Banque du Canada: les taux augmenteront à moyen terme

Publié le 04/10/2012 à 16:08

Banque du Canada: les taux augmenteront à moyen terme

Publié le 04/10/2012 à 16:08

Par La Presse Canadienne

Le sous-gouverneur de la Banque du Canada, Tiff Macklem, continue de laisser entendre que les taux d'intérêt augmenteront à moyen terme, même si des économistes affirment que la crise en Europe et la faible reprise aux États-Unis affectent le Canada.


À l'occasion d'un discours prononcé jeudi, M. Macklem a affirmé que "dans la mesure où l'expansion économique se poursuit et l'offre excédentaire au sein de l'économie se résorbe graduellement, il se peut qu'une réduction modeste de la détente monétaire considérable actuellement en place au Canada devienne appropriée, de façon à atteindre la cible d'inflation de deux pour cent à moyen terme".


Le sous-gouverneur, qui prenait la parole devant la Chambre de commerce de Winnipeg, a ajouté que le moment et le degré de toute réduction seraient évalués "avec soin", en fonction de l'évolution économique à l'échelle nationale et internationale.


Le mois dernier, la Banque TD a estimé que la croissance au troisième trimestre pourrait chuter à un pour cent, après avoir été de 1,8 pour cent lors des deux premiers trimestres de l'année.


La banque a revu ses prévisions à la baisse dans un contexte de faible économie mondiale, d'endettement des ménages sans précédent au Canada, et de gouvernements prêts à réduire leurs dépenses dans le but d'atteindre l'équilibre budgétaire.


Malgré la déclaration faite jeudi par M. Macklem et d'autres propos récemment tenus par le gouverneur de la Banque du Canada, Mark Carney, les économistes estiment que la probabilité que la banque centrale procède à une hausse des taux dans un avenir rapproché est quasiment nulle.


Le taux directeur de la Banque du Canada est d'un pour cent depuis plus de deux ans.

À suivre dans cette section

Sur le même sujet

Prévisions des stratèges pour 2015

Édition du 13 Décembre 2014 | Michel Van de Walle

Depuis la crise financière de 2008-2009, les Bourses nord-américaines voguent presque de sommet en sommet. Le S&P ...

Immobilier: les prix sont surévalués de 10% à 30%, estime la Banque du Canada

Mis à jour le 10/12/2014

Le marché immobilier canadien est surévalué de 10 à 30%, selon le modèle financier de la banque centrale.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

2015 : ce que prévoient 200 financiers

206 professionnels sondés prévoient une hausse du S&P 500 et des taux l'an prochain, ainsi qu'un rebond du pétrole.

Le pétrole rechute à New York, dans une atmosphère fébrile

18/12/2014 | AFP

Les cours du pétrole coté à New York sont retombés jeudi à leur plus bas niveau depuis début mai 2009.

Couche-Tard : The Pantry termine bien une année faste

The Pantry n’est pas le coup attendu mais l'achat de 2 G$ est rentable et coiffe une année faste pour Couche-Tard.