10 choses à savoir lundi

Publié le 19/06/2017 à 08:20

10 choses à savoir lundi

Publié le 19/06/2017 à 08:20

Par Yannick Clérouin et Alain McKenna

Point 3: ce pneu du futur a été dévoilé à Montréal. (Image: Michelin)

Bon lundi 19 juin! Voici dix informations qui méritent votre attention aujourd'hui.


1- Ces abeilles aident Montréal à réintégrer des sans-abris au marché du travail. C’est une approche pour le moins originale, mais son succès commence à faire jaser ailleurs au pays. Le programme d’apiculture offert par l’Accueil Bonneau, en partenariat avec la société Alvéole, exige de gérer convenablement une soixantaine de ruches, réparties sur sept sites à travers la ville. Les travailleurs prennent soin des abeilles et récoltent le miel en vue de le revendre. L’argent ainsi amassé finance le programme, une partie de ces fonds leur revenant tout de même. Comme l’explique Geneviève Kieffer Després, responsable des projets spéciaux de l’Accueil Bonneau, c’est la confiance retrouvée et le goût de travailler qui comptent le plus. «Quand ils mettent la main à la ruche, ils voient combien s’occuper des abeilles est une question de confiance et de calme», dit-elle, à la CBC. Selon elle, le programme, qui accepte une dizaine de participants chaque année, permet à ces hommes de 25 ans et plus n’ayant pas de domicile fixe à mieux socialiser, et à mieux interagir en société. Un des participants décrit d’ailleurs l’expérience comme une forme de thérapie. «J’étais DJ dans une vie antérieure, et je devais me saouler pour aimer mon boulot», explique-t-il.


Abeilles


2- Permettez-nous de vous faire économiser 471 577,87 dollars immédiatement. Évidemment, pour atteindre ce total, vous devrez adopter cette nouvelle habitude à votre quotidien sur l’ensemble de votre carrière, mais imaginez votre REER, ou même votre CELI, enrichi d’un demi-million de dollars de plus au moment de prendre votre retraite! Et comment faire? Très simple : ce café latté, ou ce cappuccino matinal que vous vous payez religieusement tous les matins en allant au bureau? Plutôt que de faire le pied de grue pendant plusieurs minutes à attendre que votre barista favori s’en charge, apprenez plutôt à le faire vous-mêmes! C’est simple, et pour vous en convaincre, Beth McMillan, étudiante au doctorat à Oxford, a fait le calcul : si vous déposez 3 euros (4,45 $) dans un fonds offrant un rendement moyen de 6 % et qui vous le faites pendant 50 ans, vous aurez 318 135,57 euros de plus en poche (471 577,87 $). Évidemment, comme elle l’explique sur MarketWatch, ça ne fera pas de vous un millionnaire, mais parfois, ce sont les petits gestes qui comptent. Et maintenant, vous savez qui remericer pour un fonds de retraite bien garni. Et vous êtez les bienvenus.


3- Dévoilé à Montréal, le pneu du futur de Michelin est parfait pour les rues… de Montréal. La semaine dernière avait lieu dans Griffintown l’événement Movin’On, une conférence de trois jours axée sur la mobilité durable. À travers les nombreux panels sur le transport multimodal, les véhicules autonomes et les voitures volantes, le fabricant français en a profité pour dévoiler un tout nouveau concept de ce à quoi pourrait ressembler le pneu de demain. Son nom? Le concept Visionary («visionnaire»). Il semble avoir été conçu exprès pour les routes capricieuses de Montréal! Il est composé d’un matériau qui peut être réparé à l’aide d’une simple imprimante 3D, et qui peut refaire sa semelle à la demande du conducteur, en fonction de la surface sur laquelle il roule. Il est entièrement recyclable, et même biodégradable, en prime. Et il est assez ferme pour résister à toutes les conditions, été comme hiver. Bref, le pneu parfait. À une seule exception près : ce pneu risque de demeurer à l’état de concept encore bien longtemps…




