La Baie entrera en Bourse le 26 novembre Ă  17 $

Publié le 20/11/2012 à 10:02, mis à jour le 20/11/2012 à 10:16

La Baie entrera en Bourse le 26 novembre Ă  17 $

Publié le 20/11/2012 à 10:02, mis à jour le 20/11/2012 à 10:16

Par Dominique Beauchamp

Photo: Bloomberg

Après presque deux ans de préparatifs, la Compagnie de la Baie d’Hudson aura finalement émis ses actions à 17 $ chacune, au bas de la nouvelle fourchette de prix mise en marché par les courtiers lundi.


À l'origine, La Baie visait une émission de 400 millions de dollars à un prix variant entre 18,50 et 21,50 $.


Le propriétaire des magasins La Baie au Canada et Lord & Taylor aux États-Unis récoltera moins de 250 millions de dollars de son retour en Bourse qui serviront à rembourser des dettes.


Après avoir dépensé 420 millions de dollars depuis 2009, le détaillant veut assainir son bilan avant l'arrivée des géants américains Target et Nordstrom en 2013.


Le principal actionnaire, le magnat immobilier américain Richard Baker, et ses partenaires vendent 115 millions de dollars de leurs actions, au lieu des 150 millions prévus à l'origine. Le groupe établi au Luxembourg conservera 82 % de La Baie, après l’émission.


La Baie fera son retour à la Bourse de Toronto le 26 novembre prochain, avec une valeur boursière d’un peu plus de deux milliards de dollars et le symbole HBC.


Ses plus récents résultats financiers préliminaires, inclus dans son prospectus révisé, révèle que ses revenus ont crû de 3,8 % au troisième trimestre, à 930,4 millions de dollars.


Par contre, ses marges ont diminué en raison de problèmes d’approvisionnement de certaines marchandises et de soldes saisonnières.


HBC aura pour politique de verser 20 à 25 % de ses bénéfices en dividendes. Le détaillant initie donc un premier dividende de 0,375 $ par action par année, versé trimestriellement.


Lisez le blogue de Bernard Mooney : La Baie, il faut la foi pour acheter


 

SUIVI RAPIDE DE TITRES

Sur le même sujet

Les ventes au détail continuent leur ascension au Québec en mai

23/07/2014

Les ventes au détail ont augmenté de 0,7 % en mai au Québec, comme au Canada, propulsées ...

Jacob a obtenu un sursis d'un mois

Le détaillant de vêtements pour femme Jacob, en faillite, a obtenu lundi un sursis d'un mois pour mettre ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

L'austérité menace le marché de l'emploi

Tandis que les perspectives d'embauches sont solides dans les PME, elles se dégradent dans les grandes organisations.

Voir dans le futur? C'est tout à fait à votre portée!

Il y a 25 minutes | Olivier Schmouker

BLOGUE. Qu'est-ce qui vous attend demain? Une belle surprise? Une mauvaise nouvelle? Il y a moyen de le savoir.

WestJet surpasse les attentes, malgré le huard

WestJet a surpassé les attentes avec une hausse surprise de son bénéfice.