Le Québec en bref

Offert par Les Affaires


Édition du 12 Mai 2018

Le Québec en bref

Offert par Les Affaires


Édition du 12 Mai 2018

Par Les Affaires

­[Photo: 123RF]

Un manufacturier de meubles de bureau de Granby, Artopex, annonce des investissements de plusieurs dizaines de millions de dollars dans la modernisation complète de ses équipements de production.


Le projet de 30,1 M$, réfléchi de longue date, prévoit la transformation profonde de ses façons de faire afin de céder la place à l'automatisation et à la robotisation de ses procédés. À terme, estime son PDG, Daniel Pelletier, cette évolution vers l'industrie du 4.0 permettra d'augmenter de 50 % son volume de production, tout en réduisant ses délais de production de 15 %.


Un geste qui, à en croire M. Pelletier, fera d'Artopex l'une des entreprises de son secteur « les plus modernes en Amérique du Nord ». Cela, assure-t-on, sans provoquer la moindre réduction de personnel. Au contraire, l'entreprise de 740 employés répartis dans cinq différents sites prévoit la création de 150 autres nouveaux emplois d'ici 2020.



ESTRIE


La chaîne de cafés -Caffuccino poursuit son expansion


C’est une entreprise incontournable dans le paysage estrien depuis 1997 et sa recette continue de faire des petits. Un sixième -Caffuccino ouvrira ses portes à -Sherbrooke, ce qui permettra de créer une dizaine d’emplois. Il s’agit du dixième établissement au -Québec. Après s’être implanté à -Granby en 2017, à -Saint-Jean--sur-Richelieu au début 2018 et à -Saint-Hyacinthe sous peu, le nouveau -Caffuccino s’établira dans un immeuble de bureaux à l’angle des rues -King et -Belvédère, à -Sherbrooke. « -Nos six restaurants de -Sherbrooke et -Magog demeureront des -restos-bars, mais c’est avec notre formule bistro que nous voulons répandre notre marque dans tout le -Québec. Ce nouvel établissement nous permettra de montrer aux -Sherbrookois en quoi consiste le concept que nous désirons installer dans des imeubles de bureaux », a expliqué -Michel -Lussier, président de l’entreprise de plus de 200 employés au total, par voie de communiqué. 


MAURICIE


­Filterfab reçoit 250 000 $ du Fonds de diversification économique


Québec a accordé 250 000 $ à ­Filterfab, par l’entremise du ­Fonds de diversification économique du Centre-du-Québec et de la Mauricie. Ce coup de pouce permettra à l’entreprise de ­Trois-Rivières de mener à bien son projet de 1 052 353 $, qui a déjà engendré la création d’une vingtaine d’emplois. Filterfab, qui fabrique des sacs filtrants depuis 1967, souhaite acquérir des équipements pour fabriquer de nouveaux produits et commercialiser ses produits sur de nouveaux marchés. Elle exporte déjà en ­Afrique, en ­Inde, en ­France, en ­Australie et aux ­États-Unis. « ­Grâce à cet investissement, ­Filterfab pourra continuer de miser sur la grande qualité de ses produits ainsi que sur son service hors pair pour se démarquer de la concurrence », a dit ­Jean-Denis ­Girard, député de ­Trois-Rivières, par voie de communiqué. L’entreprise d’une soixantaine d’employés est une des seules entreprises au monde à offrir un filtre de plus grande taille pour les alumineries. 



OUTAOUAIS


Un nouveau centre de production d’huile de cannabis à L’-Ange-Gardien


La construction d’un complexe produisant de l’huile de cannabis médicinale débutera dès cet été dans le parc industriel de L’-Ange-Gardien, en Outaouais, a révélé le quotidien -Le -Droit. C’est la deuxième entreprise du genre à installer ses pénates dans la région, après -Hydropothicaire, à Masson-Angers. Green -Joy a donc choisi la municipalité de L’-Ange-Gardien pour fabriquer son produit phare, de l’huile de cannabis médicinal. L’entreprise de huit employés, fondée en 2014, est pour ainsi dire familiale, relève -Le -Bulletin. On y retrouve -Vincent -St-Arnaud, fondateur, -Marc -St-Arnaud, chef de la direction, et -Yves -St-Arnaud, directeur des technologies de l’information. Avec un terrain de 25 acres dans le parc industriel, l’entreprise prévoit démarrer ses travaux cet été et être opérationnelle à partir de l’automne 2019 avec son laboratoire médical. Et il ne s’agit que de la phase 1 d’un projet divisé en trois segments. Le premier jet totalisera un investissement de 21,5 M$ pour des installations de 34 000 pieds carrés. On estime qu’avec la phase 1, il sera possible de produire 3 300 kg de cannabis dans ce nouveau centre de production et de créer une cinquantaine d’emplois. 


image

Blockchain

Jeudi 28 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

Sylvain Toutant devient l'homme de confiance de Claridge dans le café

12/02/2019 | Martin Jolicoeur

Claridge, propriété de la famille Bronfman, espère tripler les ventes de 49th Parallel Coffee Roaster d'ici cinq ans.

Les investisseurs de plus en plus enclins à adopter une approche « activiste »

Édition du 12 Janvier 2019 | Marie-Pier Frappier

L'engagement d'une entreprise envers un enjeu social a une incidence sur la confiance des répondants.

À la une

Les démocrates proposent une révolution verte aux États-Unis

16/02/2019 | François Normand

ANALYSE - Des démocrates proposent un New Deal qui pourrait transformer les États-Unis comme celui de Roosevelt.

Bourse: le rebond de 18% suscite la méfiance

BLOGUE. Les experts se demandent si la pause de la Fed suffira à contrecarrer la récession possible des profits.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

15/02/2019 | Martin Jolicoeur

Quels sont les titres qui ont marqué l'actualité boursière? Surprise: l'un d'entre-eux n'aura pu faire mieux que SNC.