Uranium: outrés par les «mensonges» de Strateco, les Cris dévoilent un rapport secret

Publié le 19/10/2012 à 10:58, mis à jour le 19/10/2012 à 11:27

Uranium: outrés par les «mensonges» de Strateco, les Cris dévoilent un rapport secret

Publié le 19/10/2012 à 10:58, mis à jour le 19/10/2012 à 11:27

Par Suzanne Dansereau

[Photo : Bloomberg]

La Grand conseil des Cris a décidé de rompre le silence en rendant public vendredi matin le rapport du comité d’examen des impacts sociaux et environnementaux (COMEX) remis au sous-ministre québécois de l’Environnement à l’été 2011.


PLUS :


Uranium: « Québec n'a aucune raison de refuser», dit le pdg de Strateco


Uranium: oui à l'exploration au Québec, dit la CCSN


Ce rapport provincial n’a jamais été publié. Mais après que le président et chef de la direction de Strateco, Guy Hébert, a affirmé à LesAffaires.com jeudi que ce rapport était «unanimement favorable» à l’exploration souterraine de l’uranium près de la communauté crie de Mistissini, le Grand conseil a voulu rectifier les faits, preuve à l’appui.


«M. Hébert  a déformé les faits» a déclaré le Grand chef du Grand conseil des Cris, Matthew Coon Come à LesAffaires.com.


Le rapport dit que le COMEX a «de sérieuses réserves» face au projet Matoush. Il recommande unanimement au gouvernement du Québec de donner le feu vert à l’exploration souterraine mais à deux conditions:


1. «d’obtenir le consentement des Cris, à travers le conseil de bande de Mistissini relativement à l’acceptation sociale du projet»


2. «d’obtenir une entente écrite à cet effet avec le Conseil de bande ou tout autre organisme désigné par le Conseil de bande».


Le COMEX est le pendant du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) sur le territoire conventionné de la Baie-James. Il est chargé d’étudier non seulement l’impact environnemental, mais aussi social d’un projet. Des cris siègent au COMEX.


Moratoire permanent


DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

Un secteur qui devient soudainement intéressant

BLOGUE. Nous avons toujours boudé le secteur des ressources naturelles. La situation actuelle constitue une exception.

Les titres de ressources semblent anticiper l'Armageddon

Édition du 07 Février 2015 | François Pouliot

Les titres des ressources naturelles sont à l'évidence sous-évalués, estime le stratège quantitatif Martin ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Le Bureau de la concurrence autorise Groupe TVA à acheter les magazines de TC Media

02/03/2015 | Denis Lalonde

Le Bureau de la concurrence autorise l'achat des magazines de TC Media par le Groupe TVA pour un montant de 55,5M$.

Bourse: le Nasdaq repasse au-dessus des 5000 points, Rona à un sommet annuel

Mis à jour le 02/03/2015 | LesAffaires.com et AFP

Wall Street a fini en hausse lundi, le Nasdaq dépassant la barre des 5000 points pour la première fois en 15 ans.

Ottawa investit 17M$ à l'aéroport Saint-Hubert

Ottawa annonce un investissement de 17 millions $ sur trois ans à l'aéroport Saint-Hubert de Longueuil.