4- Vous pourrez bientôt enfourcher votre propre balai et affronter Harry Potter dans un tournoi de Quidditch. De jour, Pat Starace dirige le programme de fabrication numérique pour l’Université Full Sail à Orlando, en Floride. Le soir venu, il se transforme en un fan indécrottable du monde magique et imaginaire de Harry Potter et de son école Poudlard. Et quand on enseigne à de jeunes adultes l’art de créer des objets réels à partir d’un monde imaginaire et numérique, il est assez facile de jumeler ces deux activités… C’est donc ce qui s’est produit quand Starace a voulu ajouter la réalité virtuelle et augmentée à son programme. Pourquoi ne pas imprimer un balai volant sur lequel on peut prendre place afin de survoler un terrain de quidditch en réalité virtuelle? Des élèves ont donc aidé à réaliser ce projet, qui n’a malheureusement pas été conclu, faute de temps. Mais comme le note Quartz, avec une centaine de sociétés de jeu vidéo et de réalité virtuelle dans la région d’Orlando, il n’est pas farfelu d’imaginer que ce projet sera repris de façon commerciale sous peu…


quidditch


5- Atari est de retour. Dans le marché des consoles. Pas de farce! Les amateurs de jeu vidéo qui ont connu le début des années 80 ne sont pas sans se rappeler des heures passées à jouer à Space Invaders, Pac-Man, Asteroids et autres Frogger avec un contrôleur d’Atari 2600 en mains… Cette nostalgie suffira-t-elle à les faire acheter une nouvelle console Atari? C’est le pari que Fred Chesnais, président de la société établie à New York, a décidé de prendre, en officialisant son projet de produire et vendre une nouvelle console de jeux vidéo. L’Atari Box (Ou Ataribox?), c’est son nom non-officiel, irait même jusqu’à reprendre la finition en simili-bois de la 2600! Au-delà de ce détail, et du fait que sa mécanique serait comparable à celle d’un PC, c’est à peu près tout ce qu’il a été possible de tirer de l’entrevue de M. Chesnais avec Venture Beat. On verra. Mais pour une marque disparue dans l’indifférence la plus totale en 1993, ce serait tout une renaissance si elle parvenait à défier les Microsoft, Sony et Nintendo de ce monde…




6- En Bourse, la semaine s’amorce du bon pied. Les investisseurs se montrent optimistes même s’ils ont peu de nouvelles informations à se mettre sous la dent. Il n’y a en effet aucun indicateur économique ou résultat d’entreprise attendu aujourd’hui. Seuls deux hauts dirigeants de la Réserve fédérale américaine prononceront une allocution. Dans notre revue de marché complète, on vous parle aussi de La Baie, ciblée par un investisseur activiste, de l’effet Amazon sur les épiciers canadiens, de ProMetic et de Cascades.


7- Netflix officiellement plus populaire que la télé câblée. C’est tout un revirement de situation qui est survenu la semaine dernière chez nos voisins américains. On a ainsi appris que le service de vidéo par Internet compte un total de 50,9 millions d’abonnés partout au pays, ce qui surpasse le nombre d’abonnés aux services télévisuels câblés classiques, qui totalise 48,6 millions de personnes. Netflix a ainsi doublé sa base d’utilisateurs en cinq ans, alors que les services câblés de Comcast, Cable One et autres Mediacom ont connu un léger déclin durant la même période, après un sommet de près de 55 millions d’abonnés en 2012. Cela dit, en incluant les services par satellite, la télé payante compte quelque 95 millions d’abonnés aux États-Unis, un nombre qui n’a à peu près pas changé en 5 ans. Détail intéressant, toutefois : certains fournisseurs incluent un accès à Netflix à même l’interface de leur terminal, explique Quartz, ce qui en fait un service complémentaire. Et comme au Canada, à 10 $US par mois, Netflix demeure un service vidéo beaucoup plus abordable que le service câblé de base.


Netflix


8- Ce parc d’attractions préparera vos enfants à une vie dans la construction. Si les petits camions et tracteurs jaunes signés Tonka ne suffisent pas à satisfaire les rêves architecturaux de votre plus jeune, peut-être qu’une visite au Diggerland de West Berlin, au New Jersey, s’impose. Ouvert en 2014, ce parc d’attractions a une thématique simple : la construction à l’aide de gros véhicules de chantier. Les enfants peuvent y jouer aux quilles, faire des courses, chasser des trésors ou attraper des canards à l’aide de pelles mécaniques, de camions-bennes ou d’autres pépines de grandeur nature. Il y a aussi possibilité de faire un tour de manège rotatif à bord de la pelle d’un de ces tracteurs qui figurerait avantageusement dans la section pour enfants de La Ronde. Tout ce qu’il faut pour amuser les jeunes rêvant de porter un casque de sécurité pour une journée…



