La Caisse mise sur les mines québécoises

Publié le 21/11/2012 à 13:05, mis à jour le 29/03/2013 à 16:55

La Caisse mise sur les mines québécoises

Publié le 21/11/2012 à 13:05, mis à jour le 29/03/2013 à 16:55

Par Suzanne Dansereau

Au moment où bien des investisseurs sont frileux, la Caisse de depôt et de placement du Québec prend le pari d’investir davantage dans l’industrie minière québécoise.


Conférencier au dîner du congrès annuel de l’Association de l’exploration minière du Québec, qui se tenait dans la Vieille Capitale mardi soir, à peine quelques heures suivant le budget Marceau, le président de la caisse, Michael Sabia a annoncé une nouvelle «stratégie intégrée» pour le secteur minier.


En plus de soutenir l’exploration et d’acquérir des titres miniers, la Caisse va maintenant investir dans des entreprises minières québécoises à l’étape du développement d’une mine.


«La Caisse veut devenir un guichet unique pour les minières, à toutes les étapes, de l’exploration à la production», a declaré Michael Sabia. Il a suscité une ovation dans la salle quand il a précisé que les investissements de la Caisse seraient augmentés «de façon importante».


À l’heure actuelle, la Caisse finance l’exploration minière via sa filiale Sodemex, dont le mandat s’arrête aux sociétés dotées d’une capitalisation boursière de moins de 500 M$.


Dans le cadre de la nouvelle stratégie, le mandat de Sodemex serait élargi pour inclure les mines en développement. Les modalités seront connues début janvier, a indiqué M. Sabia.


Les critères clés d'investissement


DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

La Caisse de dépôt influera sur la gouvernance de Bombardier

Édition du 28 Novembre 2015 | Jean-Paul Gagné

CHRONIQUE. L'investissement de deux milliards de dollars qu'elle fera dans Bombardier Transport (BT) et les ...

La Caisse acquiert des actifs en Australie au sein d'un consortium

Le consortium achète un réseau de transmission d'électricité de l'État de la Nouvelle-Galles du Sud, en Australie.

À la une

Robert Ouellette quitte Desjardins

Le 1er v-p Technologies et Centre de services partagés du Mouvement Desjardins, Robert Ouellette, quitte ses fonctions.

CSeries: JetBlue de nouveau en discussions avec Bombardier

Il y a toutefois un obstacle à une commande de ce transporteur à bas prix.

Et si les facteurs de Postes Canada tondaient votre pelouse...

En Finlande, les facteurs vont tondre les pelouses des particuliers tous les mardis, au lieu de se tourner les pouces.