Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi

Publié le 22/08/2018 à 06:56, mis à jour le 22/08/2018 à 07:06

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi

Publié le 22/08/2018 à 06:56, mis à jour le 22/08/2018 à 07:06

(Photo: Getty)

Wall Street pointe vers une ouverture sans direction claire, mercredi, refroidie par les déboires judiciaires de l'entourage de Donald Trump, au moment où la reprise des négociations sino-américaines suscite l'espoir d'un apaisement des tensions commerciales.


Selon les contrats à terme sur les indices new-yorkais, le Dow Jones est attendu en mince repli de 0,04% à 25 796 points, le Nasdaq en progression de 0,02% à 7398,75 points, et le S&P 500 en recul de 0,08% à 2859,50 points.


Contexte


Michael Cohen, ex-avocat personnel de Donald Trump, a accepté de plaider coupable devant un juge, hier, de huit chefs d'accusation, dont cinq pour fraude fiscale et deux pour violation des lois sur le financement des campagnes électorales, tout en impliquant personnellement le président.


«C'est une mauvaise nouvelle pour Donald Trump car il (M. Cohen) était considéré comme l'homme du président prêt à prendre une balle pour le président selon ses propres dires», ont-ils ajouté.


En outre, l'ex-chef de campagne de Donald Trump, Paul Manafort, a été condamné mardi pour fraude bancaire et fiscale.


«Acculé comme jamais, Donald Trump pourrait redoubler d'agressivité et chercher à faire diversion, ce qui n'est peut-être pas une bonne nouvelle pour les relations internationales», ont indiqué les stratégistes du courtier Aurel BGC.


Pour l'heure, les investisseurs se montraient prudemment optimistes avant le début de la reprise des négociations entre les États-Unis et la Chine.


Une délégation chinoise est attendue mercredi et jeudi aux États-Unis afin de renouer le dialogue. Il s'agit des premières discussions du genre depuis le début de la guerre commerciale que se livrent les deux premières puissances mondiales.


«Les opérateurs ont beaucoup d'espoir», a commenté David Madden, un analyste de CMC Markets.


«Depuis l'annonce de la rencontre, les investisseurs estiment que le fait même de s'asseoir autour de la table et de discuter du commerce est un pas dans la bonne direction», a-t-il ajouté.


À l'étranger


La Bourse de Hong Kong a progressé mercredi pour la quatrième séance d'affilée, quelques heures avant des pourparlers entre la Chine et les Etats-Unis destinés à désamorcer leur conflit commercial.


Une délégation chinoise est attendue mercredi et jeudi aux Etats-Unis afin de renouer le dialogue. Il s'agit des premières discussions du genre depuis le début de la guerre commerciale que se livrent les deux premières puissances mondiales.


Sans s'attendre à un accord majeur, les investisseurs voient d'un oeil positif la reprise des négociations.


Le report par l'administration Trump de la publication d'un rapport sur d'éventuelles taxes supplémentaires sur les voitures importées mardi, a rassuré les marchés.


Les marchés avaient pourtant été hésitants, en début de séance dans le sillage de Wall Street, en raison d'ennuis judiciaires de l'entourage du président américain Donald Trump, avant de ressaisir.


De leur côté, les Bourses de Shanghaï et de Shenzhen ont fini en repli après deux jours de gains, les investisseurs redoutant l'instauration mercredi d'une nouvelle série de taxes américaines sur 16 milliards de dollars de produits chinois en dépit de la reprise du dialogue.


«Les investisseurs regardent de près ces pourparlers, dont l'issue pourrait peser sur le marché dans le futur», a souligné Guangzhou Wanlong Securities Consultant Co.


À l’agenda 


Les investisseurs sont également dans l'attende de la publication, prévue en fin de journée, du compte-rendu de la dernière réunion de la Réserve fédérale américaine (Fed).


«La mise à jour nous donnera une meilleure idée de ce que pense la banque centrale américaine», a souligné M. Madden.


Deux hausses des taux d'intérêt ont déjà eu lieu en mars et en juin et les analystes tablent en majorité sur deux autres avant la fin de l'année.


Les investisseurs prendront connaissance des reventes de logements en juillet et du niveau hebdomadaire des stocks de pétrole.


 


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

Sur le même sujet

Tesla dans le viseur de la justice américaine

18/09/2018 | AFP

L'enquête porte sur un tweet controversé du PDG de Tesla, Elon Musk.

L'Arabie saoudite investit à nouveau dans les voitures électriques

17/09/2018 | AFP

C'est le constructeur automobile américain Lucid Motors qui a reçu cette enveloppe d'un milliard de dollars.

À la une

Voir les choses sous un autre angle pour réussir en Bourse

BLOGUE INVITÉ. Cela ne veut pas dire qu’il faut adopter l’opinion contraire à celle du plus grand nombre.

Les taux grimpent, que faire avec les obligations à court terme?

16:11 | Ian Gascon

Les FNB d’obligations ne s’écroulent pas malgré la hausse des taux. Voici pourquoi:

MTY et Richelieu graduent au S&P/TSX

Le 24 septembre avant l'ouverture, MTY et Richelieu feront enfin leur entrée au grand indice de la Bourse de Toronto.