Uranium: outrés par les «mensonges» de Strateco, les Cris dévoilent un rapport secret

Publié le 19/10/2012 à 10:58, mis à jour le 19/10/2012 à 11:27

Uranium: outrés par les «mensonges» de Strateco, les Cris dévoilent un rapport secret

Publié le 19/10/2012 à 10:58, mis à jour le 19/10/2012 à 11:27

Par Suzanne Dansereau

[Photo : Bloomberg]

La Grand conseil des Cris a décidé de rompre le silence en rendant public vendredi matin le rapport du comité d’examen des impacts sociaux et environnementaux (COMEX) remis au sous-ministre québécois de l’Environnement à l’été 2011.


PLUS :


Uranium: « Québec n'a aucune raison de refuser», dit le pdg de Strateco


Uranium: oui à l'exploration au Québec, dit la CCSN


Ce rapport provincial n’a jamais été publié. Mais après que le président et chef de la direction de Strateco, Guy Hébert, a affirmé à LesAffaires.com jeudi que ce rapport était «unanimement favorable» à l’exploration souterraine de l’uranium près de la communauté crie de Mistissini, le Grand conseil a voulu rectifier les faits, preuve à l’appui.


«M. Hébert  a déformé les faits» a déclaré le Grand chef du Grand conseil des Cris, Matthew Coon Come à LesAffaires.com.


Le rapport dit que le COMEX a «de sérieuses réserves» face au projet Matoush. Il recommande unanimement au gouvernement du Québec de donner le feu vert à l’exploration souterraine mais à deux conditions:


1. «d’obtenir le consentement des Cris, à travers le conseil de bande de Mistissini relativement à l’acceptation sociale du projet»


2. «d’obtenir une entente écrite à cet effet avec le Conseil de bande ou tout autre organisme désigné par le Conseil de bande».


Le COMEX est le pendant du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) sur le territoire conventionné de la Baie-James. Il est chargé d’étudier non seulement l’impact environnemental, mais aussi social d’un projet. Des cris siègent au COMEX.


Moratoire permanent


À suivre dans cette section

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

Un pari sur le rebond du brut

Le dirigeant d'une importante pétrolière joue avec le feu en pariant sur le prix du pétrole.

Le torchon brûle entre l'AEMQ et le BAPE

10/12/2014 | Suzanne Dansereau

L'AEMQ accuse le BAPE d'être biaisé et se fait boycotter pour manque de respect.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Québec choisit Pierre Gabriel Côté pour diriger Investissement Québec

Pierre Gabriel Côté, un administrateur ayant oeuvré chez Dessau et chez Bombardier, dirigera Investissement Québec.

Bourse: Toronto rebondit grâce à l'énergie, la Fed garde le cap

Mis à jour à 17:02

Les marchés boursiers nord-américains ont enregistré de solides gains mercredi grâce au pétrole et à la Fed.

Les courtiers immobiliers contre-attaquent

12:00 | Nafi Alibert

La montée des services de vente de propriétés sans agent rend les courtiers immobiliers nerveux. ...