Des innovations nées de la recherche

Offert par Les Affaires


Édition du 13 Septembre 2014

Des innovations nées de la recherche

Offert par Les Affaires


Édition du 13 Septembre 2014

Reconnu comme un acteur à part entière en recherche et innovation, l’ÉTS s’illustre dans la recherche appliquée débouchant sur des innovations concrètes et des transferts technologiques aux entreprises.

Cliquez ici pour consulter le dossier sur les 40 ans de l'ÉTS


En 2013, les fonds obtenus par l'ÉTS pour la recherche ont pour la première fois franchi le seuil des 30 millions de dollars. L'École est désormais reconnue comme un acteur à part entière dans la recherche et l'innovation. Elle a trouvé ses domaines de prédilection dans lesquels elle s'illustre à sa façon : la recherche appliquée débouchant sur des innovations concrètes et des transferts technologiques aux entreprises.


L'électrocardiogramme du genou, des enrobés bitumineux comprenant des matériaux recyclés, une nouvelle méthode d'épuration des eaux usées... L'ÉTS est l'auteure de plusieurs innovations et est devenue un acteur majeur de la recherche dans des domaines très divers grâce à ses 37 regroupements de chercheurs et ses 26 chaires de recherche, dont 8 en technologie de la santé, 6 dans les technologies de l'information et des communications, 5 en aérospatiale-transport terrestre, 4 en énergie et 3 en environnement-construction.


L'École a dû prouver sa crédibilité pour obtenir des fonds de recherche puis des partenaires. Elle a réussi, notamment en santé, à nouer des liens avec des institutions fortes comme le prouve le LIO (Laboratoire de recherche en imagerie et orthopédie), installé dans les locaux du CHUM. «Comme nous sommes affiliés à l'Université de Montréal, nos liens privilégiés devraient être avec elle, explique Jacques Turgeon, directeur général du CHUM et ex-directeur du Centre de recherche du CHUM (CRCHUM). Mais pour des expertises particulières que n'a pas l'Université de Montréal, notamment en imagerie, le LIO est un partenaire précieux, en raison de ses compétences et de ses chercheurs reconnus internationalement.»


La clé de la réussite : «toujours se différencier et trouver sa spécialité en anticipant les besoins de la société», souligne Pierre Dumouchel, directeur général de l'ÉTS. C'est ainsi que l'ÉTS a acquis sa place sur l'échiquier québécois et même au-delà. Mais «on joue un jeu mondial, reconnaît Pierre Dumouchel. Nous sommes de mieux en mieux équipés, notre budget de recherche est en croissance constante.»


Les PME, des alliées précieuses


Le lien avec l'industrie est également un atout. «L'ÉTS est un leader pour ce qui est de l'innovation, notamment grâce au fait qu'elle travaille beaucoup avec les PME où sont embauchés une bonne part de ses étudiants. Cependant, les PME sont souvent très réactives et peuvent très rapidement mettre une innovation sur le marché», souligne Mickaël Gardoni, professeur au Département de génie de production automatisée.


Les défis restent néanmoins de taille pour un établissement universitaire aussi jeune afin de maintenir sa place dans le domaine de la recherche et de l'innovation.


«Ce n'est pas toujours facile de réaliser des projets avec l'industrie qui n'a pas souvent les financements nécessaires pour investir dans la recherche et développement», reconnaît d'ailleurs Maarouf Saad, directeur des affaires professorales, de la recherche et des partenariats de l'ÉTS.


Cliquez ici pour consulter le dossier sur les 40 ans de l'ÉTS



image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

Le Quartier de l'Innovation

Édition du 14 Janvier 2017 | Olivier Schmouker

Certains voient le Quartier de l'innovation (QI) comme, au mieux, une séduisante utopie ou, au pire, une énième ...

Le Centech va déménager dans l'ex-Planétarium Dow

Édition du 29 Octobre 2016 | Olivier Schmouker

IMMOBILIER. L'ex-Planétarium Dow, situé au centre-ville de Montréal, doit renaître sous une toute nouvelle forme ...

OPINION La technologie ouvre de nouvelles voies de spécialisation
Édition du 29 Octobre 2016 | Anne Gaignaire
Ingénieurs du futur recherchés
Édition du 29 Octobre 2016 | Anne Gaignaire
Rendre le ciel plus sécuritaire
Édition du 29 Octobre 2016 | Anne Gaignaire

À la une

Les Affaires anime et diffuse le débat sur les enjeux environnementaux montréalais

Le débat pré-électoral sur les enjeux environnementaux sera diffusé en direct sur LesAffaires.com dès 19h30.

Nos déchets, ce nouvel or brun

Édition du 28 Juillet 2018 | Alain McKenna

L’économie de marché ­peut-elle sauver la planète?  ­Oui, répond d’emblée l’Alliance canadienne pour l’innovation.

«Le véritable enjeu de la SAQ»... de 2005 à aujourd'hui

#90ansenaffaires | On parle beaucoup de la Société des alcools du Québec (SAQ) du Québec ces derniers jours...