La Scotia augmente son dividende

Publié le 06/03/2012 à 07:49, mis à jour le 06/03/2012 à 07:55

La Scotia augmente son dividende

Publié le 06/03/2012 à 07:49, mis à jour le 06/03/2012 à 07:55

Par Mathieu Lavallée

Photo : Bloomberg

La Banque Scotia va augmenter son dividende alors que son bénéfice net a progressé de 15 % au premier trimestre, selon les résultats publiés ce mardi.


Les profits de l’institution financière totalisent 1,4 milliard $ au trimestre terminé le 31 janvier dernier, contre 1,2 milliard $ au même trimestre de l’exercice 2011.


Le dividende trimestriel sera relevé de 3 cents et passera à 55 cents par action.


Le bénéfice par action s’apprécie pour sa part de 11 %, à 1,20 $, mais en profitant d’un gain exceptionnel de 8 cents par action lié à la vente d’un actif immobilier dans l’Ouest canadien.


Le consensus des analystes sondés par Bloomberg fixait la cible du bénéfice par action à 1,15 $.


Les revenus pour leur part ont progressé de 4,2 à 4,6 milliards $. Cependant, le rendement des capitaux propres a glissé à 19,8 %, contre 20,9 % il y a un an.

Sur le même sujet

Gestionnaires et analystes moins enthousiastes envers les titres des banques

Édition du 20 Septembre 2014 | Jean Gagnon

Bien qu'elles aient publié il y a à peine deux semaines de bons résultats trimestriels, supérieurs pour la plupart ...

Titres à surveiller

Édition du 06 Septembre 2014 | St√©phane Rolland

Voici les titres à surveiller: Tim Hortons, Banque Scotia, Amazon, Stornoway, Stantec, Dollarama

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Savez-vous reconna√ģtre une opportunit√©?

Il y a 12 minutes | Olivier Schmouker

BLOGUE. L'opportunité? Est-ce un coup de chance? Ou est-ce le fruit d'un travail acharné? Voici comment le savoir.

Zone euro: nouveau signe de ralentissement de l'économie

Il y a 3 minutes

Le ralentissement de la croissance va intensifier la pression sur les gouvernements et sur la BCE.

Le procès sur la répartition des actifs de Nortel tire à sa fin

Les avocats se penchent sur un accord conclu en 2004 entre la société mère et plusieurs de ses filiales.