Ces MBA qui ont atteint le siège de pdg

Offert par Les Affaires


Édition du 27 Août 2016

Ces MBA qui ont atteint le siège de pdg

Offert par Les Affaires


Édition du 27 Août 2016

Par Les Affaires

[Photo : Shutterstock]

On compare souvent le MBA à un ascenseur pour accéder aux plus hautes fonctions de l’entreprise. Après avoir épluché les c.v. des pdg des 100 plus grandes entreprises du Québec, d’après le classement 2016 des 500 de Les Affaires, on constate que 25 % d’entre eux détiennent un diplôme MBA ou EMBA. La plupart des chefs du top 100 québécois ont suivi un programme dans une université de la province, mais près de la moitié sont diplômés d’une université de l’extérieur, principalement en Ontario et aux États-Unis. L’ascenseur met plusieurs années avant de gravir les étages : plus de 17 ans en moyenne entre l’obtention du diplôme et l’accession au sommet de la hiérarchie.


Cliquez ici pour consulter le dossier MBA : Un ascenseur vers le poste de pdg




image

Blockchain

Jeudi 28 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

À surveiller: les titres qui ont attiré votre attention

16/02/2019 | François Pouliot

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

15/02/2019 | Martin Jolicoeur

Quels sont les titres qui ont marqué l'actualité boursière? Surprise: l'un d'entre-eux n'aura pu faire mieux que SNC.

À la une

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

22/02/2019 | Martin Jolicoeur

BILAN. Quels sont les titres qui ont le plus marqué l'actualité boursière de la dernière semaine?

Projet Maxi-Flashfood: la fin de l'épicerie hebdomadaire

22/02/2019 | Diane Bérard

BLOGUE. Voici comment une épicerie quotidienne pourrait réduire la gaspillage financier et alimentaire.

Lightspeed vise le milliard des licornes

Mis à jour le 22/02/2019 | Dominique Beauchamp

Le concepteur de logiciels aux points de vente pour les PME émet ses actions à un multiple d'environ 16 fois ses revenus