10 choses à savoir vendredi

Publié le 23/02/2018 à 08:00

10 choses à savoir vendredi

Publié le 23/02/2018 à 08:00

Par Alain McKenna

Un robot pour remplacer les élèves malades, les cyclistes soutiennent les armes à feu, cet avatar remplace des milliers d'employés bancaires et d'autres nouvelles à lire en ce vendredi 23 février.


1- Un robot à l’école pour remplacer un enfant malade. Hugo Roy est un jeune Ontarien de 11 ans qui va normalement à l’École catholique La Vérendrye, à Gloucester. Mais il manque présentement jusqu’à quatre jours d’école par semaine en raison de traitements de chimiothérapie contre la leucémie, dont il est atteint. Mais pour ne pas prendre trop de retard, il a envoyé un robot en classe à sa place. Celui-ci peut être contrôlé à distance, par ordinateur, et une application de vidéoconférence permet au jeune franco-ontarien d’interagir avec ses camarades et son professeur. «Avec ce robot, je suis de meilleure humeur car au moins, je ne manque pas mes cours et je peux même y participer», dit-il, à la CBC.


Roy


2- Cyclistes montréalais, vous contribuez peut-être au lobby américain des armes à feu. Si vous possédez un vélo ou un accessoire signé Bell, Giro ou Razkulls, ou une bouteille de marque Camelbak, sachez-le : vous faites affaires avec la société Vista Outdoor, qui fabrique et vend également des tonnes de munitions pour armes à feu, en plus de produire une arme, le MSR15, de la catégorie des fusils d’assaut comme l’AR15, dont on entend parler pour son rôle dans les récentes fusillades aux États-Unis. Streetsblog rapporte que 40% des revenus de Vista Outdoor proviennent de la vente d’armes, l’entreprise ayant même dû augmenter sa production afin de satisfaire une demande en hausse prononcée après la tuerie de Newtown, l’an dernier.


pow


3- Cet avatar remplacera-t-il des milliers d’employés bancaires? Cora, comme elle s’appelle, est la nouvelle stagiaire de la Royal Bank of Scotland, mais n’est pas humaine. Il s’agit d’un robot virtuel que la RBS a mis à la disposition de ses clients afin de les aider à gérer leurs finances personnelles en ligne. «Ça pourra nous permettre d’interagir différemment avec nos clients, peu importe l’heure du jour», résume Kevin Hanley, directeur de l’innovation pour NatWest, la filiale de RBS qui emploie actuellement Cora. Cora permet aussi à l’institution de sauver des sous, elle qui vient de procéder à des miliers de mises à pied, et qui a déjà annoncé son intention de fermer le quart de ses succursales au Royaume-Uni, rappelle BNN.


cora


4- L’épaisseur des sourcils aide à prédire l’état de la Bourse. Les analystes qui cherchent à prédire l’évolution du Nikkei, à la Bourse de Tokyo, peuvent songer à étudier les sourcils. Selon une analyse effectuée par le styliste japonais Setsuko Suzuki, quand les sourcils plus épais sont à la mode, c’est signe d’une croissance boursière prononcée. Quand les sourcils plus minces les remplacent, c’est un marché plutôt baissier. «Le cycle des tendances pour cette mode suit le cycle économique», confie-t-il, à Bloomberg. Voilà une nouvelle qui a de quoi faire sourciller.


nikkei


5- Le chiffre du jour : 1,3 milliard $US (la valeur d’un seul tweet). C’est la perte de valeur boursière de Snap provoquée par un seul commentaire partagé par Kylie Jenner mercredi, qui a ainsi affirmé ne plus utiliser l’application Snapchat. Quand on parle de volatilité…






6- Les Bourses américaines devraient terminer la semaine sur une bonne note. Les investisseurs ont peu de nouveaux éléments à se mettre sous la dent si ce n'est les discours attendus de deux dirigeants de la Réserve fédérale américaine. Sur le front statistique, l'action sera surtout au Canada. On attend l'indice des prix à la consommation de janvier. Dans notre revue boursière complète, il est notamment question de la Banque Royale, de Jamieson Wellness et de SNC-Lavalin.


7- Les hockeyeuses olympiques américaines ont gagné l’or et (enfin!) beaucoup d’argent. Le triomphe de Team USA face au Canada hier dans la finale de hockey féminin représente le dernier chapitre d’une saga qui aura duré plus d’un an. En 2017, l’équipe a menacé de boycotter le Championnat du monde de hockey si Hockey USA ne les rémunérait pas à un niveau similaire à celui de l’équipe masculine. Alors, plutôt que d’empocher 6000$US par quatre ans, comme c’était le cas plus tôt, elles recevront chacune 70000$US par an, désormais, rappelle Fortune. De quoi leur permettre de se concentrer sur leur performance, ce qui semble manifestement avoir été le cas mercredi dernier à Pyeongchang.


8- Amazon compte ouvrir six autres épiceries sans caisse avant la fin 2018. Forte du succès de son premier essai, Amazon compte ouvrir davantage de ses épiceries sans caisse enregistreuse. Los Angeles, Chicago et New York pourraient être dans la mire du géant du détail avant la fin de l’année, rapporte Recode.


amzn


9- Les fondateurs de Spotify ne veulent pas lâcher le morceau. Malgré un premier appel à l’épargne imminent, les fondateurs du populaire service musical suédois ne comptent pas diluer leur rôle décisionnel à la tête de l’entreprise. S’inspirant de Google et de Facebook, ils comptent donc s’octroyer des actions à vote multiple leur assurant le dernier mot sur tout, selon des sources citées par Bloomberg. Avec deux classes d’actions, ils pourront donc profiter du meilleur des deux mondes : leur société sera à capital ouvert, mais leur position de contrôle ne pourra pas être menacée par d’éventuels actionnaires insatisfaits.


10- Les voitures autonomes ne signaleront pas la fin des péages routiers, bien au contraire. La marque française Renault est peut-être parmi les plus avancées dans le développement de la voiture entièrement autonome, et la Symbioz, un de ses plus récents prototypes, en témoigne. Un essai vidéo du site français 01Net nous la montre en train de filer à 130 km/h sur l’autoroute, puis passer un péage routier, sans intervention humaine, sauf probablement via son compte bancaire…




Sources: Bloomberg, BNN, CBC, Fortune, Les Affaires, Recode, Streetsblog USA, Youtube.


Suivez-moi sur Twitter:





Suivez-moi sur Facebook:



NDLR: L'article des «10 Choses à savoir» reste un exercice de revue de presse. Les avis et opinions qui y sont rapportés ne reflètent pas nécessairement ceux et celles de la rédaction de Les Affaires.



 

À suivre dans cette section


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

Sur le même sujet

10 choses à savoir vendredi

Ticketmaster gonfle le prix des billets, le cannabis va gonfler le PIB en 2019, Angry Birds en réalité augmentée!

10 choses à savoir jeudi

20/09/2018 | Alain McKenna

Tendance? Le homard cuit à la mari, Noël ne devrait pas coûter cher, comment écrire dans les airs... pour vrai.

À la une

Vidéo: Le recul de Dollarama n'inquiète pas François Rochon

GESTIONNAIRES EN ACTION. Dollarama a déçu au 2e trimestre, mais François Rochon ne s'en inquiète pas outre mesure.

Ce que révèle la chute de Dollarama, Transcontinental et Transat

BLOGUE. Parfois le comportement de titres individuels offre un échantillon de l'état d'esprit des investisseurs.

À surveiller: Dollarama, Transat et Dunkin' Brands

14/09/2018 | François Pouliot

Que faire avec les titres de Dollarama, Transat et Dunkin' Brands?