Les téléphones intelligents font une autre victime: les appareils photo compacts

Publié le 21/11/2012 à 06:57, mis à jour le 18/10/2013 à 13:58

Les téléphones intelligents font une autre victime: les appareils photo compacts

Publié le 21/11/2012 à 06:57, mis à jour le 18/10/2013 à 13:58

Par AFP

Les ventes d'appareils photo compacts se sont effondrées en septembre. Photo: Bloomberg

Dominé par les japonais, le marché des appareils photo compacts menace de s'écrouler sous les coups de boutoir des téléphones intelligents, véritables couteaux suisses dotés de capteurs d'image de plus en plus performants.


«Nous sommes peut-être en train d'assister au début de la fin» pour les modèles numériques qui se sont imposés il y a une dizaine d'années, reléguant les argentiques au rayon des antiquités, prévient Nobuo Kurahashi, de la maison de courtage Mizuho Investors.


Les ventes d'appareils photo japonais ont plongé de 42,3% dans le monde en septembre sur un an, à 7,58 millions d'appareils, d'après l'Association des industriels de la photo et de l'image, une organisation professionnelle nippone.


Les compacts ont subi la chute la plus forte (-48%), tandis que les appareils à visée Reflex ont limité les dégâts (-7,4%).


Au-delà des difficultés conjoncturelles des pays occidentaux, en partie responsable d'un déclin des achats, les fabricants nippons reconnaissent faire face à l'adoption massive des téléphones mobiles multifonctionnels.


«Le marché des appareils photo compacts numériques s'est contracté plus brutalement que prévu, car les téléphones intelligents équipés de fonctions photographiques se répandent partout», a récemment noté le PDG de l'entreprise Olympus, Hiroyuki Sasa.


L'innovation au secours


Sur le même sujet

Ecouteurs: Bose porte plainte contre Beats

25/07/2014 | AFP

Bose accule la société rachetée par Apple de violer sa technologie de réduction du bruit.

Amazon paye la facture de ses ambitions croissantes sur Internet

25/07/2014

Le PDG du géant du commerce en ligne investit tous azimuts. Une stratégie qui a un prix fort sur sa rentabilité.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Préparez-vous à un monde plus instable

Il y a 26 minutes | François Normand

ANALYSE - Les foyers de tensions géopolitiques prolifèrent, compliquant la vie des entreprises et des investisseurs.

La force de Facebook c'est que vous ne pouvez pas le quitter

25/07/2014 | Jean Gagnon

Essayez seulement de fermer votre compte Facebook, et vous comprendrez ce qui fait la force de ce réseau social. ...

Bombardier : l'art de gagner du temps

Au minimum Bombardier trouve un moyen de faire patienter les investisseurs et leur donnent une nouvelle raison d'espérer