selon Quartz. On ne compte pas le coût de tous ces cafés, en plus…


6- Les marchés pourraient finir la semaine sur une fausse note. Un vendredi indécis sur les marchés étrangers devrait démarrer dans le rouge du côté américain, où on attend des chiffres sur l'emploi et une nouvelle salve de mesures fiscales contre la Chine de la part du président Trump. Dans notre revue boursière complète, on revient sur les résultats de Corus Entertainment, Richelieu annonce un premier dividende et Samsung Electronics anticipe un bénéfice record.


7- Les grands détaillants suivent de près tous les articles que vous retournez en magasin. La chaîne américaine Best Buy fait l’objet de plaintes de consommateurs américains qui ont découvert que la chaîne d’appareils électroniques faisait affaires avec un fournisseur qui surveille leurs habitudes d’achat, et surtout, le nombre d’articles qu’ils retournent en magasin après les avoir achetés. Best Buy n’est pas le seul commerçant à procéder de la sorte : Home Depot, Victoria’s Secret, JC Penney et d’autres noms bien connus aux États-Unis et au Canada font affaires avec Retail Equation, qui attribue un pointage à chacun des leurs clients, en fonction du nombre de remboursements demandés. L’entreprise dit procéder de la sorte afin de déceler ce 1% des acheteurs qui sont en réalité des fraudeurs, explique le Wall Street Journal. L’enjeu est de taille: des quelque 351 milliards $ d’articles retournés en 2017, 22,8G$US l'auraient été frauduleusement.


client


8- Le Portugal a produit plus d’énergie renouvelable que sa consommation totale, le mois dernier. Une légère amélioration pour la péninsule européenne, puisque ses 104% de production renouvelable surpasse de peu l’ancien sommet de 99,2% établi en 2014. Le Portugal a tout de même dû importer de l’électricité et du pétrole pour aplanir une production hydroélectrique et éolienne inégale d’une journée à l’autre. Malgré ces fluctuations, le gouvernement prévoit pouvoir satisfaire tous ses besoins énergétiques de façon renouvelable au plus tard en 2040, selon The Independent.


9- Le programme d’abonnement «tout-inclus» de BMW coûtera 2000 dollars US par mois. Ce que d’aucuns surnomment déjà l’économie de l’abonnement prend d’assaut l’industrie automobile. Après Volvo et Porsche, entre autres, c’est au tour de BMW de tenter un projet pilote à Nashville, proposant à ses clients de s’abonner, sous forme d’un paiement mensuel tout inclus, après quoi ils peuvent changer de véhicule à volonté. À 2000$US par mois, «Access by BMW» offre un choix (limité) entre un coupé M2, une berline de Série 5 (incluant une version branchable) et un X5. Moyennant 3700$US par mois, vous pourrez passer derrière le volant d’une M4, M5 ou M6 cabriolet, ou d’un X5M ou X6M, résume Yahoo.


10- Cycle-balle : ce sport le plus étrange que vous ayez jamais vu continue de progresser au Québec. On savait qu'il était possible de faire bien des choses sur deux roues, mais des volées, des passes et des dribbles? 




Sources: Bloomberg, CBC, communiqué, Fast Company, Les Affaires, Quartz, The Independent, Wall Street Journal, Yahoo, Youtube.


Suivez-moi sur Twitter:





Suivez-moi sur Facebook:



NDLR: L'article des «10 Choses à savoir» reste un exercice de revue de presse. Les avis et opinions qui y sont rapportés ne reflètent pas nécessairement ceux et celles de la rédaction de Les Affaires.



 

À suivre dans cette section


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

Sur le même sujet

10 choses à savoir vendredi

21/09/2018 | Alain McKenna

Ticketmaster gonfle le prix des billets, le cannabis va gonfler le PIB en 2019, Angry Birds en réalité augmentée!

10 choses à savoir jeudi

20/09/2018 | Alain McKenna

Tendance? Le homard cuit à la mari, Noël ne devrait pas coûter cher, comment écrire dans les airs... pour vrai.

À la une

ALÉNA: notre meilleur allié est America inc.

22/09/2018 | François Normand

ANALYSE - Le Canada est aussi un marché stratégique pour les entreprises américaines.

Voir les choses sous un autre angle pour réussir en Bourse

21/09/2018 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Cela ne veut pas dire qu’il faut adopter l’opinion contraire à celle du plus grand nombre.

Les taux grimpent, que faire avec les obligations à court terme?

21/09/2018 | Ian Gascon

Les FNB d’obligations ne s’écroulent pas malgré la hausse des taux. Voici pourquoi: