Cycle Map : des circuits enrichis par les cyclistes

Publié le 22/10/2015 à 08:00

Cycle Map : des circuits enrichis par les cyclistes

Publié le 22/10/2015 à 08:00

Fournir une application mobile permettant de planifier tous les trajets à vélo, et ce, partout dans le monde : c’est l’idée de la start-up Cycle Map, enregistrée en janvier 2014. Son fondateur, Olivier Carbonneau, a commencé par regrouper tous les trajets cyclables de la ville de Québec pour les avoir dans son téléphone… Une première version de l’application, développée durant ses temps libres, a ainsi été lancée en juin 2012. David Boudreault s’est joint au projet, et les deux partenaires ont sollicité les commentaires de leurs utilisateurs afin de mieux cibler les besoins. « Pouvoir simplifier la programmation de leurs itinéraires et vivre une expérience à vélo étaient les deux thèmes qui ressortaient », indique David Boudreault.


L’application Cycle Map couvre aujourd’hui 75 pays avec 2,5 millions de kilomètres de pistes cyclables, soit 60 fois le tour de la terre. « Et nous travaillons toujours à l’amélioration de ce chiffre. » Après avoir enregistré près de 40 000 $ de chiffre d’affaires en 2015, la start-up espère atteindre la rentabilité d’ici 12 à 18 mois, et passer de 125 000 téléchargements en 2015 à 1 million d’ici l’an prochain.


Pour cela, Cycle Map s’ouvrira aux améliorations des internautes dès cet automne, sur le modèle de la société Wikipédia. « Ils pourront signaler s’il manque un terrain de camping à référencer à proximité d’un trajet ou une nouvelle piste cyclable. Nous misons sur la valeur ajoutée de nos parcours qui répertorient des points d’intérêt, tels qu’un lieu où remplir sa gourde, des toilettes publiques, etc. », fait valoir le cofondateur.


L’entreprise souhaite également créer des parcours personnalisés grâce à un outil qui sera proposé d’ici quelques mois.


Lancée au départ à 99 cents, l’application est passée à un modèle semi-payant (freemium), dont une version Pro à 5 $, avant de se tourner vers une version de base gratuite et un abonnement annuel à 20 $, comprenant des mises à jour régulières et des fonctionnalités supplémentaires.


« Nos compétiteurs sont à la fois des sites comme Google Maps, qui proposent des itinéraires, mais aussi des cartes en format papier, des GPS, voire des sites Web et des blogues d’enthousiastes du vélo », précise M. Boudreault.


Avec 5 salariés (dont 4 à temps plein), Cycle Map compte augmenter ses effectifs pour atteindre 8 salariés au début de 2016. Une version Web et Android est également en cours de développement pour accroître les marchés potentiels.


Cliquez ici pour consulter le dossier PME: des idées à revendre

À suivre dans cette section


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

DANS LE MÊME DOSSIER

À la une

ALÉNA: notre meilleur allié est America inc.

22/09/2018 | François Normand

ANALYSE - Le Canada est aussi un marché stratégique pour les entreprises américaines.

Voir les choses sous un autre angle pour réussir en Bourse

21/09/2018 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Cela ne veut pas dire qu’il faut adopter l’opinion contraire à celle du plus grand nombre.

Les taux grimpent, que faire avec les obligations à court terme?

21/09/2018 | Ian Gascon

Les FNB d’obligations ne s’écroulent pas malgré la hausse des taux. Voici pourquoi: