Bombardier: Egyptair passerait une commande de CSeries

Publié le 24/10/2017 à 16:29

Bombardier: Egyptair passerait une commande de CSeries

Publié le 24/10/2017 à 16:29

Par Martin Jolicoeur

La société aérienne Egyptair serait sur le point d’annoncer la commande à Bombardier d’une douzaine d’avions de modèle CSeries.


Selon les sources du Daily Egypt News, l’entreprise aurait décidé de remplacer ses anciens appareils Embraer par le nouvel avion de 130 sièges de Bombardier, le CS300.


Ses avions Embraer seront mis en vente sur le marché des avions d’occasion dès réceptions des nouveaux avions de Bombardier, soutient le quotidien égyptien qui s’appuie sur des sources anonymes.


La dite commande n’a encore fait l’objet d’aucune confirmation officielle, de Bombardier ou de Egyptair. Cette commande de CSeries serait la première de Bombardier depuis plus d'un an, et également la première depuis que Bombardier et le gouvernement du Québec ont annoncé avoir cédé le contrôle de l'appareil à l'européenne Airbus, il y a un peu plus d'une semaine.


Il serait aussi prévu que le transporteur égyptien fasse l’acquisition de 15 nouveaux Airbus 320 et six Boeing Dreamliner, dans le cadre d’une stratégie visant le rajeunissement de sa flotte. ces acquisitions n'ont pas non plus fait l'objet d'annonces oficielles.


Jusqu'à présent, Bombardier a livré un total 19 appareils CSeries à ses clients, dont 12 appareils en 2017. En début d'année, son ojectif annuel 'établissait à une trentaine, un objectif aujourd'hui compromis tant par les faibles ventes que par les difficultés du motoriste Pratt & Whitney, filiale de United Technologies, de rencontrer ses propres engagements de livraison.


L’action de Bombardier a progressé de 0,05$ ou de 1,77% ce mardi. À la fermeture des marchés à la Bourse de Toronto, son titre se négociait à 2,88$, en hausse de 26,91% depuis un mois.


De son côté, l'action de la brésilienne Embraer a grimpé de 0,06$US ou de 0,30% à la Bourse de New York. À la fermeture des marchés, ce 24 octobre, l'action de l'avionneur se négociait à 20,13$US, en baisse de 12,97% au cours des trente derniers jours.


image

Marketing B2B

Mardi 21 novembre


image

Acceptabilité sociale

Mercredi 29 novembre


image

Communication interne

Mardi 05 décembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 06 décembre


image

Sommet sur l'énergie

Mardi 23 janvier


image

eCommerce

Mardi 30 janvier


image

Financement PME

Mercredi 31 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mardi 06 février


image

Usine 4.0

Mercredi 14 mars


image

Rémunération globale

Mercredi 25 avril

Sur le même sujet

Airbus et Boeing s'affrontent à coup de commandes historiques

15/11/2017 | AFP

Les deux géants de l'aviation ont poursuivi leur compétition acharnée au salon de Dubaï.

L'aéronautique québécoise est-elle à risque?

10/11/2017 | Martin Jolicoeur

Oubliez les difficultés de Bombardier. Ou les risques de délocalisation au Mexique, au Maroc ou en... Alabama.

À la une

La Chine veut détrôner le dollar américain avec le pétroyuan

ANALYSE. Le projet de la Chine a le potentiel de créer un mouvement de plaques tectoniques financier dans le monde.

Theratechnologies, le point de bascule en 2018

En dépit d’un délai de trois mois dans l’approbation de son médicament, le décollage des ventes est pour 2018.

Traquer les anomalies de marché

BLOGUE INVITÉ. C'est le travail d'un investisseur à long terme de les trouver.