CSeries : Airbus a l'obligation morale d'en faire profiter le Québec


Édition du 28 Octobre 2017

On avait tous rêvé que le programme CSeries permette à Bombardier de devenir incontestablement le troisième avionneur du monde derrière Airbus et Boeing. Cela ne se produira pas.
Une page a été tournée. Il faut maintenant regarder en avant et espérer ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Héroux-Devtek fait encore patienter, son action perd 6%

Il faudra attendre 2020 pour voir les ventes d'un demi-milliard de dollars promises.

Airbus évoque une production annuelle de plus de 100 A220

Le constructeur aéronautique s’attend à livrer 18 avions A220 d’ici la fin de l’année.

À la une

La guerre en Asie est-elle inévitable?

17/11/2018 | François Normand

ANALYSE - Les similitudes entre l'Europe en 1914 et l'Asie de l'Est en 2018 sont troublantes. Voici pourquoi.

À surveiller: les titres qui ont attiré votre attention

17/11/2018 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

16/11/2018 | Martin Jolicoeur

Quelle entreprise a vu la valeur de son action dégringoler de 36,98% en cinq jours?