Après 15 ans d'attente, la refonte de la Loi sur les ingénieurs pourrait aboutir en 2011

Publié le 09/10/2010 à 00:00, mis à jour le 10/11/2010 à 11:33

Après 15 ans d'attente, la refonte de la Loi sur les ingénieurs pourrait aboutir en 2011

Publié le 09/10/2010 à 00:00, mis à jour le 10/11/2010 à 11:33

Par Alain Duhamel

" Cette année sera la bonne ", affirme Maud Cohen, présidente de l'Ordre des ingénieurs du Québec, fondé il y a 90 ans.


Aujourd'hui, l'Ordre encadre la pratique de 58 000 professionnels du génie au Québec, mais sa loi constitutive, modifiée à plusieurs reprises, n'a pas été revue en profondeur depuis les années de la Révolution tranquille... bien avant l'apparition des ordinateurs et des logiciels de conception et bien avant l'émergence des enjeux liés au développement durable.


L'Ordre des ingénieurs espère que l'Assemblée nationale sera saisie d'un projet de loi avant la fin de 2010 et qu'elle l'adoptera avant l'été 2011. L'organisme y travaille depuis 1994.


En 1999, le projet de refonte de l'Ordre des ingénieurs étendait le champ de pratique à un grand nombre d'ouvrages, d'installations, de systèmes et de procédés, et dressait une longue liste des actes exclusifs. Le projet n'a pas franchi l'étape de la commission parlementaire, dans le cadre de laquelle s'étaient opposés unanimement les représentants de l'industrie manufacturière, de la construction et des professions des sciences appliquées.


Depuis, l'Office des professions a entreprise un long processus d'examen et de refonte de l'encadrement du domaine des sciences appliquées et des technologies touchant plusieurs ordres professionnels : architectes, agronomes, géologues, chimistes, ingénieurs forestiers, ingénieurs et technologues professionnels.


Objectif de cette démarche : moderniser l'encadrement des professions des sciences appliquées tout en permettant aux technologues professionnels reconnus d'exercer sous supervision certains actes réservés.


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mercredi 06 février


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

SNC-Lavalin coupe une centaine de postes un peu partout au Canada

13/12/2018 | Julien Arsenault, PC

Ces éliminations ne représentent toutefois qu’une faible proportion de l’effectif de SNC-Lavalin au Canada.

Dans l'ombre de WSP, l'ingénieur-conseil Stantec reprend du mieux

POUR LE BULLETIN DE VENDREDI. Les analystes flairent une douce relance pour Stantec après la vente d'un boulet.

OPINION Une loi à moderniser
Édition du 20 Octobre 2018 | Jean-François Venne
À quand la fin de la tutelle pour l'OIQ ?
Édition du 20 Octobre 2018 | Jean-François Venne
Les jeunes talents, une denrée rare
Édition du 20 Octobre 2018 | Marie Lyan

À la une

La Bourse démarre en lion, trop tôt pour fêter?

Mis à jour le 19/01/2019 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Robots et espoirs soulèvent les cours, mais une remontée des taux guette si une reprise se confirmait.

Le Canada doit se préparer à un Brexit «dur»

19/01/2019 | François Normand

ANALYSE - À moins d'une surprise, le libre-échange entre le Canada et le Royaume-Uni prendra fin. Il faut s'y préparer.

À surveiller: les titres qui ont attiré votre attention

19/01/2019 | François Pouliot

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.