 


9- Amazon veut empêcher les consommateurs de comparer les prix en magasins. Il a pourtant détruit ses concurrents grâce à cette pratique. Tiens tiens, l’encre sur l’entente de l’acquisition de la chaîne d’épiceries bio Whole Foods Markets n’est pas encore sèche que l’on apprend que le géant du commerce en ligne a déposé une demande de brevet pour une méthode visant à freiner la comparaison des prix en ligne. Fortune rapporte que la société de Jeff Bezos a déposé cette demande le 30 mai. Le système imaginé par Amazon permettrait d’identifier les consommateurs qui tentent d’accéder à un site Web d’un concurrent et d’agir, lorsqu’ils sont sur le réseau Wi-Fi d’un détaillant. Exemple, vous êtes chez La Baie et voulez comparer un prix avec Simons. Selon la demande de brevet, le procédé bloquerait cette action, redirigeant le client vers le site Web du détaillant ou vers une page promotionnelle. Bien sûr, les clients pourraient contourner cet obstacle en utilisant leur propre réseau cellulaire. Il est surprenant de voir Amazon chercher à limiter cette pratique, alors qu’elle lui a permis de ravir d’importantes parts de marché aux détaillants traditionnels. Tandis qu’Amazon s’apprête à faire sa première incursion majeure dans les commerces physiques, peut-on qualifier cette tactique de ruse machiavélique?


10- Ces chevilles magnétiques pourraient révolutionner l’assemblage de mobilier. Plutôt que d’avoir à visser deux pièces d’un même meuble une dans l’autre, ou d’avoir à les perforer pour accéder à la pièce métallique, ces chevilles, de la marque Lamello, sont dotées d’un petit mécanisme aimanté qui peut être activé à travers le bois composant le meuble. Un embout conçu à cet effet inséré comme mèche de votre perceuse permet ensuite de visser le tout fermement, ou même de dévisser, au besoin. Ingénieux!




Sources: CBC, communiqués, Fortune, Les Affaires, MarketWatch, Quartz, Venture Beat, Youtube.


Vous aimez les 10 choses? Suivez-nous sur Twitter pour en avoir plus:





NDLR: L'article des «10 Choses à savoir» reste un exercice de revue de presse. Les avis et opinions qui y sont rapportés ne reflètent pas nécessairement ceux et celles de la rédaction de Les Affaires.

À suivre dans cette section


image

Fraude alimentaire

Mardi 12 septembre


image

Forum TI

Mercredi 13 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 19 septembre


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 20 septembre


image

Résidences pour aînés

Jeudi 21 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 26 septembre


image

Contrats publics

Mercredi 11 octobre


image

Gestion du changement

Mercredi 18 octobre


image

Croissance PME

Mercredi 25 octobre


image

Parcs industriels

Mardi 21 novembre

Sur le même sujet

10 choses à savoir mardi

08:30 | Yannick Clérouin et Alain McKenna

Cet avion électrique a une autonomie de 965 km. Des autoroutes réservées au vélo? Ces villes-forêts nettoient l'air!

10 choses à savoir lundi

Mis à jour le 26/06/2017 | Yannick Clerouin, Denis Lalonde et François Remy

Votre argent est sale, la preuve, le condo le plus cher...aux enchères, Facebook dans le cinéma...

OPINION 10 choses à savoir vendredi
23/06/2017 | Yannick Clérouin et Alain McKenna
10 choses à savoir jeudi
22/06/2017 | Alain McKenna
10 choses à savoir mercredi
21/06/2017 | Yannick Clérouin et Alain McKenna

À la une

6 espaces de coworking cool à Montréal

Il y a 44 minutes | Adil Boukind

Que vous soyez une entreprise, une start-up ou un travailleur automne, vous devriez trouver votre bonheur.

Certification WELL: et si aller au travail améliorait votre santé?

BLOGUE. Certains édifices rendent malades. D'autres peuvent améliorer notre santé. C'est le cas des immeubles WELL.

Google Home : la voix officielle de votre maison connectée… en français svp!

BLOGUE. L'enceinte connectée Google Home est la première au Québec... et en français SVP!