La Scotia augmente son dividende

Publié le 06/03/2012 à 07:49, mis à jour le 06/03/2012 à 07:55

La Scotia augmente son dividende

Publié le 06/03/2012 à 07:49, mis à jour le 06/03/2012 à 07:55

Par Mathieu Lavallée

Photo : Bloomberg

La Banque Scotia va augmenter son dividende alors que son bénéfice net a progressé de 15 % au premier trimestre, selon les résultats publiés ce mardi.


Les profits de l’institution financière totalisent 1,4 milliard $ au trimestre terminé le 31 janvier dernier, contre 1,2 milliard $ au même trimestre de l’exercice 2011.


Le dividende trimestriel sera relevé de 3 cents et passera à 55 cents par action.


Le bénéfice par action s’apprécie pour sa part de 11 %, à 1,20 $, mais en profitant d’un gain exceptionnel de 8 cents par action lié à la vente d’un actif immobilier dans l’Ouest canadien.


Le consensus des analystes sondés par Bloomberg fixait la cible du bénéfice par action à 1,15 $.


Les revenus pour leur part ont progressé de 4,2 à 4,6 milliards $. Cependant, le rendement des capitaux propres a glissé à 19,8 %, contre 20,9 % il y a un an.

Sur le même sujet

Divorcée de Banque Scotia, CI Financial vole de ses propres ailes

Édition du 07 Juin 2014 | Dominique Beauchamp

Si CI Financial Corp. n'a pas apprécié que la Banque Scotia décide de se délester de son bloc d'actions de 37 %, le ...

L'inflation à la rescousse des épiciers ?

Édition du 31 Mai 2014 | Dominique Beauchamp

L'inflation alimentaire a cr√Ľ de 1,9 % en avril, indique Statistique Canada, une deuxi√®me hausse cons√©cutive. Il est ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Diaporama boursier: les gagnants et perdants de juillet

Qui sont les gagnants et les perdants du dernier mois en Bourse. Visionnez notre diaporama pour un tour d'horizon.

Droit à l'oubli: Google dit éprouver des difficultés

16:09

Google dit avoir des difficult√©s √† √©valuer les demandes de ¬ędroit √† l'oubli¬Ľ, faute de lignes directrices claires.

Allergan accuse Valeant et sa partenaire de délit d'initié

15:36

La poursuite vise Valeant Pharmaceuticals International et le fonds spéculatif new-yorkais Pershing Square Capital.