Uranium: outrés par les «mensonges» de Strateco, les Cris dévoilent un rapport secret

Publié le 19/10/2012 à 10:58, mis à jour le 19/10/2012 à 11:27

Uranium: outrés par les «mensonges» de Strateco, les Cris dévoilent un rapport secret

Publié le 19/10/2012 à 10:58, mis à jour le 19/10/2012 à 11:27

Par Suzanne Dansereau

[Photo : Bloomberg]

La Grand conseil des Cris a décidé de rompre le silence en rendant public vendredi matin le rapport du comité d’examen des impacts sociaux et environnementaux (COMEX) remis au sous-ministre québécois de l’Environnement à l’été 2011.


PLUS :


Uranium: « Québec n'a aucune raison de refuser», dit le pdg de Strateco


Uranium: oui à l'exploration au Québec, dit la CCSN


Ce rapport provincial n’a jamais été publié. Mais après que le président et chef de la direction de Strateco, Guy Hébert, a affirmé à LesAffaires.com jeudi que ce rapport était «unanimement favorable» à l’exploration souterraine de l’uranium près de la communauté crie de Mistissini, le Grand conseil a voulu rectifier les faits, preuve à l’appui.


«M. Hébert  a déformé les faits» a déclaré le Grand chef du Grand conseil des Cris, Matthew Coon Come à LesAffaires.com.


Le rapport dit que le COMEX a «de sérieuses réserves» face au projet Matoush. Il recommande unanimement au gouvernement du Québec de donner le feu vert à l’exploration souterraine mais à deux conditions:


1. «d’obtenir le consentement des Cris, à travers le conseil de bande de Mistissini relativement à l’acceptation sociale du projet»


2. «d’obtenir une entente écrite à cet effet avec le Conseil de bande ou tout autre organisme désigné par le Conseil de bande».


Le COMEX est le pendant du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) sur le territoire conventionné de la Baie-James. Il est chargé d’étudier non seulement l’impact environnemental, mais aussi social d’un projet. Des cris siègent au COMEX.


Moratoire permanent


À suivre dans cette section

Sur le même sujet

Mines: Métaux Blackrock envisage une deuxième transformation

20/11/2014 | Suzannne Dansereau

Chibougamau. La minière se prépare à une deuxième transformation de fer pendant qu'une rivale mise sur le vanadium.

La fermeture de la mine du Lac Bloom ne serait que «temporaire» croit Québec

19/11/2014 | Suzanne Dansereau

Le ministre délégué aux Mines, Luc Blanchette, croit que la fermeture de la mine du Lac Bloom ne serait que temporaire.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

10 choses à savoir mercredi

Il y a 21 minutes | Gaële Fontaine et Yannick Clérouin

Le Québec moins endetté qu'on le dit, la prospère industrie de la cigarette, spécialistes de drones à 100 000$ par an.

Les prévisions d'Oppenheimer pour 2015

Mis à jour à 06:20 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. La firme prévoit un gain d’encore 11,6% du S&P 500 américain l'an prochain et une hausse de 8% des bénéfices.

Uber: le Bureau de la concurrence fait la morale aux villes

07:09 |

«Ces nouveaux modèles d'affaires ont le potentiel nécessaire pour offrir d'importants avantages aux consommateurs.»