CSeries: une commande potentielle de 2,2G$US pour Bombardier

Publié le 14/11/2017 à 08:20

CSeries: une commande potentielle de 2,2G$US pour Bombardier

Publié le 14/11/2017 à 08:20

Par La Presse Canadienne

Photo fournie.

Bombardier (Tor., BBD.B) vient d'ajouter un nouveau client à sa famille d'avions CSeries en signant une lettre d'entente avec Egyptair pour 12 appareils avec une option pouvant faire doubler la taille du contrat.


L'annonce a été effectuée mardi dans le cadre du Salon aéronautique de Dubaï. Elle vient confirmer la nouvelle diffusée par LesAffaires.com il y a trois semaines.


Selon les prix catalogues, la valeur de la portion ferme du contrat pour 12 CS300 est évaluée à environ 1,1 milliard $ US, un montant qui pourrait atteindre 2,2 milliards $ US si toutes les options sont exercées.


Il s'agit de la deuxième entente du genre annoncée par Bombardier depuis l'arrivée d'Airbus comme actionnaire majoritaire du programme de la C Series.


«Ayant fait une évaluation détaillée de notre flotte, nous avons réalisé que l'avion CS300 était parfaitement adapté à nos plans d'affaires et à notre stratégie de croissance», a déclaré le président et chef de la direction d'EgyptAir, Safwat Musallam.


Le 2 novembre, la multinationale québécoise avait signé une lettre d'intention avec un client européen non identifié pour une commande ferme de 31 C Series assortie d'options pour 30 appareils supplémentaires _ la première commande d'envergure en environ un an et demi.


Selon les prix courants, la portion ferme du contrat est évaluée à 2,4G$US.


Maintenant, lisez Pourquoi Bombardier est un placement moins risqué qu'avant.


Et: Bombardier: Egyptair passerait une commande de CSeries

À suivre dans cette section


image

Blockchain

Jeudi 28 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

À surveiller: les titres qui ont attiré votre attention

16/02/2019 | François Pouliot

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

15/02/2019 | Martin Jolicoeur

Quels sont les titres qui ont marqué l'actualité boursière? Surprise: l'un d'entre-eux n'aura pu faire mieux que SNC.

À la une

Qu'est-il advenu du partenariat entre Banque Nationale et Bill Gross?

L'association entre BNI et Bill Gross aura durée moins de deux ans.

La vie «ennuyeuse» des vrais millionnaires

Comment devenir millionnaire? Un lecteur avec un job bien ordinaire nous explique. Un nouveau livre aussi.

La volatilité des marchés pèse sur la performance des grandes banques

La querelle commerciale sino-américaine et de «shutdown» américain pourrait fair mal aux bénéfices des banques.