Geneviève Éthier: au service des marques

Offert par Les Affaires


Édition du 10 Novembre 2018

Geneviève Éthier: au service des marques

Offert par Les Affaires


Édition du 10 Novembre 2018

«À 12 ans, je démarchais mes voisins pour leur vendre mes services de gardienne d’enfants», se souvient Geneviève Éthier.

À la fois agence de marketing et fournisseur d’objets, voici comment Geneviève Éthier décrit Sobezone, la compagnie de produits promotionnels qu’elle a reprise en main en 2015. 


Forte alors une dizaine d’années d’expérience dans le domaine promotionnel et en gestion du changement, elle a su réorienter cette petite entreprise vers un positionnement unique. 


Idéation d’objets 


Non seulement Sobezone propose des articles promotionnels à ses entreprises clientes, mais elle les accompagne également dans l’idéation et la conception de ces objets. 


« J’avais observé que le marché manquait d’un expert capable d’offrir un service destiné à définir le produit le plus adapté aux besoins promotionnels du client, et de le fabriquer ensuite », explique-t-elle. 


Changement de cap 


Un changement de cap réussi puisque Sobezone a connu une croissance de 400 % dès la première année. 


Depuis, la hausse se chiffre à 200 % en moyenne par an. Et Sobezone est présente à Toronto depuis l’année dernière.


Cet essor donne des ailes à Geneviève Éthier, qui projette d’ouvrir un bureau à Vancouver et d’explorer le marché américain dans les prochaines années. 


Élargir la gamme 


Toujours à l’affût des nouvelles opportunités, Geneviève Éthier a récemment eu l’idée d’élargir sa gamme de services à l’assemblage et à l’emballage des objets promotionnels. 


« Nous avons remarqué que nos clients n’avaient pas forcément le temps de s’en occuper », précise-t-elle. 


Ce caractère fonceur a toujours habité Geneviève Éthier, qui s’est découvert un tempérament d’entrepreneure dès l’adolescence.


« À 12 ans, je démarchais mes voisins pour leur vendre mes services de gardienne d’enfants, se souvient-elle. Et au Cégep, j’avais monté une petite entreprise de cours d’informatique pour les séniors. »


CLIQUEZ ICI POUR CONSULTER LE DOSSIER «FEMMES D'AFFAIRES DU QUÉBEC 2018»


 


image

Blockchain

Jeudi 28 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

DANS LE MÊME DOSSIER

Sur le même sujet

Croissance modérée ne veut pas dire récession

Édition du 23 Février 2019 | Mathieu D'Anjou

EXPERT INVITÉ. Les derniers mois de 2018 ont été marqués par une poussée ...

Too big to grow

15/02/2019 | Olivier Schmouker

CHRONIQUE. Avons-nous raison de protéger Bombardier et autres SNC-Lavalin contre vents et marées? Hum, pas sûr...

À la une

S10 : Samsung triple la mise pour le dixième anniversaire du Galaxy

20/02/2019 | Alain McKenna

BLOGUE. Le Galaxy S10 a trois formats, cinq couleurs, une douzaine de caméras et… des écouteurs sans fil!

La vie «ennuyeuse» des vrais millionnaires

20/02/2019 | Daniel Germain

Comment devenir millionnaire? Un lecteur avec un job bien ordinaire nous explique. Un nouveau livre aussi.

Au fond, c'est quoi un bon boss?

20/02/2019 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Il présente les quatre caractéristiques résumées par l'acronyme ÉÉPI, selon une étude québécoise...