La Caisse mise sur les mines québécoises

Publié le 21/11/2012 à 13:05, mis à jour le 29/03/2013 à 16:55

La Caisse mise sur les mines québécoises

Publié le 21/11/2012 à 13:05, mis à jour le 29/03/2013 à 16:55

Par Suzanne Dansereau

Au moment où bien des investisseurs sont frileux, la Caisse de depôt et de placement du Québec prend le pari d’investir davantage dans l’industrie minière québécoise.


Conférencier au dîner du congrès annuel de l’Association de l’exploration minière du Québec, qui se tenait dans la Vieille Capitale mardi soir, à peine quelques heures suivant le budget Marceau, le président de la caisse, Michael Sabia a annoncé une nouvelle «stratégie intégrée» pour le secteur minier.


En plus de soutenir l’exploration et d’acquérir des titres miniers, la Caisse va maintenant investir dans des entreprises minières québécoises à l’étape du développement d’une mine.


«La Caisse veut devenir un guichet unique pour les minières, à toutes les étapes, de l’exploration à la production», a declaré Michael Sabia. Il a suscité une ovation dans la salle quand il a précisé que les investissements de la Caisse seraient augmentés «de façon importante».


À l’heure actuelle, la Caisse finance l’exploration minière via sa filiale Sodemex, dont le mandat s’arrête aux sociétés dotées d’une capitalisation boursière de moins de 500 M$.


Dans le cadre de la nouvelle stratégie, le mandat de Sodemex serait élargi pour inclure les mines en développement. Les modalités seront connues début janvier, a indiqué M. Sabia.


Les critères clés d'investissement


Sur le même sujet

La Caisse acquiert une participation de 24,7% dans Invenergy Wind

La Caisse n'a pas dévoilé le montant de la transaction avec l'un des plus importants joueurs dans l'éolien du continent.

De bonne source: Sophie Cousineau, Caisse de dépôt et placement du Québec

Édition du 07 Juin 2014 | Les Affaires

Sophie Cousineau met sa carrière de journaliste en veilleuse pour devenir vice-présidente au bureau de Michael Sabia, ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Le malheureux jeu de cache-cache de Bombardier

23/07/2014 | François Pouliot

BLOGUE. Bombardier coupe au moins 1 800 postes. Voulait-on vraiment vous le dire? Le jeu de cache-cache est malheureux.

Et si vous écoutiez cette petite voix dans votre tête...

Il y a 32 minutes | Olivier Schmouker

BLOGUE. Cette voix qui parle en vous lorsque vous réfléchissez, vous aide-t-elle ou vous nuit-elle?

Bombardier Aéronautique supprime 1 800 emplois

23/07/2014 | Martin Jolicoeur

Le couperet tombe de nouveau chez Bombardier qui supprime 1 800 postes et annonce le départ du président, Guy Hachey.