Métaux: les prix glissent à leur plus bas en deux mois

Publié le 26/10/2012 à 13:48, mis à jour le 26/10/2012 à 13:52

Métaux: les prix glissent à leur plus bas en deux mois

Publié le 26/10/2012 à 13:48, mis à jour le 26/10/2012 à 13:52

Par AFP

Les matières premières ont connu une semaine difficile. Photo: Bloomberg

Les cours des métaux industriels au London Metal Exchange (LME) ont tous glissé cette semaine à leurs plus bas niveaux depuis début septembre, tandis que des résultats d'entreprises décevants et des indicateurs mitigés avivaient les inquiétudes sur l'économie mondiale.


Les prix des métaux ont accentué leur repli des semaines précédentes : nickel, étain et plomb ont ainsi chuté de jusqu'à 15% depuis début octobre, tandis qu'aluminium et zinc ont abandonné environ 13% depuis la mi-septembre.


«S'il n'y a pas un unique facteur pour expliquer l'atmosphère morose qui domine récemment les marchés des matières premières, il faut quand même distinguer le fort impact d'une piètre performance sur les places boursières américaines», a expliqué Edward Meir, analyste du courtier INTL FCStone.


Les Bourses étaient sous le coup d'une salve de publications trimestrielles décevantes des grands groupes américains : le premier constructeur mondial d'engins de chantier Caterpillar, le chimiste DuPont ou encore le conglomérat 3M mardi, ont tous révisé à la baisse leurs prévisions pour l'année.


Au Brésil, la compagnie minière Vale affichait un bénéfices en chute de 66% au troisième trimestre, pointant une demande mondiale de matières premières terne.


Espoirs d'ici la fin de l'année


Sur le même sujet

Louis Vachon, heureux que le PQ mise aussi sur le Nord

08/01/2013

Le Parti québécois a bien compris l'importance de poursuivre le développement du Nord du ...

Marois cherche à charmer les investisseurs américains

Mis à jour le 13/12/2012

Un peu plus d'un an après Jean Charest, Pauline Marois a, à son tour, présenté sa vision du ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Procter & Gamble, ou ce qu'il faut éviter de faire de son portefeuille

24/10/2014 | Philippe Leblanc

BLOGUE. Hier matin, le géant Procter & Gamble a annoncé qu’il comptait se séparer de sa ...

Les marchés doivent-ils craindre l'Ebola?

24/10/2014 | Pierre Czyzowicz

BLOGUE. L'épidémie actuelle d'Ebola est la plus importante depuis la découverte du virus en 1976. Au-delà de la tragédie humaine, quels sont les impacts financiers et économiques?

La marche est haute pour les Québécoises BRP et Uni-Sélect

Face à leurs rivales Polaris et O'Reilly, la marche est vraiment haute pour BRP et Uni-Sélect.